PUBLICITÉ

L'Annonce faite à Marie : la seule et incomparable adaptation de Claudel par Alain Cuny (en Blu-ray et DVD)

Blu ray L Annonce faite a Marie 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Au XVème siècle, Violaine, promise à Jacques, met son mariage en péril en embrassant par compassion Pierre, bâtisseur de cathédrales l'ayant autrefois aimé et désormais lépreux. Mara, sa sœur jalouse, les voit et convainc Jacques qu'il a été trompé, tandis que Violaine, infectée par la maladie, est conduite à une léproserie. Plusieurs années plus tard, Mara qui a épousé Jacques vient voir sa sœur avec son nourrisson mort-né et supplie Violaine de le ressusciter…

• Titre original : L'Annonce faite à Marie
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1991
• Réalisation : Alain Cuny
• Casting : Roberto Benavente, Christelle Challab, Alain Cuny, Ulrika Jonsson, Jean Des Ligneris, Cécile Potot, Ken MacKenzie, Samuel Tetreault
• Durée : 1 h 31 mn 00
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1
• Sous-titrage : français, anglais
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus : Digipack avec le Blu-ray du film et un livret (20 pages)
• Bonus sur le Blu-ray : entretiens avec Hugues Desmichelle, producteur (24 mn 38), Anne Le Moal, costumière (11 mn 47), Caroline Champetier, directrice de la photographie (20 mn 16), Françoise Berger-Garnault, monteuse (8 mn 02) et François Angelier, essayiste et producteur radio (29 mn 54) - Retour sur le lieu du tournage avec Alain Cuny (INA, 1992, 7 mn 10)
• Éditeur : Potemkine

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

En 1912, « L’Annonce faite à Marie » première pièce et « mystère » de Paul Claudel, est créée au théâtre sous le titre de « La Jeune Fille Violaine ». En 1991, grâce à la persévérance du producteur Hugues Demichelle (cf. bonus), le projet d’une adaptation cinématographique souhaité par Alain Cuny, dès la mort de Paul Claudel, va enfin voir le jour. Les changements d’humeur de l’artiste avaient déjà fait capoter plusieurs tentatives antérieures mais cette fois-ci, malgré les aléas de la coproduction côté canadien, le film va être réalisé et sera, à sa sortie, couronné par le Prix du Jury Œcuménique à Berlin et par le Prix Georges Sadoul. Immense comédien, Alain Cuny, qui avoue avoir été tenté de faire de la médecine mentale (cf. livret) et de la peinture, a été tout d’abord décorateur de théâtre avant-guerre, avant de monter sur les planches en compagnie de Jean Vilar et d’avoir au cinéma la carrière que l’on connait. En 1941 il joue Pierre de Craon dans la pièce « L’Annonce faite à Marie » et deviendra un familier de Paul Claudel. Dans son film L’Annonce faite à Marie, Alain Cuny est le seul acteur professionnel : à l’instar de Robert Bresson, dont il s’inspire pour l’austérité de la réalisation, il n’emploie que des non professionnels à qui il demande d’être eux-mêmes. Loin de vouloir diriger une adaptation classique, Alain Cuny, se déclarant iconoclaste, privilégie l’image sans relief opposée à la photographie car il veut lutter contre la «superficialité» et le réalisme : pour transcrire le génie de la pièce, il se tourne vers le peintre Tal Coat qui lui propose une série de croquis (cf. livret) qui seront superbement traduits à l’écran grâce au talent de la costumière et peintre Anne Le Maol (cf. bonus). Hormis les séquences d’hiver tournées dans les neiges canadiennes par une équipe locale avec un autre directeur photo, L’Annonce faite à Marie est filmé chez Alain Cuny à Civry-la-Forêt dans sa maison et dans la campagne environnante. Si l’on peut être décontenancé par les partis pris dramaturgiques de l’adaptation, difficile d’être insensible à la beauté stupéfiante des costumes et à cette ode manifeste à la Nature : malgré le ton empesé et déclamatoire des non acteurs, la transposition de la pièce est fascinante et intemporelle de bout en bout. Porté par une direction minimaliste, une esthétique singulière et une bande originale envoutante, L’Annonce faite à Marie a tout de l’enluminure qu’on imagine typiquement moyenâgeuse : ce choix de conventions aurait pu être franchement rébarbatif mais c’était sans compter sur le génie que le réalisateur d’Alain Cuny a su insuffler à son seul film.

 

Blu ray L Annonce faite a Marie

Commentaire technique

Image : copie HD, restauration 4K en 2020 sous la supervision de Caroline Champetier, directrice de la photographie, superbe définition et piqué chirurgical sur les détails, texture argentique très fine et homogène (tournage en 35 mm, Master Format 2020 4K), excellente restitution des contraste, image lumineuse bien éclairée, noirs soutenus, étalonnage chatoyant chaud, colorimétrie naturaliste aux couleurs vives et tons saturés

Son : mixage français 2.0 monophonique, dialogues très clairs, excellente dynamique sur les musiques religieuses avec chœurs retravaillées (excepté le Salve Regina) par François-Bernard Mâche, pas de souffle ou de distorsion

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0137358/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus