Test Bowers & Wilkins DB3D : petit caisson de basses qui cache bien son jeu Hifi et Home Cinéma grandiose

Test Bowers & Wilkins DB3D : un petit caisson de basse qui cache bien son jeu, à l’aise en home cinema comme en HiFi

En renouvelant ses caissons de basses amplifiés, Bowers & Wilkins a généralisé le traitement électronique avancé et l’amplification en classe D. De cette gamme de trois caissons à double haut-parleur dénommée DB, nous avons testé le plus petit, le DB3D. Dans un format assez facilement logeable, il promet sur le papier des performances hors normes qu’il nous tardait de vérifier en situation.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bowers & Wilkins DB3D

Type : caisson de grave actif
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 2450 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Bowers & Wilkins propose des caissons de basses à son catalogue depuis des décennies. On se souviendra du modèle triangulaire PCS8 destiné à supporter les enceintes frontales. Certifié THX, il a contribué à construire la réputation de B&W dans le home cinéma dès les années 90. D’autres caissons ont suivi, certains amplifiés, d’autres passifs à associer à des amplificateurs externes dédiés. L’usage s’est élargi en permettant d’associer les caissons aussi bien aux enceintes home cinéma qu’aux modèles HiFi de la marque. La gamme est assez large aujourd’hui pour trouver la bonne association, avec des enceintes B&W ou avec n’importe quelles autres enceintes bien évidemment.

bowers wilkins DB3D coloris

Un encombrement minimal pour un placement à bien définir

Si jamais vous ne le saviez pas, bien que nous le répétions régulièrement dans nos tests de caissons de basses, il n’y a pas de position idéale pour un caisson dans une pièce donnée. Les photos d’illustration montrent toujours le caisson à côté de l’enceinte principale droite ou gauche, c’est-à-dire face à la position d’écoute. Mais il se peut que le meilleur emplacement se trouve sur un mur latéral, voire dans un coin arrière de la pièce. Même s’il faudra toujours faire courir un câble de l’ampli ou du processeur home cinéma jusqu’au caisson, Bowers & Wilkins vous facilite un peu la tâche. Tout d’abord grâce au format réduit du DB3D et son emprise au sol de seulement 30 par 32 centimètres. Ensuite, grâce au DSP intégré, qui permet d’effectuer un calibrage audio automatique en adaptant le rendu du caisson aux contraintes de la pièce.

bowers wilkins DB3D lifestyle

Le DB3D est équipé de deux haut-parleurs identiques de 20 cm de diamètre, placés dos à dos. Ils sont constitués d’une membrane à technologie Aerofoil prenant l’aspect de matériaux composites tressés. Cette membrane est accompagnée dans ses déplacements d’une large suspension autorisant de forts débattements. Les haut-parleurs sont protégés par des grilles magnétiques recouvertes de tissu. L’esthétique globale est assez technique, tout en angles, avec une base cerclée d’aluminium. Au moins, vous avez le choix entre trois coloris pour adapter le DB3D à votre pièce ou à vos enceintes. La face avant est celle qui affiche le logo B&W tout en bas, accompagné du bouton de mise sous tension. Une petite Led indique l’état : rouge lorsque le caisson est éteint, vert en fonction. La face arrière accueille les connecteurs à sa base. Vous avez le choix entre RCA et XLR pour les entrées. Le pilotage peut se faire via les triggers 12V, en RS232 ou en tout automatique. Tout cela se règle sur l’application mobile. Il ne lui manque qu'une entrée haut niveau.

LA SUITE APRÈS LA PUB

bowers wilkins DB3D inside

Ce caisson moderne est équipé du Bluetooth. Via l’application DB Subwoofers pour iOS et Android (attention, tous les smartphones ne sont pas reconnus), on rentre dans les différents paramètres couvrant le choix de l’entrée et les réglages associés, le type d’entrée (stéréo, LFE), le mode (plat, film, musique, personnalisé), un égaliseur 5 bandes (20/28/40/56/80 Hz), l’allumage automatique sur détection d’un signal audio et l’extinction automatique en l’absence d’un signal. La fonctionnalité la plus intéressante étant le calibrage automatique. Il demande tout d’abord de poser le smartphone sur le caisson pour une première mesure. Ensuite, selon le type de configuration (seul, groupe ou pièce), l’application vous invite à vous déplacer à chaque nouvelle mesure. Au final, elle indique les fréquences posant problème et qui seront corrigées.

 

Un caisson petit par la taille, grand par le grave délivré

Inutile de vous préciser qu’il est absolument nécessaire d’effectuer le calibrage. Dans notre pièce, nous connaissons l’emplacement approximatif le mieux adapté aux caissons. Malgré cela, rien n’est jamais parfait et il faut corriger, soit avec le système de l’amplificateur home cinéma, soit autrement. Ici, c’est le caisson B&W qui fait tout le travail. Et il le fait excellemment bien. Une fois le calibrage terminé, le caisson est idéalement raccordé aux enceintes sans autre action nécessaire. Il est impossible de le localiser. Il ne reste plus qu’à régler le niveau relatif entre les enceintes et le caisson, ce qu’il est possible de faire directement dans l’application en modifiant le niveau de sortie. Nous avons fait défiler film après film, concert après concert pour nous délecter d’un rendu extrêmement propre, avec un beau délié et un grave tout en nuances, jamais monotone. Rien ne bave, ce DB3D est ultra dynamique mais il sait aussi très bien gérer les explosions et autres tremblements descendant très bas en fréquence pour faire trembler les bas de pantalons.

bowers wilkins DB3D amp

B&W annonce que ce caisson est capable de descendre à 8,5 Hz à -6 dB. Nous n’avons pas pu le vérifier concrètement, notre pièce étant un peu petite pour laisser des fréquences aussi basses s’établir correctement. Mais il est clair que ce caisson descend bas, il n’y a aucun doute là-dessus, et cela sans mettre la pièce en pression ni rendre l’écoute difficilement soutenable après quelques minutes de « démonstration ». Justement, il n’est pas aussi démonstratif que certains de ses concurrents qui donneront l’impression de délivrer plus de grave. En quantité sûrement. En qualité, il existe peu de caissons capables de pouvoir lui tenir tête dans sa gamme de prix - déjà très élevée, il faut bien en convenir. Ce caisson ne s’adresse pas à toutes les bourses, c'est son seul défaut. Mais si vous pouvez vous le permettre, son ratio encombrement/qualités/prix est remarquable. Surtout qu’il facilite le double emploi HiFi et home cinéma grâce à ses deux entrées aux réglages distincts.

Prix public indicatif : 2450 €
Site du fabricant : Bowers & Wilkins

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le caisson de grave B&W DB3D décortiqué par ON-mag

 

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE SUBWOOFERS ET D'ENCEINTES HOME CINÉMA

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Caractéristiques techniques

  • Type : caisson de basses actif
  • Equipement : 2x subwoofer de 20 cm
  • Puissance : 1000 Watts en classe D
  • Connectivité : 2x XLR, 2x RCA, 2x trigger 12V mini jack, 1x RS232
  • Dimensions (l x p x h) : 320 x 300 x 360 mm
  • Poids : 25 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Bowers & Wilkins, B&W