icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Triangle AIO 3 : enceinte sans-fil et connectée, d'une signature sonore beaucoup plus HiFi que démonstrative

Test enceinte sans fil Triangle AIO 3 : une signature sonore beaucoup plus HiFi que démonstrative

Triangle se lance à son tour dans les enceintes sans fil multiroom. Le modèle AIO 3 reprend les codes du domaine avec une multiconnectivité et des capacités de fonctionnement tout-en-un. Recouverte d’un tissu acoustique très tendance disponible dans quatre couleurs, l’AIO 3 va perpétuer l’expérience de la marque dans le son et la Haute Fidélité à destination d’un nouveau public. 

 

Triangle AIO 3

Type : enceinte sans-fil et connectée
L'avis de ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix de lancement : 500 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La société française Triangle existe depuis bientôt 40 ans. Elle s’est fait connaître à travers ses différentes gammes d’enceintes, et plus particulièrement grâce à ses grandes colonnes à multiples haut-parleurs. Il existe déjà des enceintes de bibliothèque amplifiées au catalogue, mais elles ne sont pas connectées. C’est donc une nouvelle gamme spécifique dénommée AIO qui a la charge d’introduire Triangle dans le monde de la musique connectée sans fil. Pour l’instant, l’enceinte AIO 3 est accompagnée dans la gamme d’un petit streamer AIO C, à relier à un amplificateur pour le rendre connecté.

Triangle AIO 3 dessus

Triangle respecte les codes de l’enceinte sans fil

Bien sûr, il est toujours possible d’innover et de se démarquer avec des designs incroyables, comme l’enceinte Beosound Edge en forme de roue. Plus consensuelle, la Triangle AIO 3 est dans la mouvance actuelle. Elle arbore un boîtier rectangulaire assez lourd (il pèse 5,1 kg) en bois agrémenté d’une finition en aluminium et tissu. Ce dernier est de style scandinave à grosses mailles. Les couleurs proposées vont du gris au noir en passant par le bleu arctique et le vert anis.

La présentation est donc classique, relevée par le logo AIO incrusté sur la face supérieure et le petit Triangle inscrit en bas à droite. À gauche, quatre touches en aluminium prennent place : power, entrées et volume -/+. Pratiques au quotidien, nous regrettons qu’elles bougent un peu dans leur emplacement. Elles sont accompagnées d’une LED sur leur gauche, qui s’illumine de différentes couleurs pour indiquer la source en cours d’écoute. Le tissu cache également des LED qui se révèlent une fois l’enceinte allumée. Une première indique la mise en veille, une seconde répond aux ordres de la télécommande, les autres réagissent au changement du volume sonore. La face avant est classique et informative à la fois.

Triangle AIO 3 touches

Tout le nécessaire pour connecter vos sources externes

La face arrière est recouverte de tissu, excepté en son centre. C’est ici que Triangle a placé l’évent pour la décompression des basses. La connectique prend place sur le bandeau inférieur. Triangle a installé tout ce dont on a besoin : une entrée auxiliaire sur mini jack, une entrée numérique optique, un port USB de lecture et de recharge, une prise Ethernet. Deux petits boutons permettent de passer l’enceinte en mode association et de la remettre en configuration d’usine. Tout cela est bien pensé pour faire face aux situations les plus courantes très facilement. Notons également la qualité de la notice imprimée sur du joli papier. En français, elle est très explicite sur toutes les possibilités de l’enceinte et de son application mobile. Triangle a vraiment bien travaillé l’expérience utilisateur.

L’AIO 3 fonctionne en stéréo avec un couple médium aigu pour chaque canal. Le tweeter mesure 25 mm, le woofer est un 10 cm. Chaque canal est poussé par 45 Watts de puissance sous 8 ohms. Côté connectivité, l’enceinte peut être connectée en Wi-Fi et en Bluetooth (aptX). Elle sait lire les principaux formats de fichiers (MP3, FLAC, WAV, APE, AAC, ALAC) jusqu’à la HiRes en 192kHz/24bits. Triangle a également ajouté l’AirPlay toujours très pratique pour les environnements Apple.

Triangle AIO 3 connexions

Une application complète à laquelle ne manquent que les réglages audio

L’installation et le pilotage s’effectuent à travers l’application mobile Triangle AIO pour iOS et Android. La première étape consiste à allumer l’enceinte, à appuyer sur le bouton Power quelques secondes puis sur le bouton Connect à l’arrière. L’enceinte passe alors en mode point d’accès Wi-Fi. On s’y connecte afin d’entrer les informations de son réseau Wi-Fi personnel. On donne un nom à l’enceinte et c’est terminé. Chaque étape est confirmée vocalement par l’enceinte, mais il est dommage que ce soit uniquement en anglais.

Nous avons ensuite parcouru les différentes possibilités de paramétrage de l’application : fonction réveil, mise en veille automatique, les favoris, la connexion aux services audio sur abonnement. L’AIO 3 intègre Deezer, Spotify, Tidal, Qobuz et Napster, ainsi que TuneIn pour les radios. Rares sont les enceintes sans fil, toutes marques confondues, à proposer les services principaux.

Les réglages audio manquent toutefois à l’appel. La télécommande infrarouge offre les réglages de tonalité grave/aigu classiques. Mais on ne les retrouve pas dans l’app. Si bien que l’on ne sait jamais où l’on en est avec ces réglages. Un oubli à corriger dans une future mise à jour peut-être.

Une enceinte typée HiFi plus que démonstrative

Une fois notre abonnement Tidal ajouté, nous sommes partis à l’écoute de notre playlist de test habituelle. Les premières secondes étant toujours les plus importantes, nous avons noté par défaut un grave trop présent. Nous avons utilisé la télécommande pour baisser le grave au minimum, ce qui correspondait le plus à nos habitudes d’écoute. Le médium-aigu est bien défini, très ciselé. Le son sort de l’enceinte avec beaucoup de facilité. Les voix sont détachées du reste du spectre, avec parfois de légères sifflantes que l’on peut calmer aussi avec la télécommande. Le registre du bas-médium jusqu’au grave prend le pas sur le médium. Nous profitons ainsi de toutes les résonances de la basse et de la contrebasse et de l’assise sur les voix graves. L’effet stéréo se ressent lorsque l’on est assis face à l’enceinte, mais on le perd logiquement une fois sorti de la position d’écoute idéale.

Au final, l’AIO 3 nous offre une signature sonore légèrement creusée, avec un peu d’embonpoint sur l’assise qui donne de la vie à la musique. En revanche, elle n’a pas le côté spectaculaire avec le grave percutant de certaines concurrentes. La Triangle AIO 3 est définitivement orientée HiFi. Attention cependant à ne pas trop monter dans les tours. À un tiers du volume, le niveau sonore est déjà confortable. Dès que l’on commence à monter plus haut, même avec le réglage de grave au minimum, l’enceinte commence à talonner sur certains styles musicaux. Il faudra donc rester dans des niveaux d’écoute raisonnables et ne pas chercher à sonoriser de très grandes pièces.

En conclusion

Triangle a réussi son entrée sur le marché de l’enceinte sans fil avec l’AIO 3. Le produit a été réfléchi pour une utilisation la plus simple possible : procédure de configuration, notice explicite, connectique complète. L’application est du niveau des meilleures de la catégorie, offrant la possibilité d’utiliser plusieurs appareils Triangle AIO en multiroom (12 maximum). Les qualités sonores trahissent l’origine Haute Fidélité du fabricant. Le son est différent de celui de la plupart des concurrentes, beaucoup plus centré sur l’aération et l’assise qu’un rendu démonstratif typé loudness. L’AIO 3 a encore une marge de progression avec quelques manques à corriger, dont l’accès à des réglages audio depuis l’application mobile. La concurrence fait rage sur ce segment tarifaire, le choix vers l’AIO 3 ou une concurrente se fera sûrement sur la signature sonore. À vous d’écouter et de découvrir si la Triangle vous correspond. 

Prix public indicatif : 500 €

Site du fabricant : Triangle

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL 

Notre avis

Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
App & ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Caractéristiques techniques

Enceinte sans fil
Haut-parleurs : stéréo, 2x 25 mm + 2x 10 cm
Puissance : 2x45 Watts sous 8 ohms
Connexions : 1x mini jack, 1x optique, 1x USB lecture/recharge, 1x Ethernet
Connectivité sans fil : WiFi, Bluetooth 4.2 aptX
Autres : télécommande infrarouge, 4 couleurs au choix
Dimensions (l x h x p) : 360 x 195 x 150 mm
Poids : 5,1 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Triangle

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework