icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Tora ! Tora ! Tora !

tora-tora-tora Note Artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rouge (4,5/5)
Note Technique : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise (4/5)

Un film de guerre documenté et inhabituel qui, pour une fois, relate le point de vue des deux camps.

Infos

  • Support : Blu-ray
  • Genre : Guerre
  • Année : 1970
  • Réalisateur : Richard Fleischer, Kinji Fukasaku, Toshio Masuda, Akira Kurosawa
  • Casting : Martin Balsam, Sô Yamamura, Joseph Cotten, Tatsuya Mihashi
  • Durée : 2 h 29 mn (version longue) 2 h 25 mn (version courte)
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 2,35/1, couleur
  • Sous-titrage : français, etc...
  • Pistes son : Dolby Digital 5.1 (français), DTS-HD MA 5.1 (anglais et japonais)
  • Bonus : commentaire audio de Richard Fleischer et d’un historien du cinéma japonais, Jour d’infamie (20 mn), L’histoire et Hollywood (90 mn), AMC «Backstory» (22 mn), films d’actualité Movietone (40 mn) : Les États-Unis déclarent la guerre au Japon, La bataille de Pearl Harbor, Les bombardements, Un an de guerre, Après la bataille, galerie de photos (6 mn), galerie des coulisses du tournage (2 mn), bande-annonce.
  • Éditeur : Fox

Synopsis

Le samedi 7 décembre 1941, à Pearl Harbor, la flotte américaine du Pacifique fut attaquée et détruite par l’aviation japonaise. Cette attaque déclencha l’entrée en guerre des USA. Le film décrit les préparatifs puis l’attaque...

Trailer américain

Commentaire artistique

A l’instar des films Le Jour le plus long (1962), de Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima (2006), ce film n’est pas qu’une simple superproduction sur l’attaque surprise de Pearl Harbor : il a été réalisé par les deux camps avec l’accord et l’appui de leur armée respective ! Historiquement objectif et «authentique», ce film possède des atouts dignes d’intérêt : l’autorisation d’un tournage sur les lieux mêmes du drame, excepté les bombardements dans le port (reconstitués en studio sur des maquettes), et la logistique des forces armées américaines et japonaises. En fait chaque camp a filmé ses protagonistes, ainsi R. Fleischer pour les américains, A. Kurosawa et d’autres cinéastes nippons pour les japonais. Tout en omettant toute tentation de mélo sentimental (cf. Pearl Harbor de 2001), le film détaille dans la première partie les préparatifs de cette opération unique ; puis, après l’intermède musical - conservé sur le BD, la seconde partie, plus active, montre les combats, mêlant avec efficacité des maquettes remarquables (cf., bonus) et des cascades incroyables (deux cascadeurs trouveront d'ailleurs la mort pendant le tournage) sans artifice numérique. Michael Bay (Pearl Harbor, 2001) n’a guère fait mieux avec !

Commentaire sur les bonus

Beaucoup de documents d’époque qui apportent un éclairage fort instructif.

Note Image :
etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange (4,5/5)

Note Son :
etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-grise (4/5)

Note Bonus :
etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise (4/5)

Note Packaging :
etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise (3/5)

Commentaire technique

  • Un BD excellent.
  • Colorimétrie : couleurs saturées, tons chauds
  • Étalonnage : excellent, sans heurt entre maquettes et réalité
  • Contraste : impeccable
  • Compression : bonne
  • Définition : excellente, légère granulation
  • Mixages : une belle surprise avec de la dynamique et une belle image stéréo donc assez frontale

Lien Web


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework