Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Philips 55POS9002 : un téléviseur OLED doublement récompensé et accessible financièrement

Philips 55POS9002

Philips récidive dans l'OLED avec sa nouvelle série de téléviseurs 9000 ! Le constructeur bouscule le marché avec ce modèle 55 pouces au prix très attractif. Un modèle au design superbe et embarquant tout ce qu'il faut pour le plaisir des yeux. Android TV, Netflix, contraste et noirs profonds sont quelques-uns des atouts de cet écran de 139 cm élégant et racé !

Si LG a ouvert la voie aux téléviseurs OLED, désormais la concurrence est féroce sur ce créneau. Plusieurs compétiteurs marchent sur les pas du Coréen : Philips/TP Vision, Panasonic, Sony, Loewe. D'autres marques chinoises sont également sur la piste de départ. Cependant, tous se procurent des dalles OLED auprès de... LG. Mais, les connaisseurs le savent, une dalle ne fait pas le printemps ! Il faut ensuite travailler la partie électronique pour assurer la meilleure image. Et à ce petit jeu, Philips bénéficie d'une excellente expertise, ses téléviseurs LCD ont souvent fait la différence avec des traitements maison comme le Perfect Natural Motion et le Perfect Pixel sans omettre le Pixel Plus. Toutes ces améliorations du signal se retrouvent dans ce téléviseur OLED et ont été adaptées à cette technologie. Pour mettre tout cela en musique un nouveau processeur, le P5, a été spécialement conçu afin d'améliorer la puissance et la vitesse de traitement. Ce nouveau modèle est le successeur du 55POS901 sortie fin 2016, il s'en différencie sur plusieurs points. Il est à noter que pour le moment Philips se cantonne aux 55 pouces, un choix pragmatique en effet les consommateurs plébiscitent cette taille d'écran, mais un 65 pouces a été présenté à l'IFA 2017.

Un design récompensé par un Red Dot Award et un prix EISA

Le Philips 55POS9002 est proposé à un prix serré, lancé à 2800 €, il s'affiche à maintenant à 2000 € euros en prix public indicatif. Son prédécesseur coûtait 600 euros de plus. Au passage, on a perdu la barre audio avant, la seconde télécommande, mais on y gagne au niveau design et performances. Cet écran OLED est vraiment superbe, ce n'est pas si facile d'innover dans le look des téléviseurs plat. La finesse est au rendez-vous, la dalle mesure à peine 5 mm sur sa partie supérieure et l'ensemble repose sur un pied central discret qui n'alourdit pas l'ensemble. Un petit mot d'ailleurs sur son assemblage, à force de voir passer des TV on doit saluer la facilité d'installation du support. C'est un régal pour un testeur : quatre vis et c'est tout ! Pas de plaque de métal à introduire dans un espace confiné ou autre système compliqué qui oblige à consulter le mode d'emploi pour s'y retrouver. Une fois en place, on peut donc admirer l'aspect aérien, fin et élégant de ce modèle OLED, le pied central allège l'ensemble et permet de placer plus facilement le téléviseur sur une étagère. Ce Philips a obtenu un Red Dot Product Awards en 2017, l'équivalent des oscars pour le design. De son côté, le jury de l'EISA (European Imaging and Sound Association) lui a remis un prix EISA : "Best Buy OLED TV 2017-2018". Les journalistes européens qui composent ce jury ont souligné le rapport qualité/prix de ce téléviseur OLED.

---------
RETROUVEZ 
TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Android TV pour services connectés, mais pas de dolby Vision pour la HDR

Le Philips 55POS9002 reprend une dalle OLED LG Display de 2016 de 55 pouces, mais va plus loin grâce au traitement P5 avec notamment une meilleure luminosité. On est ici à environ 650 nits. Un gain d'une centaine de nits par rapport au modèle précédent, du coup l'image notamment en HDR est plus intense au niveau des écarts de lumière, des reflets et des noirs. Cet appareil prend en charge le HDR 10 et le HLG et couvre 97 % des couleurs DCI-P3 et 71 % de Rec.2020. Il reste sourd aux sirènes du Dolby Vision ainsi qu'à celles de la 3D. Ce téléviseur de 55 pouces est livré avec une simple télécommande qui est réversible. Elle fonctionne à la fois en Bluetooth et en infrarouge. D'un côté, on découvre les principales fonctions et de l'autre un clavier pour effectuer des recherches sur les sites Internet ou les applications.
C'est Android TV de Google qui pilote la Smart TV avec une interface claire et simple à utiliser. Un processeur quad core ARM Cortex A53 avec 2 Go de RAM, un GPU Mali T860 et 16 Go de mémoire interne offre de bonnes performances générales pour l'affichage des pages. C'est rapide et sans bogue. L'écran d'accueil affiche des recommandations (Films, VOD, programmes TV), puis plusieurs applications comme Netflix, YouTube, DailyMotion ou Arte sont proposés ainsi que les services Google, des jeux et les réglages du téléviseur. C'est complet et il est possible de connecter son smartphone ou sa tablette Android au téléviseur lors du démarrage afin d'accélérer un peu le paramétrage initial.
Cet écran plat est doté d'une connectique bien fournie avec quatre HDMI, trois USB dont une 3.0, une sortie audionumérique optique, une entrée vidéo composante, une entrée audio analogique stéréo, une prise casque et Ethernet. Le Wifi double bande et le Bluetooth pour la connexion d'un clavier sont aussi présents.

Philips 55POS9002 dos

L'Ambilight et OLED pour une image qui éclate de mille feux

Sur ce téléviseur Philips de 139 cm, le constructeur a implanté sa technologie Ambilight. Il s'agit ici de la version trois côtés, des diodes colorées sont placées sur le dessus et de chaque côté de l'écran. Lors du visionnage elles suivent ce qui se passe à l'image et diffusent un flux lumineux tout autour de la dalle. Il existe plusieurs réglages d'intensité et de rythme, on peut également écouter simplement de la musique et profiter de l'Ambilight. Ce procédé made in Philips n'est pas un simple gadget, il offre une dimension supplémentaire au regard. L'espace semble élargi, le contraste plus élevé et c'est encore plus vrai avec ce téléviseur OLED qui fournit des noirs profonds. Un mode lampe Hue est disponible, on peut ainsi élargir encore plus cette expérience colorée.

Une section audio moyenne

Philips a fait le choix de supprimer la barre audio présente sur son ancien modèle OLED, à la place deux haut-parleurs large-bandes en dessous de la dalle et un grand haut-parleur arrière de 14 cm avec technologie Triple Ring améliorée pour, selon la marque "obtenir plus de punch !". La puissance est de 30 W et malgré des réglages d'améliorations et de renforcement de la diffusion surround le résultat sonore n'est pas à la hauteur de l'image produite. Les basses ne sont pas présentes, cela reste cantonné dans l'aigu et le médium, cela manque d'ampleur et de profondeur. Il est donc vivement recommandé d'investir dans une bonne barre audio ou un système audio home-cinéma.

Une image précise avec des teintes superbes

Si le son est faiblard, il n'en est rien de l'image. Cet écran propose un calibrage d'usine très performant, le mode Film est le plus équilibré. Il faut réduire un peu la netteté et ne pas pousser les réducteurs de bruit sous peine de voir apparaître du bruit vidéo. Nous avons testé ce Philips 55POS9002 avec notre Oppo UDP-203, Netflix, des démos en UHD 4K, la TNT HD et des Blu-ray simple ou UHD 4K HDR ou pas. Le résultat est de grande qualité avec notamment un beau travail sur les teintes de visages et évidemment des noirs d'une profondeur abyssale. Le moindre détail dans les scènes sombres saute aux yeux, c'est souvent le cas dans certaines séries Marvel en provenance de Netflix. Il faut quand même souligner l'aspect un peu trop miroir de l'écran Philips, la lumière externe s'y reflète on vous conseille de baisser les rideaux pour obtenir de meilleurs résultats. Comme sur toutes les TV OLED l'angle de vision est large à l'horizontale et à la verticale. La colorimétrie est bien en place avec des verts et des rouges naturels sans dérive chromatique. Le traitement vidéo P5 fait bien son travail, c'est notamment vérifiable sur les mouvements avec une grande fluidité et sans saccades sur les travellings rapides. On obtient une image douce et l'Ambilight participe activement à cette sensation très agréable. Le HDR s'en sort bien également, plusieurs réglages sont possibles pour en accentuer ou en diminuer les effets. On peut également convertir en HDR des vidéos ne l'incluant pas et cela fonctionne en donnant un peu plus de peps. Avec du vrai HDR l'OLED fait des étincelles, il gère parfaitement le contraste et les pics dynamiques. Sur "Mad Max - Fury Road", les flammes ressortent avec du relief et les reflets sur les carrosseries des engins font forte impression. Le noir intense fourni par la technologie OLED permet de ressentir le moindre effet lumineux, rayons de soleil ou flash. L'upscalling 4K est d'un bon niveau sur les Blu-ray avec du contraste, de la luminosité et une définition supérieure visible sans outrances. Ce second téléviseur OLED signé Philips s'affiche comme un sérieux concurrent avec un prix agressif et une excellente qualité d'image. Mais que va-t-il rester aux TV LCD ?

-------------
À LIRE ÉGALEMENT : NOS AUTRES TESTS DE TÉLÉVISEURS, VIDÉOPROJECTEURS ET APPAREILS HOME CINÉMA
-------------

Prix officiel indicatif : 2000 €

Caractéristiques techniques

  • Téléviseur Ultra HD 4K HDR OLED, Ultra HD Premium, Ambilight 3 côtés
  • Taille image : 139 cm
  • Résolution : 3840 x 2160 pixels
  • Luminosité : 750 cd/m2
  • HDR : HDR 10, HDR HLG
  • Tuner : triple tuner TNT, câble, satellite
  • Interface : Android 6.0 Marshmallow
  • Processeur : Quad Core
  • Processeur vidéo : Philips P5 Perfect Picture Engine
  • Audio : 30 watts, DTS HD Premium Sound
  • Connectique : 4 HDMI 2.0a, 1 YUV (avec adaptateur), audio RCA (avec adaptateur), 3 USB (dont une 3.0), port Ethernet, 2 ports CI+, sortie audionumérique optique, prise casque, Wifi, Bluetooth
  • Divers : télécommande double face, DLNA, Smart TV, Netflix, Google Play Store
  • Dimensions (L x H x P) : 122,8 x 81,8 x 23,3 cm (avec pied)
  • Consommation : 156 W (0,3 W en veille), classe B
  • Poids : 21,18 kg (avec pied)

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Philips

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework