Test Denon AVC-X4700H : l’intégré home cinéma 9 canaux de référence

Test Denon AVC-X4700H : l’intégré home cinema 9 canaux de référence

Denon frappe fort cette année en étant le premier à dégainer des amplificateurs home cinéma compatibles 8K. C’est le cas des quatre nouvelles références de la gamme se terminant par 700. L’AVC-X4700H se place en milieu de gamme, une situation actuelle où l’on en a vraiment pour son argent car les produits sont suréquipés. Ce 4700H bénéficie d’une présentation haut de gamme avec sa trappe cachant boutons et prises en façade. Équipé de 9 canaux et de quasiment tous les décodages actuels, il a vraiment tout pour lui sur le papier. Vérifions-le maintenant en situation.

Denon AVC-X4700H

Type : amplificateur intégré home cinéma 9 canaux
L'avis d'ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix au moment du test : 

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

De la 8K pour la première fois

L’AVC-X4700H ne vient pas bousculer le design Denon bien connu depuis quelques années maintenant. Il arbore une façade imitation aluminium brossé très réussie, disponible en noir ou argent, parsemée de deux gros potentiomètres pour le choix des sources et le volume. Entre les deux, un écran à deux lignes informe en permanence de ce qu’il se passe. Différentes petites icônes les complètent pour indiquer les canaux en entrées ou ceux en service, si le traitement Audyssey est actif ou non, ou encore le niveau du volume. La seule touche visible est celle servant à mettre l’appareil sous tension. Derrière la trappe basculante se trouvent les touches pour naviguer dans les menus, le contrôle des zones 2 et 3 et les présélections « quick select ». Une entrée HDMI supplémentaire est présente, tout comme un port USB et la sortie casque.

denon AVC X4700H lifestyle

La face arrière est pleine comme un œuf. Denon n’a pas encore supprimé les connexions analogiques qui intéressent de moins en moins de monde. Les aficionados de ce type de sources seront contents de retrouver des entrées audio analogiques, dont une pour platine vinyle, mais aussi du composite et de l’YUV en entrée comme en sortie. En revanche, l'AVC-X4700H a perdu son tuner FM si on le compare à son prédécesseur. D’où la référence devenue AVC (sans tuner) au lieu d’AVR (avec tuner). Les borniers haut-parleurs pour les neuf enceintes sont alignés comme à la parade. Il y en a même onze car le 4700H décode les flux audio jusqu’en 11.1 canaux. Il faudra donc choisir lesquelles des deux enceintes on laisse de côté et utiliser les sorties pre-out afin d’ajouter un bloc stéréo pour les amplifier séparément.

denon AVC X4700H rear

La révolution se trouve en première ligne avec les connecteurs HDMI. On voit donc apparaître pour la première fois le terme 8K. Il est associé uniquement à l’entrée numéro sept, les six autres entrées et la huitième en façade étant en 4K. Toutes acceptent le Dolby Vision et le HDR10+. La sortie principale est en 8K avec eARC et HDCP2.3. Certains diront qu’une seule entrée 8K c’est peu, surtout s’ils ont prévu d’acquérir les deux consoles de jeux nouvelle génération de Microsoft et de Sony. En attendant, les caractéristiques du tant attendu HDMI 2.1 sont couvertes avec la présence de ses différentes fonctions spécifiques destinées principalement au jeu vidéo : VRR, ALLM, QFT et QMS. Tout comme le 120 Hz pour la 4K. On rentre ici dans le très haut débit de la vidéo numérique nécessitant des cordons 48 Gbps de faible longueur, au risque de n’obtenir aucune image. Pour vous prémunir de ce genre de mauvaise surprise, Denon a mis à disposition dans cet appareil un testeur de câble HDMI. La procédure n’est pas documentée dans la notice car elle est réservée aux installateurs. Un petit tour sur le Web vous permettra de trouver la combinaison de touches qui permet d'y accéder.

Des évolutions d’ordre ergonomique bien pratiques

L’AVC-X4700H décode tous les formats audio multicanaux du moment : Dolby Atmos, DTS:X, Auro-3D et IMAX Enhanced sont au programme. Il ne lui manque que le DTS:X Pro, réservé à son grand frère AVC-X6700H. Les upmixers Dolby et DTS sont également présents afin de distribuer le son sur toutes les enceintes, même à partir de sources stéréo, et ceci de façon très convaincante. Du côté du calibrage audio, l’Audyssey MultEQ XT32 est présent avec sa procédure passant par huit points de mesure. La nouveauté de cette génération d’amplificateurs audio/vidéo consiste à proposer deux mémoires distinctes que l’on peut rappeler depuis les menus. Il est ainsi possible de créer une courbe pour les films et une autre pour la musique.

denon AVC X4700H front

Dans ce domaine, l’AVC-X4700H n’est pas en reste. En plus des entrées physiques analogiques et numériques et du Bluetooth, le protocole HEOS est bien entendu présent. Il ouvre l’appareil sur la musique en réseau afin de profiter des services principaux de musique sur abonnement. Il peut également accéder à la musique dans des dossiers partagés sur le réseau ainsi qu’à celle stockée sur une clé USB que l’on aura reliée sur le port en façade. Tout cela se pilote aisément depuis l’application mobile HEOS. Si vous avez d’autres appareils Denon ou Marantz connectés, vous pourrez également partager la musique entre eux. Il existe également une application Denon donnant accès aux commandes principales et au menu de configuration de l’appareil, sans avoir à passer par son interface à l’écran. Celle-ci recouvrant l’image en cours pour s’afficher en plein écran. À quand un menu en transparence dans une petite fenêtre ? La télécommande fournie est classique ; elle comporte quelques touches rétroéclairées pour confirmer la source et la zone en cours de contrôle. Toujours du côté pratique, le 4700H reconnaît les sources reliées et affiche leur nom en lieu et place des Blu-ray ou Media Player par défaut. C’est bien pratique pour ne pas avoir à renommer manuellement les entrées.

Une maîtrise des ambiances et des objets en trois dimensions

Nous sommes partis sur une configuration de test en 5.1.4 avec un caisson. Comme souvent, nous débutons nos écoutes en Hifi, suivies de tests en multicanal sans calibrage audio pour finir par de nouvelles écoutes après calibrage. En écoute musicale via le système HEOS et notre abonnement Tidal, nous pouvons dire que l’AVC-X4700H s’en sort avec les honneurs. En stéréo directe sans caisson, nous avons bien retrouvé la signature sonore de nos enceintes qui ont reçu suffisamment de courant pour tenir la membrane dans le grave de façon convaincante. La scène sonore est large et haute, avec un bon positionnement des voix et des instruments. Les timbres sont respectés sans coloration particulière. Le 4700H se défend très bien face à des intégrés stéréo positionnés à moins de 1000 euros.

Passons maintenant au multicanal sur nos tests favoris : Invincible, Le Mans 66 et autre Jurassic Park en tête. Les ambiances sont correctement retranscrites, donnant l’impression d’être au cœur de l’action, entouré de multiples micro-informations. Par défaut, l’écoute est assez portée sur les voix avec un manque de chaleur et d’appui dans le bas-médium, bien que le caisson soit déjà correctement fourni en grave dynamique. C’est moins Hifi qu’un NAD T778 lui aussi en 9 canaux, mais qui affiche un tarif deux fois plus important. Voilà ce qui explique les différences de prix entre des produits que l’on pourrait croire équivalents sur le papier.

Le 4700H offre une restitution claire, fine, au risque peut-être de sembler trop pointue. Mais cela dépendra aussi beaucoup de l’association avec les enceintes. Nous ne conseillerons donc pas des Klipsch, par exemple, avec cet amplificateur. Ces remarques s’appliquent aux programmes multicanaux. Le calibrage Audyssey ne vient pas calmer ce rendu plutôt montant. En revanche, il précise la scène sonore, renforce le centre et améliore encore la liaison frontale/surround sans remonter exagérément le niveau des enceintes latérales et de plafond. Que nous avons baissé tout de même de quelques crans pour obtenir un équilibre plus agréable à nos oreilles. L’AVC-X4700H n’a aucun mal à placer les éléments dans l’espace pour faire disparaître la plupart du temps les enceintes. Que ce soit en Atmos ou en DTS:X, la focalisation des objets à des endroits très précis est assez remarquable. Les déplacements d’avant en arrière sont naturels, sans aucune rupture entre la scène frontale et l’enveloppement surround.

 

Un appareil parfait pour 99% des utilisateurs

En conclusion de ce test, il est légitime de se demander pourquoi dépenser plus quand ce Denon AVC-X4700H sait déjà tout faire. Si l’on dépense plus cher, on aura tout d’abord plus de canaux et plus de puissance. Sans trop prendre de risque, nous serions tentés d'écrire que l’AVC-X4700H est suffisant dans 99% des cas si vous n’avez pas plus de neuf enceintes à installer. Les appareils supérieurs se différencient sur la sensation d’ambiance qui va encore plus loin et sur des timbres plus fidèles lors des écoutes cinéma. Mais avec la quantité de fonctionnalités intégrées, les multiples connexions, la compatibilité 8K et une ergonomie d’usage sans faille au quotidien, comment battre l’AVC-X4700H ? Attendons maintenant de voir comment va réagir la concurrence.

Prix public indicatif : 1500 €
Site du fabricant : Denon

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D’AMPLIS ET PROCESSEURS HOME CINÉMA

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Caractéristiques techniques

  • Amplificateur intégré home cinéma 9 canaux
  • Puissance : 9x125 Watts
  • Décodages : Dolby Atmos, DTS:X, Dolby Surround, DTS Neural:X, Auro-3D, IMAX Enhanced
  • Connectivité : Ethernet, 7x entrées HDMI 4K, 1x entrée HDMI 8K, 3x sorties dont 1x HDMI eARC CEC, 7x entrées analogiques dont 1x phono, 4x entrées numériques, entrées/sorties composite/YUV, 1x USB, ports RS232, IR et trigger, sorties zone 2 & 3, pre-out 7.2.4
  • Autres : audio réseau HEOS, micro pour calibrage Audyssey MultEQ XT32, test de câbles HDMI intégré
  • Consommation : 710 Watts
  • Dimensions (l x p x h) : 434 x 389 x 167 mm
  • Poids : 13,7 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Denon

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework