PUBLICITÉ

Nèg Maron : un premier long métrage contre les stéréotypes de l’identité caribéenne (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Neg Maron 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Au cœur des Petites Antilles, dans un quartier populaire de la Guadeloupe, amis depuis leur enfance, Josua et Silex, deux jeunes à la dérive issus d’un milieu familial et social explosé, mènent une existence insouciante. Mais, suite à un cambriolage qui tourne mal, ils se retrouvent emportés dans une dangereuse spirale. Crime, trahison, vengeance… Des choix difficiles s’imposent… La vie ou la mort est le cri du Nég Maron

• Titre original : Nèg Maron
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2006
• Réalisation : Jean-Claude Flamand-Barny
• Casting : Admiral T., Stomy Bugsy, Didier Daly, Alex Descas, Jocelyne Beroard, Emile Cerito, François Levantal, José Jernidier
• Durée : 1 h 38 mn 52
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français, anglais
• Pistes sonores : LPCM 5.1 français
• Bonus : combo avec le Blu-Ray du film et le CD de la bande originale du film - Jean-Claude Barny, le cinéma du Nèg Maron, documentaire réalisé par Sonia Medina et Stéphane Krausz (2022, 56 mn 52) - Nie chenn an pye, ni chenn an tet de Julien Bros et Jean-Claude Flamand-Barny (2005, 52 mn 01)
• Éditeur : BQHL

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Acteur dans Métisse (1993) et directeur de casting sur La Haine (195), deux films de Mathieu Kassovitz, Jean-Claude Flamand-Barny retourne vivre en Guadeloupe et passe à la réalisation de son premier long-métrage Nèg Maron (2005) coproduit par Mathieu Kassovitz. Le film, bien accueilli par le public antillais et hexagonal, renouvelle radicalement l’approche cinématographique de l’identité caribéenne prônée par le cinéaste. Aucun film antérieur n’avait abordé frontalement la délinquance de la jeunesse antillaise livrée à elle-même sans aucune promesse d’avenir. C’est avec Josua et Silex, interprétés avec intensité et malice par Admiral T et D.Daly, que le spectateur va découvrir l’ampleur de la détresse économique de ces familles dont ils sont issus. Leur destin dans les quartiers déshérités de l’île semble tout tracé vers une petite criminalité qui va les plonger dans un monde où l’argent semble facile, mais non exempt de dangers et d’une issue potentiellement tragique. La réalisation nerveuse et l’excellente interprétation de deux artistes guadeloupéens faisant leurs premiers pas au cinéma, entouré d’autres musiciens acteurs tout aussi convaincants, comme Jocelyne Beroard (mère de Josua) et Stomy Bugsy (Pedro), donnent au film une dimension dramatique inédite dans le genre et le démarque des innombrables longs métrages consacrés à la jeunesse délinquante. Nèg Maron est parfois un peu trop démonstratif mais dénonce les carences du système et la spirale de la pauvreté et de la violence en présentant autant les aspects négatifs, comme la dépendance au rhum (père joué par José Jernidier), que positifs, comme la volonté des familles d’éduquer correctement les enfants. Dommage d’ailleurs que ce film n’ait pas suscité d’autres projets similaires car on imagine qu’il y avait matière à traiter de nombreux sujets de société : ghettoïsation de la jeunesse, accaparement économique par les blancs créoles, misère généralisée, etc. Nèg Maron débutait l’œuvre rare, pour ne pas dire unique, du cinéaste Jean-Claude Flamand-Barny (cf. bonus) sur la culture et l’identité antillaises : il y exprimait déjà, avec talent, son souhait de rompre avec les stérotypes de la figure cinématographique conventionnelle et caricaturale de l’afro-caribéen. Un film à revoir dans cette version remastérisée.

 

Blu ray Neg Maron

Commentaire technique

Image : copie HD, très bonne définition avec du piqué sur les détails, texture argentique homogène (tournage en 35 mm, nouveau Master Format 2K), gestion naturaliste du contraste, image lumineuse avec du détail dans les basses lumières, noirs soutenus, étalonnage chaud, colorimétrie aux teintes réalistes nuancées, image propre

Son : mixage français 5.1, dialogues très clairs, excellente dynamique sur les scènes d’action et la musique énergique de Pierre Aviat, spatialisation discrète aux effets surrounds naturalistes, LFE efficaces sur la musique

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0432991/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus