icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Sonos Beam : une mini barre de son, sans fil, connectée, intelligente, évolutive... et totalement géante

Sonos Beam OnTopAudioAward

La petite Sonos Beam fait suite aux Playbar et Playbase, deux enceintes déjà destinées à être placées devant ou sous le téléviseur. Dans un format plus compact, et positionnée à un tarif plus accessible, la Beam remplace la section sonore, trop souvent anémique, de votre écran plat. À ce titre, elle a de forts arguments à faire valoir, sans oublier ses capacités à jouer aussi le rôle d’enceinte audio pour la musique du quotidien.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Sonos porte un soin tout particulier à la qualité sonore de ses produits, une base du succès de la marque. Les ingénieurs arrivent à sortir un son ample, défini et chargé en grave à partir d’enceintes toujours très compactes. Un gros travail est effectué sur le chemin des ondes sonores dans le produit, mais aussi sur un traitement DSP très pointu. On peut dire que Sonos a tracé la voie de ce type d’enceinte, suivi depuis quelques années par des concurrents qui ont appliqué les mêmes types de recettes. Les enceintes tout-en-un compactes de Sonos ont su renouveler la catégorie et attirer à nouveau des personnes qui s’étaient éloignées de la chaîne HiFi classique.

Sonos Beam test ON mag

Une mini barre de son qui fait le maximum

Le format de la Sonos Beam la destine à être posée juste devant le téléviseur. Un support mural existe en option. Comme souvent chez Sonos, l’enceinte est proposée en blanc ou en noir. Le coffret, le tissu en façade et même le logo reprennent l’une ou l’autre de ces deux teintes. La finition est irréprochable.

Sonos ne divulgue jamais les puissances embarquées, il faut juste savoir qu’elles sont suffisantes et adaptées aux haut-parleurs utilisés. Chacun d’entre eux possède par ailleurs son propre canal d’amplification dédié. Dans le cas de la Beam, les haut-parleurs sont au nombre de cinq : quatre boomers/large-bandes et un tweeter. Afin d’étendre la réponse dans le grave vers le bas et en niveau, les boomers sont accompagnés de trois radiateurs passifs.

Sonos Beam inside

Le tweeter est placé au centre, entouré de deux woofers. Les deux autres boomers sont placés aux extrémités, orientés vers l’extérieur de 45° environ. Deux des radiateurs passifs rayonnent en façade, le troisième vers l’arrière. La Beam est limitée au Dolby Digital, donc aux bandes-son 5.1. Pas de son 3D immersif vers le haut chez Sonos pour l’instant.

L’arrière de la Sonos Beam est simplifié, arborant seulement une prise HDMI, une prise réseau et la touche d’association. La prise HDMI étant ARC, tout ce qui est relié au téléviseur est transmis à la barre de son pour la partie audio. Sonos livre dans le carton un adaptateur HDMI/optique afin de relier les téléviseurs plus anciens ou bien une source directement.

Sonos Beam rear

Une touche et quelques pages écran pour une installation en toute simplicité

Les enceintes Sonos ont toujours été très simples à mettre en service. Qu’on les raccorde en filaire via l’Ethernet ou en Wi-Fi, l’opération se réalise en quelques dizaines de secondes. On lance l’application Sonos sur son smartphone, on appuie sur le bouton d’association à l’arrière de la barre, et elle est vue immédiatement. Ne restent ensuite que quelques réglages pour décider de sa destination dans la maison, la mise à jour éventuelle et le paramétrage du contrôle vocal Amazon Alexa. Dans ce domaine, même si ses microphones sont moins sensibles que ce que nous avons rencontré sur d'autres enceintes intelligentes (sur la Google Home par exemple), ils captent correctement les ordres, même de loin, et avec la musique à fort volume.

Sonos Beam app 1

Une restitution home cinéma plus que satisfaisante

Face à une mini barre de son de 65 cm de large, on aurait pu craindre un son sympathique mais un peu étriqué. Il n’en est rien. La Sonos Beam délivre une restitution très ouverte sur les côtés, qui permet d’obtenir une scène sonore très large face à soi. Les effets du 5.1 sont correctement restitués avec du son provenant des côtés de la pièce. Au final, la Beam nous offre un grand demi-cercle d’action remplissant au moins la moitié de la pièce. Parallèlement, les voix restent parfaitement intelligibles au centre de l’action. Le grave est tout à fait correct et permet de se passer de caisson de basses, sauf si l‘on souhaite faire trembler les murs. Dans ce cas, il est possible d’associer le Sonos Sub en option à la Beam. Nous avons également pu lui associer une paire de Sonos One pour les voies surround. Elles viennent compléter la sensation d’ambiance en entourant l’auditeur pour le baigner totalement dans l’action. Dans ce cas, l’application mobile permet de régler finement ces voies surround. Une perspective d’évolution intéressante pour ceux qui voudraient aller plus loin.

Sonos Beam app 2

L'avis de Pierre Stemmelin : je l'adore !

Parallèlement au test réalisé par Alban, j'ai également pu essayer la Sonos Beam. Après avoir fait l'installation et réalisé le calibrage automatique TruePlay propre à la marque, je me suis rapidement rendu dans l'application pour couper le mode loudness qui par défaut est toujours activé à la première installation d'un produit Sonos. Avec ce loudness en marche, certes la Sonos Beam envoie du lourd, elle bastonne et impressionne. Mais çà, c'est surtout intéressant pour faire une démo en magasin, et ce n'est pas de cette façon que l'on obtient un son de qualité, agréable à écouter au quotidien. Cette réserve levée, la Sonos Beam s'est révélée être un produit vraiment exceptionnel dans sa catégorie et elle est restée plusieurs semaines sous mon téléviseur. Cela fait des années que je teste des barres de son et aucune n'avait eu encore ce privilège. Tous les autres modèles que j'ai testés précédemment me semblaient soit trop boomy, soit trop criard, soit trop agressif... ou tout cela à la fois. Sitôt la séance de test terminée, ils repartaient dans leur carton. La Sonos Beam est la première "petite" avec qui j'ai eu envie et aimé vivre. Elle sonne de façon très naturelle, sans artifice fatiguant. Elle de beaux timbres, du corps sur les voix, une très belle ampleur et spatialisation sur les effets surround. Elle est autant agréable pour regarder de simples programmes télé que pour se plonger dans une série ou un film, à niveau modéré comme élevé. C'est pour moi une très grande réussite. La Sonos Beam est totalement géante. Bravo, bravo, bravo !

En conclusion

La restitution sonore de la Sonos Beam fait la part belle à l’ampleur combinée à l’intelligibilité. Ce sont deux points essentiels pour se croire au cinéma à la maison. En dehors d’une utilisation en vidéo, elle remplacera avantageusement une petite chaîne HiFi pour écouter la musique au quotidien. La Sonos Beam est un produit audio et home cinéma tout-en-un idéal !

Prix indicatif : 450 €

Site du fabricant : Sonos

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS DE BARRES DE SON

Notre avis

Equipement/connectivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Installation : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
Multiroom : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Décodage/DSP : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
Ecoute Home Cinema : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
Ecoute HiFi : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Galerie photo Sonos Beam

Caractéristiques techniques

Puissance : NC
Décodages : Dolby Digital
Haut-parleurs : 4 x boomers/large-bandes, 1 x tweeter, 3 x radiateurs passifs
Connectique : entrée audionumérique mixte HDMI/optique, port Ethernet, Wi-Fi, Amazon Alexa, Apple AirPlay 2
Options : caisson sans fil (Sonos Sub), enceintes arrières (Sonos One)
Dimensions/poids : 651 x 10 x 6,85 cm/2,8 kg

Offres Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Sonos

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework