icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Philips 55OLED903 : un téléviseur OLED aussi beau que bon et qui en met plein les yeux et les oreilles !

Philips 55OLED903 ON mag Award

Sur ce nouveau téléviseur Philips, la technologie OLED est au top niveau image. Un modèle encore plus performant visuellement et qui gagne un système sonore signé Bowers & Wilkins. De quoi ravir nos oreilles ! Un must audio et vidéo pour les cinéphiles, les audiophiles et inversement…

Philips 55OLED903

Téléviseur OLED Ultra HD 4K-HDR
L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
Prix de lancement : 2300 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Au-delà de la qualité indéniable de la technologie d'écran OLED (les LCD courent toujours après malgré de grandes avancées), c’est sa capacité à ressusciter ou relancer de grandes marques de téléviseurs qui fascine. On peut citer Sony, Loewe et Philips qui ont pris le train de l'OLED en marche au bon moment. Ces marques ont su tirer partie de ces dalles signées LG, se les approprier et les magnifier pour redorer leur blason dans le haut de gamme. Un pari risqué au départ pour ces constructeurs, mais qui s’avère désormais gagnant pour eux en termes d’image de marque et aussi pour le consommateur. Cette bataille acharnée pousse toujours plus loin les téléviseurs OLED au niveau de la qualité de l'image et du son. Sony a été l’un des premiers à dégainer un système sonore ingénieux et performant basé sur l’Acoustic Surface, sur lequel la dalle OLED sert de diffuseur acoustique. LG inclut des barres de son sur ses modèles et Philips s’allie à une marque très réputée en Hifi : Bowers & Wilkins. Que du bonheur pour les téléspectateurs !

Et le son est confié au grand spécialiste de la Hifi Bowers & Wilkins

On ne le dira jamais assez : le son représente 50 % des sensations cinéma. Ce nouveau téléviseur Philips propose donc une section audio renforcée par rapport à son prédécesseur de la série 803. Le célèbre fabricant anglais d’enceintes B&W s’est donc essayé à l’intégration de son savoir-faire dans un téléviseur. Les audiophiles ont forcément croisé sur leur chemin cette marque mythique depuis les années 60. Ses tweeters à dôme en diamant ou ses fameuses enceintes High End Nautilus ont frappé les esprits et les tympans des audiophiles. B&W compte également dans son catalogue des casques audio et des enceintes connectées. Riche de cette expérience unique, l’entreprise a élaboré un système audio 2.1 pour ce téléviseur OLED Philips. Il comprend une barre de son en face avant et un subwoofer arrière, dont les radiateurs de basses sont une déclinaison de ceux qui équipent l’enceinte sans fil haut de gamme T7 (349 euros). La barre de son est fine et élégante, très discrète avec son tissu gris recouvrant les haut-parleurs ; cela participe à l’aspect luxueux du téléviseur. Cette barre contient deux tweeters de 19 mm à dôme en titane et deux boomers ovales à cône en fibre de verre. Le boîtier a été renforcé afin de réduire les phénomènes de résonance acoustique. À l’arrière, le woofer à double radiateur passif vient épauler la barre de son dans le grave. La puissance revendiquée est de 50 watts pour l’ensemble.

Philips 55OLED903 hp Bowers Wilkins

Un son Hifi pas toujours propice

Avant de passer à l’image, un petit arrêt sur cette partie audio. Lors de nos tests avec de nombreux films, séries ou plateaux TV, nous avons été agréablement surpris par l’ampleur de la scène sonore et les détails entendus. C’est large avec une bonne restitution des ambiances. On n’est cependant pas dans du surround et cela déborde rarement du cadre, c’est de la très bonne stéréo. La dynamique est présente mais cela reste inférieur à ce que proposent de bonnes barres de son indépendantes. Le grave est bien audible, avec un son puissant et direct. Les tweeters sont parfois un peu trop analytiques pour du son TV. On s’explique : sur des émissions de débats, les journaux TV ou des shows télévisuels, les aigus sont trop sifflants et on peut en ressentir une gêne auditive à la longue. On peut en atténuer les effets via l’égaliseur mais cela reste audible. C’est beaucoup moins criant sur des films d’action, le son d'origine étant de meilleure qualité, la restitution est alors plus agréable.
Cette approche Hifi a ses limites, elle se révèle parfois un peu trop pointue pour certains types d’émissions et on aimerait pouvoir accéder à des modes DSP correcteurs. On est cependant dans une approche sonore largement améliorée par rapport aux autres systèmes audio proposés par la grande majorité des téléviseurs du marché, même pour du haut de gamme. On peut se poser la question d’acquérir un ancien modèle Philips de la série 803, moins onéreux d’environ 500 euros, et de lui ajouter une barre de son de meilleure qualité. Le 55OLED903 est cependant une solution tout-en-un qui est plus simple et élégante à mettre en place.

Un mode de conversion SDR vers HDR ultra efficace, mais pas de Dolby Vision

Si le son est mis en avant par Philips, l’image conserve toujours autant d’attraits que ceux vus et validés sur le modèle OLED précédent. Cette nouvelle génération de dalles apporte une luminosité accrue de 10 %, ce qui peut paraître quantité négligeable mais cet accroissement lumineux est le bienvenu dès que le mode HDR est enclenché. Il faut d’ailleurs ici introduire une petite remarque : le HDR n’est présent qu’à travers le HDR10, HDR10+ et HLG. Le Dolby Vision est absent, c’est dommage.
Pour le traitement de l'image, on retrouve le processeur P5 développé par TPVision/Philips. C'est un virtuose du redressement de pixels. Il sait agir sur la définition, la colorimétrie, le contraste, la fluidité des mouvements et la réduction du bruit vidéo. Le mode Perfect Natural Reality est toujours présent, il permet de convertir tous les signaux SDR en HDR avec un rendu toujours aussi bluffant. C’est le meilleur dispositif actuel sur le marché ! Le contraste et la luminosité ne sont pas simplement boostés à l’hormone de croissance, ce procédé va plus loin en analysant chaque pixel et en recréant une image dynamique fidèle à l’éclairage original et réduite par la captation SDR. On peut jouer sur deux paramètres : le contraste (Mode contraste) et l’accentuation de l’effet HDR.

L’Android TV nouveau est demandé de toute urgence

L’interface utilisateur est confiée à Android TV, ici dans sa version 7 dite Nougat, une mise à jour vers la version 8 (Oreo) devrait intervenir cette année. Sony a déjà passé ses téléviseurs à cette nouvelle version et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a urgence. La version Nougat d'Android TV est moins fonctionnelle. Ses applications sont rangées bien sagement mais avec une personnalisation peu aisée. Sinon, les principaux services et sites sont au rendez-vous avec Arte, France 24, France TV, Google Play Films, Google Play Musique, Netflix, MyTF1 Video, MyCanal ou encore Molotov TV et YouTube.
Dans un futur proche, ce téléviseur OLED sera compatible Google Assistant et Alexa afin de le piloter à la voix et essayer de multiples recherches vocales.
La tradition oblige, ce TV 55 pouces est équipé de l’Ambilight 3 côtés, propre à Philips, qui peut être associé aux lampes Philips Hue pour encore plus de sensations lumineuses. C’est toujours aussi sympa, avec des effets colorés qui élargissent l’image. Au niveau esthétique, ce téléviseur Philips est une belle réussite. L’OLED assure une dalle des plus fines en partie haute, les petits pieds en métal chromé sont faciles à monter et très discrets comme support. C’est sobre et élégant !

Philips 55OLED903 pied

Une image stupéfiante et attachante

On a testé ce modèle Philips 55OLED903 avec de nombreux supports allant de la TNT au Blu-ray UHD en passant par Netflix ou des DVD, on a essayé une large palette de signaux vidéo 4K ou non. Avec le film "Ready Player One" en 4K HDR, on est happé par le film. Le moindre détail est saisissant, les noirs sont détaillés, c’est lumineux avec des éclats violents, c’est contrasté et le piqué cinéma est bien restitué par l’OLED. On en redemande à chaque instant ! Avec des extraits de films HDR et en mettant en action le mode Perfect Natural Reality, on obtient un résultat digne du Dolby Vision. C’est contrasté, lumineux, détaillé et les effets de brillance sont superbement rendus. Le processeur P5 fait un travail d’enfer ! Il ne faut cependant pas abuser de ce procédé qui n’est pas toujours à l’aise avec tous les programmes, ainsi sur la TNT c’est beaucoup moins performant, le contraste est trop élevé, il faut le réduire dans le réglage dédié.
D’après nous, le Philips 55OLED903 fait un peu mieux que son prédécesseur de la série 803, l’image gagne en intensité et en piqué.
On a continué nos tests avec des séries sur Netflix comme "The Crown" ou "Maniac", le piqué laisse pantois. On est saisi par la qualité visuelle - les grains de peau ou l’intensité lumineuse ravissent les pupilles. On ressent presque physiquement chaque plan tellement le réalisme est présent. Les reflets, les pics lumineux sur les nuages ou autres carrosseries bariolées surgissent littéralement du cadre pour proposer une image tridimensionnelle. C’est très impressionnant ! Le travail sur l’image et son piqué est parmi les plus intenses et détaillés du marché.
Enfin, on a testé avec de simples Blu-ray ou des DVD, c’est un peu moins bon évidemment mais on retrouve l’ADN de ce téléviseur Philips avec du contraste, de la netteté et de la luminosité tout en respectant la dynamique originelle. Ce 55OLED903 est un superbe téléviseur OLED diffusant une image riche, détaillée, avec un piqué extraordinaire. Il faut y ajouter un espace sonore inhabituel sur ce type d’écran plat, on ne serait pas surpris que ce TV 55 pouces finisse au top des ventes !

Le téléviseur Philips 55OLED903 en images

Prix : 2300 euros

>>> CELA PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER : RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DE TÉLÉVISEURS

Caractéristiques techniques

  • Philips 55OLED903
  • Téléviseur Ultra HD 4K-HDR
  • Technologie : OLED
  • Résolution : 3840 x 2160 pixels
  • Compatibilité HDR : oui (HDR10, HDR10+, HLG)
  • Taille de l'écran : 55 pouces (139 cm de diagonale)
  • Luminosité : 750 cd/m2
  • Contraste dynamique : n.c.
  • Tuner : double tuner TNT, tuner satellite, câble
  • Audio : 2.1, barre de son Bowers & Wilkins
  • Puissance audio : 50 W
  • Connectique : 4 HDMI 2.0a, 3 USB (1 USB 3.0), 2 ports CI+, 1 sortie optique, 1 entrée audio RCA, 1 sortie casque, 1 Ethernet, Wi-Fi
  • Divers : 2 télécommandes, Android TV (Nougat), Google Play Films et Music, YouTube, Ambilight 3 côtés, compatible systèmes d'éclairage Hue, Netflix, compatibilité Google Assistant et Alexa (à venir)
  • Dimensions (LxHxP) : 122,8 x 76,3 x 23 cm (avec pieds)
  • Consommation : 146 W (0,3 W en veille)
  • Poids : 22,3 kg

Notre avis

Qualité de fabrication : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

Ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)

Image : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Son : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)

Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Philips, On Mag Award

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework