Test de l’enceinte Bose Home Speaker 500 : parfaite sur l’ergonomie, en retrait sur le son

Test de l’enceinte Bose Home Speaker 500 : parfaite sur l’ergonomie, en retrait sur le son 

Nous avons enfin pu poser une oreille sur cette enceinte sans fil sortie il y a pourtant plusieurs mois. Nous attendions qu’elle bénéficie des mises à jour évoquées lors de son lancement. Puis le temps a passé… Nous allons pouvoir situer la Bose Home Speaker 500 face à ses concurrentes plus ou moins directes chez Sonos, Denon ou Yamaha. Avantage majeur à l’actif de la Bose avant même d’avoir déballé le carton : elle possède un écran couleurs en façade.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bose Home Speaker 500

Type : enceinte intelligente
L'avis d'ON-Mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
Prix au moment du test : 379 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Il est vrai que nous insistons souvent sur ce point. Les enceintes connectées fonctionnent toutes avec une application mobile pour smartphone ou tablette. Certaines se pilotent même à la voix, comme cette Bose 500 justement. Alors que faire d’un écran en façade ? Tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec le sans fil total et sans retour visuel, alors que cette catégorie de produits est supposée toucher le très grand public. Exemple tout simple : il n’y a aucun son, que se passe-t-il ? Avec une application mobile, on peut chercher, sans savoir et peut être sans trouver. Avec un écran en façade, c’est comme avec une chaîne HiFi : on voit exactement la source, le niveau de volume et éventuellement s’il y a un message d’erreur.

bose home speaker 500 colors

Mais le plus grand bénéfice est de pouvoir connaître le niveau de volume exact en jetant un œil à l’écran, sans risquer de se faire péter les tympans parce qu’on a réglé le volume à fond précédemment sans s’en rendre compte. Ce qui peut arriver avec toutes les enceintes sans fil dépourvues d’écran. Bref, l’écran en façade de la Bose Home Speaker 500 est un énorme plus à mettre à son actif. Malheureusement, le modèle inférieur, la 300, plus petite et moins chère (100 euros de moins), perd aussi l’écran. La gamme s’arrête à deux modèles. L’ancienne gamme d’enceintes sans fil Bose Soundtouch possédait trois références, dont deux avec écran. La Home Speaker 500 constitue aujourd’hui le condensé de ce qui se fait de mieux en musique sans fil chez Bose.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une construction sans faille

La Bose Home Speaker 500 est une enceinte assez lourde qui pèse plus de 2 kg. Sa construction est très soignée et dégage une impression de robustesse sans faille. Le coffret est en métal d’une épaisseur importante. Construite comme un tank, elle donne le sentiment d’être incassable. Elle repose sur une base en caoutchouc antidérapant. C’est également en dessous que se trouve la prise de courant. Tout comme la Sonos One, elle nécessite un cordon propriétaire avec un angle à 90°, celui fourni dans la boîte. Attention à ne pas l’égarer.

bose home speaker 500 rear

L’entrée auxiliaire sur mini jack est placée à l’arrière, facilement accessible. C’est un avantage supplémentaire face à la Sonos One. Tout comme la présence du Bluetooth. Il est de plus bidirectionnel : il reçoit la musique d’un smartphone, et il transmet la musique à un casque ou une seconde enceinte Bluetooth Bose compatible via la fonction SimpleSync. De quoi sonoriser deux pièces avec la même musique sans trop se ruiner. La connectique s’arrête là. Pour le réseau, il faut se contenter du WiFi en l’absence de prise Ethernet.

Revenons à la façade coupée en deux. En bas, une grille cache deux haut-parleurs large bande installés dos à dos pour augmenter la dispersion sonore. Comme toujours, Bose garde les informations techniques bien secrètes : nous n’en saurons pas plus sur le diamètre des haut-parleurs ni sur la puissance embarquée. Suffisante pour un usage domestique a priori.

bose home speaker 500 top

Venons-en à l’écran couleurs juste au-dessus. Il vous guide dans la phase d’installation puis affiche les informations de lecture. Il indique le niveau du volume sonore dès qu’on le modifie. Sur le dessus, des touches de présélections rendent l’enceinte vraiment autonome : on peut lancer la playlist ou la radio de son choix sans avoir besoin de son smartphone, ce que confirmera l’écran.

Une excellente dispersion sonore

Tout comme Sonos, Bose propose les deux assistants vocaux de Google et d’Amazon, à vous de faire votre choix dans les menus. L’activation est tout à fait classique, passant par les applications mobiles correspondantes. Par ailleurs, il est nécessaire de créer un compte chez Bose pour pouvoir utiliser l’application mobile ainsi que pour l’association avec les assistants. L’enceinte est équipée de huit microphones disposés sur le pourtour supérieur.

 

L’application Bose Music est esthétiquement très jolie et épurée. Elle est dans le style de l’application concurrente Bang & Olufsen. Cependant, un peu trop épurée, elle est limitée en lecture audio dématérialisée. Seuls Amazon Music, Deezer et Spotify sont intégrés. Puis il y a TuneIn pour les radios, mais on s’arrête là. Il n’y a pas la possibilité d’accéder à la musique partagée sur votre réseau. Pour cela, vous devrez passer par une application tierce type mconnect ou BubbleUPnP, car heureusement, la Bose 500 est UPnP. Comme elle est aussi AirPlay 2, vous avez également la possibilité d’utiliser Roon pour votre collection de musique, Qobuz et Tidal.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le choix technique des haut-parleurs dos à dos a des avantages et des inconvénients. D’un côté, la Bose 500 ouvre en grand avec une très bonne dispersion sonore et un son qui ne reste pas du tout collé à l’enceinte. Les écoutes de proximité sont très agréables. De l’autre, la précision au centre de la scène, donc les voix essentiellement, souffre du manque de diffusion directe avec un médium/aigu coloré. Le grave est moins démonstratif que celui de ses concurrentes. Même s’il est en avant du reste, il reste plus naturel. Moins contrôlé, il avoue aussi ses limites dès que l’on monte le niveau.

 

Les points forts de la Bose Home Speaker 500 résident dans son ergonomie, son excellente dispersion sonore et la qualité de fabrication. L’intégration des deux assistants est parfaite, avec une bonne captation des ordres vocaux. En revanche, le rendu sonore de cette petite enceinte mono n’est pas aussi "transformé" et aguicheur que celui de ses concurrentes. Ce qui peut peser lourd dans la balance.

Prix public indicatif : 379 €
Site du fabricant : Bose

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Notre avis

Usages & fonctionnalités : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
Design/Finition : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
Qualités sonores : etoile verteetoile verteetoile verteetoile griseetoile grise (3/5)
Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)

Caractéristiques techniques

Enceinte intelligente
Amplification : n.c.
Haut-parleurs : 2x large bande dos à dos
Connectivité : WiFi, Bluetooth, 1x entrée stéréo mini jack
Autres : multiroom Bose, Google Assistant & Amazon Alexa, SimpleSync Bluetooth
Dimensions (l x p x h)  : 203 x 170 x 109 mm
Poids : 2,15 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Bose

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework