PUBLICITÉ

Une Belle course : la traversée de Paris (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Une Belle course 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Madeleine, 92 ans, appelle un taxi pour rejoindre la maison de retraite où elle doit vivre désormais. Elle demande à Charles, un chauffeur un peu désabusé, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie, pour les revoir une dernière fois. Peu à peu, au détour des rues de Paris, surgit un passé hors du commun qui bouleverse Charles. Il y a des voyages en taxi qui peuvent changer une vie…

• Titre original : Une belle course
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique
• Année : 2022
• Réalisation : Christian Carion
• Casting : Line Renaud, Dany Boon, Alice Isaaz, Jérémie Laheurte, Gwendoline Hamon, Julie Delarme, Hadriel Roure, Thomas Alden, Christophe Rossignon
• Durée : 1 h 30 mn 10
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : Making of (23 mn 06)
• Éditeur : Pathé !

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Une Belle course, réalisé par Christian Carion, invite le spectateur à partager la course en taxi de Madeleine, âgée de 92 ans incarnée par Line Renaud, conduite vers son EPHAD par Charles, le chauffeur interprété par Danny Boon. Le pari était risqué puisque l’intrigue se déroule presque entièrement dans une voiture avec deux personnages. Techniquement ce film, à la pointe de la technologie, utilise un mur de LED (cf. bonus) qui simule le parcours du véhicule. La voiture ne roule pas réellement : elle est positionnée entre des écrans LED de 3 x 8 m affichant des transparences 4K filmées indépendamment (voiture travelling munie de 5 caméras) qui donnent l’illusion que le taxi effectue réellement une course dans la région parisienne et dans la capitale. Le résultat est impressionnant de réalisme et fait de Danny Boon un chauffeur de taxi très convaincant. L’intérêt de cette « débauche technique », proposée par le directeur de la photographie Pierre Cottereau, réside dans le confort de tournage pour les comédiens qui, tout en s’affranchissant des contraintes de prises de vue dans la vraie circulation, les place en situations réelles (bien mieux que le classique fond vert). Si visuellement Une Belle course est qualitativement réussi, restait la gageure de capter l’attention des spectateurs grâce à son orientation romanesque, amplifiée par le choix de deux stars à la popularité indéfectible. Le scénario de Cyril Gély, écrit pour Line Renaud, a séduit Christian Carion qui a eu l’idée d’impliquer Danny Boon, un Ch’ti comme l’actrice et lui-même, avec lequel il avait tourné Joyeux Noël (2005). À la vision du film, la complicité manifeste (et préexistante) qui unit les deux interprètes est patente et contribue à donner à ce film au sujet grave et universel - la fin de vie en EPHD d’une nonagénaire - la légèreté empathique d’un Feel Good Movie. À l’évidence, Line Renaud, qui a l’âge de son rôle, lui apporte une dimension émotionnelle supplémentaire nourrie de son réel vécu. Néanmoins pour maintenir l’intérêt de l’histoire, divers flash-backs nous ramènent à la jeunesse de Madeleine, jouée alors par Alice Isaac, affligée par un mari brutal et sordide joué par Jérémie Laheurte. Le film quitte alors brusquement le fragile équilibre des rapports entre la vieille dame et le chauffeur de taxi pour sombrer dans un mélodrame expressionniste moins fascinant malgré une analyse allusive de la condition féminine dans les années 50/60. En revanche, lorsque Une Belle course se déroule à notre époque, il profite véritablement du professionnalisme et de la complicité de ses comédiens jouant au couple savoureux qui passe aux aveux dans un taxi parisien : Line Renaud est touchante à souhait et Danny Boon prouve combien il peut être subtilement crédible en personnage maltraité par la société. Et malgré le cadre contraint d’une automobile, Une Belle course livre, se surcroît, une image magnifique de Paris.

 

Blu ray Une Belle course

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et piqué sur les détails (tournage numérique avec caméras Sony Venice, Master Format probablement 4K), excellente gestion du contraste pour une image lumineuse bien équilibrée, pas de chute ou incohérence d’éclairages entre les ambiances filmées en extérieurs et le tournage en studio, noirs francs, étalonnage et colorimétrie naturalistes, teintes réalistes nuancées

Son : mixage français 5.1, dialogues très clairs et équilibrés, dynamique sans faille sur les sons d’ambiances (trafic) et sur la musique enlevée et hitchcockienne de Philippe Rombi, spatialisation naturaliste aux effets surrounds immersifs efficaces, LFE ponctuellement énergique

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt14586118/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus