icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Panasonic SC-GA10 : enceinte Google Assistant, sans-fil, qui lorgne vers la stéréo et ajoute l'UPnP/DLNA

Test enceinte Google Assistant Panasonic SC-GA10 : sans-fil et monobloc, elle lorgne vers la stéréo tout en étant compatible UPnP/DLNA

On connaît Panasonic plus actif dans le domaine de la vidéo que dans celui de l'audio. Les écrans 4K et lecteurs de Blu-ray UHD de la marque sont largement plébiscités. L'activité audio est plutôt dévolue à Technics, la société sœur qui propose toujours sa célèbre platine vinyle SL1200 et de nombreux autres éléments haut de gamme. Pourtant, le groupe a décidé de développer une gamme audio multiroom sous la marque Panasonic. Elle y ajoute aujourd'hui une enceinte sans-fil à commandes vocales, utilisant Google Assistant, la SC-GA10.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Un format rectangulaire, ça change un peu !

La Panasonic SC-GA10 présente un design qui tranche avec ce que l'on voit habituellement, des enceintes aux formes plus compactes, plus arrondies. Ici, le format carré est original ; la SC-GA10 saura se différencier sur les linéaires. Elle est surtout bien plus haute que ses concurrentes, sans toutefois délivrer un niveau sonore plus élevé, point que nous aborderons ultérieurement. Disponible en gris clair ou en gris foncé, le coffret se partage en deux parties. Une base pleine qui occupe un tiers du volume environ, sur laquelle se raccorde la prise de courant à l'arrière et où l'on trouve une entrée auxiliaire. C'est l'une des rares dans ce cas, ses concurrentes directes fonctionnant sous Google Assistant, les Sony LF-S50G et Onkyo VC-GX30, ne disposent pas de prise pour brancher une source audio externe.

Panasonic SC GA10 white

Les indicateurs Google - qui se présentent sous forme de quatre petites LEDs - sont bien là, mais pour une fois elles sont rectangulaires, plus en rapport avec la forme de l'enceinte, logique. Comme sur l'Onkyo GX30, on trouve six LEDs en tout, qui permettent également de visualiser le niveau du volume. Comme elles sont situées au bord de l'enceinte, elles sont visibles lorsque l'on est assis. C'est moins pratique sur certaines concurrentes, lorsque ces indicateurs visuels sont placés sur le dessus de l'enceinte. La face supérieure accueille les ouvertures visibles des microphones ainsi que les différentes touches de fonctions sensitives. Elles sont au nombre de neuf, ce qui est bien supérieur à la moyenne dans le domaine. Il y a bien sûr le volume, play/pause en plein centre et la coupure des microphones. Moins classique, une touche on/off permet de mettre volontairement l'enceinte en veille. Les concurrentes qui n'arborent pas ce bouton se mettent en veille automatiquement au bout de quelques minutes. On trouve ensuite quatre touches qui correspondent aux entrées : Bluetooth, prise auxiliaire, services audio & webradios, et enfin les serveurs du réseau local. Cette dernière fonction est l'une des différences majeures avec les concurrentes.

À l'intérieur, Panasonic a positionné un haut-parleur de 8 cm en face avant, avec une charge bass-reflex, et deux tweeters orientés vers les côtés. Le but est de créer un semblant de stéréo à partir de cette enceinte monobloc, ou tout du moins une scène sonore la plus large possible. Ces trois haut-parleurs sont poussés par un amplificateur de 2 x 20 watts.

panasonic SC GA10 top

Double application mobile pour deux fonctions : vocale & Chromecast, UPnP/DLNA & multiroom

L'installation s'effectue depuis l'app Google Home, comme c'est le cas de toutes les enceintes qui embarquent Google Assistant. La procédure est toujours la même et toujours aussi simple. L'app détecte automatiquement la nouvelle enceinte et propose de l'installer. On suit les différentes étapes, sans même avoir à rentrer le mot de passe du Wi-Fi, et l'enceinte est connectée et utilisable en quelques minutes. Si c'est votre premier assistant vocal, vous devrez prononcer quelques phrases pour que l'enceinte vous reconnaisse bien. Une fois cette opération effectuée, on peut commencer à lui parler pour lui demander la météo, les infos ou tout ce qui vous passe par la tête. Évidemment, on va lui demander de lancer un morceau de musique pour bien faire. La Panasonic SC-GA10 reconnaît aussi bien ma voix que les concurrentes. Je peux lancer des ordres domotiques sur mes objets connectés. De près ou de loin, voire de la pièce d'à côté, elle capte mes commandes vocales sans aucun problème.

En matière d'entrées, comme déjà évoqué, on dispose du Bluetooth, d'une entrée auxiliaire, mais aussi de l'accès à votre musique partagée sur le réseau local. Google Home ne permet pas d'accéder à sa musique de cette façon en réseau, qu'il s'agisse des dossiers partagés ou un partage UPnP/DLNA, pour l'instant tout du moins. Contrairement à ses concurrentes qui reposent uniquement sur l'app Google, Panasonic propose donc une app en complément, qui s'appelle Music Control. Elle remplit trois fonctions : lister les serveurs de musique disponibles sur votre réseau local (PC, Mac, NAS, serveur dédié) pour en écouter le contenu, paramétrer l'enceinte SC-GA10, et faire du multiroom avec d'autres enceintes Panasonic. Dans les paramètres de l'enceinte, on peut par exemple régler l'égaliseur, ce que l'app Google Home ne propose pas non plus.

La partie multiroom repose sur AllPlay de Qualcomm, le protocole retenu par Panasonic pour sa gamme multiroom et que l'on trouve chez quelques autres marques. Je n'avais pas d'autres enceintes multiroom Panasonic pour le vérifier. Cependant, je disposais d'enceintes AllPlay d'autres fabricants. Et je peux confirmer malheureusement que chaque fabricant utilise AllPlay à sa sauce... Il est dommage d'avoir créé un protocole supposé être universel pour que chacun le rende finalement propriétaire !

panasonic SC GA10 rear

Une enceinte mono qui cherche à s'émanciper grâce à un double tweeter

Le rendu sonore est assez droit, aucun registre n'est mis en avant. Le grave est tout à fait correct, mais il n'y a pas autant d'impact qu'avec certains autres modèles concurrents, pourtant plus petits en taille, par exemple les Bang & Olufsen M3 et Sonos One. Le rendu est assez proche de ses concurrents Sony et Onkyo finalement. Les haut-parleurs d'aigu sont orientés vers l'extérieur pour une bonne ouverture et éviter que le son ne reste collé à l'enceinte. Il faut faire attention à ne pas trop monter dans les tours, car on entendra le boomer commencer à talonner. Il faut alors jouer de l'égaliseur, dans l'app Music Control, pour baisser le grave si nécessaire. C'est d'ailleurs le réglage "flat" qui est le plus adapté à l'écoute de tous les styles de musique. Le réglage "rock", qui ajoute du grave sur des morceaux déjà chargés dans le domaine, est "too much".

En conclusion : un compromis entre enceinte à contrôle vocal et enceinte HiFi

Les enceintes Google Assistant des spécialistes de l'audio suivent toutes la même voie : marier les nouvelles technologies vocales avec un rendu HiFi. Comme ses concurrents directes des marques Onkyo et Sony, la Panasonic SC-GA10 répond au challenge, en créant un compromis. La partie vocale fonctionne parfaitement bien, les microphones captent de très loin. La partie audio n'est pas aussi performante que ce à quoi l'on pourrait s'attendre, surtout venant de spécialistes de l'audio, mais elle fait le job. Alors chaque fabricant a ses petits bonus qui le différencie des autres. Chez Sony, c'est le son à 360°. Chez Onkyo, c'est la caisse en bois avec une partie grave/haut-médium très riche. L'enceinte de Panasonic, elle, recrée une belle ambiance pour une enceinte mono. Enfin, deux fonctionnalités justifient son tarif plus élevé que celui de ses concurrentes : l'entrée auxiliaire mini-jack et la compatibilité DLNA et multiroom AllPlay.

Prix public indicatif : 300 €

Site du fabricant : Panasonic 

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • App & ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  •  

    Caractéristiques techniques

    • Amplificateur : 2 x 20 watts RMS (Lincs D-Amp / 2 canaux (3e génération))
    • Haut-parleurs : boomer de 8 cm en bass-reflex ; 2x tweeters de 19 mm
    • Chromecast : oui
    • Google Assistant : oui
    • Jumelage stéréo : oui
    • Bluetooth : oui (v4.2)
    • UPnP/DLNA : oui (via app Panasonic Music Control)
    • Entrée auxiliaire : jack 3.5mm
    • WiFi : IEEE802.11 ac/a/b/g/n ; 2,4/5 GHz
    • Consommation : utilisation normale 11W ; veille réseau 0,5 W
    • Dimensions (L x H x P) : 100 x 284 x 100 mm
    • Poids : 1,7 kg


    Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



    Mots-clés: Panasonic

    Comments est propulsé par CComment

    Suivez nous

    icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

    ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
    Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
    Powered by Warp Theme Framework