Test Naim Mu-so 2 : l’enceinte HiFi connectée qui fait aussi barre de son

Test Naim Mu-so 2 : l’enceinte connectée HiFi qui fait aussi barre de son

Naim a renouvelé il y a quelques mois ses deux enceintes connectées Mu-so. La deuxième génération bénéficie d’améliorations physiques et logicielles. Focal a par ailleurs participé à l’évolution des haut-parleurs ; Naim et Focal faisant partie du même groupe, cela aide. La Mu-so 2 est la plus grande des deux. Dans un format large de 62,8 cm, elle propose un fonctionnement en trois voies stéréo mais surtout de remplacer tous vos équipements audio existants.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Naim Mu-so 2

Type : enceinte stéréo connectée
L'avis d'ON-Mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
Prix au moment du test : 1500 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La musique connectée et Naim, c’est une histoire commune qui dure depuis plus de dix ans. La marque anglaise a toujours suivi les dernières tendances et n’a pas hésité à se lancer dans l’audio dématérialisée au tout début, bien avant nombre de ses concurrents. Ses différentes gammes HiFi comprennent aujourd’hui chacune au moins un modèle de streamer. Puis des enceintes sont venues les compléter avec la gamme Mu-so grâce à deux références de tailles différentes : une petite cubique et une grande allongée. C’est cette dernière que nous testons ici dans sa deuxième génération. Elle se propose de remplacer à la fois un système HiFi et une barre de son pour un usage universel dans le salon.

naim mu so 2 lifestyle

Musique dématérialisée en Hi-Res et HDMI ARC

La Mu-so 2 est une large enceinte connectée, parmi ce qui se fait de plus grand toutes marques confondues. Derrière le cache en tissu amovible se trouvent six haut-parleurs pour un fonctionnement en trois voies stéréo. Chaque haut-parleur dispose de son propre canal d’amplification de 75 Watts. Les niveaux sonores atteignables sont confortables pour envisager une utilisation dans de grandes pièces. Les haut-parleurs sont installés exclusivement en façade tandis que l’évent bass-reflex pour le grave est situé sous l’enceinte à gauche. La finition est exemplaire tant dans les ajustements que dans la qualité des matériaux employés.

Toujours sous la Mu-so 2, mais à droite, ont été rassemblées les différentes prises. Celle pour l’alimentation mais aussi un port Ethernet et les trois entrées distinctes : mini jack, optique et HDMI ARC. Cette nouveauté intéressante offre à la Mu-so 2 l’opportunité de remplacer une barre de son. Son format est d'ailleurs parfaitement adapté. De plus, le CEC est présent pour un allumage et une extinction synchronisés avec le téléviseur.

L’enceinte se pilote depuis l’application mobile de la marque, comme tous les appareils connectés Naim. Elle permet par ailleurs de faire du multiroom. Les services Tidal et Qobuz sont intégrés directement avec la lecture en Hi-Res. Vous retrouverez tous les contenus habituels et vos playlists préférées. Il y a également les webradios et l’accès au contenu d’une clé USB branchée sur le côté droit de la Mu-so 2. Cette application est simple à utiliser. Le menu des réglages est complet pour personnaliser le fonctionnement de l’enceinte mais il n’y a aucune possibilité de retoucher le rendu sonore.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Une scène sonore concentrée

Le système Mu-so 2 est une sorte de chaîne HiFi miniaturisée ; elle reproduit la stéréo en version rapprochée. L’écoute à faible distance est très agréable, avec la reproduction d’une scène sonore qui dépasse les limites physiques de la Mu-so. Dans ce cadre, l’ambiance sonore vient en support des voix et des instruments. Ces derniers sont reproduits essentiellement dans une bulle centrale concrète et stable qui se développe au-dessus de la barre. Avec une paire d’enceintes HiFi classiques, ils sont étalés les uns à côté des autres. Avec la Mu-so, ils sont plutôt les uns derrière les autres. Ce qui ne gêne en aucun cas la lisibilité. L’étagement des plans en profondeur permet de distinguer aisément les différents éléments. Lorsque l’on s’éloigne, pour la sonorisation d’une grande pièce par exemple, la Mu-so continue à délivrer un message parfaitement clair. Le son vient évidemment de l’enceinte mais avec une certaine masse. Contrairement aux petites enceintes mono où l’on a l’impression que tout est mixé ensemble pour être projeté.

Les timbres sont plutôt colorés avec des voix chaleureuses manquant de piquant dans le haut médium/aigu. Les cymbales et autres notes jouées très hautes sont mises un peu en sourdine. Le grave est propre, net et sans bavure. Il a la rondeur nécessaire pour une bonne assise tout en étant capable de descendre assez bas en fréquence lorsque nécessaire sur des titres électro bien chargés. Il a le mérite de bien faire son travail sans verser dans l’artificiel. Nous avons terminé par quelques tests en liaison HDMI ARC sur des extraits de films. La Mu-so 2 est capable de remplacer une barre de son si l’on monte un peu le volume pour avoir un minimum de sensations. Cependant, dans cet exercice, elle devient vite agressive. Cela fonctionne mieux sur des clips, des concerts ou des films sans trop d’action. Notez que le DTS n’est pas supporté, il faudra donc régler la sortie audio du téléviseur en conséquence pour obtenir du son.

Au global, l’écoute de la Mu-so 2 est vraiment agréable, elle titille nos sens sur les critères qui attirent notre attention et elle le fait bien. La restitution n’est pas parfaite, mais honnêtement, pour des écoutes de qualité et musicales au quotidien, il n’y a rien à redire par rapport aux performances obtenues dans un format tout-en-un. Peu de systèmes de ce type sont capables de faire aussi bien, à part peut-être l’enceinte/barre de son B&O Beosound Stage qui se montre encore plus à l’aise dans le grave. Il faut également retenir que c’est un bel objet personnalisable avec des grilles en tissu de couleur optionnelles. Sans oublier la version Bentley exclusive en finition gris foncé, marron et cuivre.

Prix public indicatif : 1500 € (Bentley Special Edition : 2000 €)
Site du fabricant : Naim

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Design/Finition : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Connectivité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Qualités sonores : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Caractéristiques techniques

  • Enceinte connectée stéréo tout-en-un
  • Équipement : 2x tweeters, 2x mediums, 2x woofers
  • Puissance : 6x75 Watts
  • Formats audio : jusqu’à 384 kHz/24-bits, WAV, FLAC, AIFF, ALAC, MP3, AAC, OGG, DSD128
  • Connectivité : Ethernet, WiFi, Bluetooth, 1x HDMI ARC, 1x entrée numérique optique, 1x entrée analogique mini jack 3,5 mm, 1x port USB-A
  • Services audio : AirPlay 2, Chromecast, UPnP, Roon Ready, Spotify Connect, Tidal, Qobuz, Radios Internet
  • Autres : télécommande infrarouge
  • Dimensions (l x h x p) : 628 x 122 x 264 mm
  • Poids : 11,2 kg

L'enceinte Naim Mu-so 2 par ON-mag

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Naim

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework