Skip to main content
PUBLICITÉ

Test Yamaha Aventage RX-A6A : un très grand artiste de l'amplification Home Cinéma immersive

Le RX-A6A, qui fait partie de la série Aventage, est l’un des ampli-tuners Home Cinéma les plus haut de gamme de Yamaha. Doté de 9 canaux d'amplification, il peut piloter un système d'enceintes 5.2.4. S'affichant à 3000 €, il se positionne juste en dessous du Yamaha RX-A8A, proposé à 4300 € et équipé deux canaux d'amplification supplémentaires. Aussi, bien que son tarif soit déjà élevé, il semble présenter un intéressant rapport qualité/prix.

Yamaha Aventage RX-A6A

Type : ampli-tuner Home Cinéma 7.2 canaux
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix au moment du test : 3000 €

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Même s’il fait partie du trio des leaders du marché de l'amplification Home Cinéma, Yamaha a décidé depuis quelques années d'adopter une stratégie un peu différente de celle de ses deux concurrents siamois, Denon et Marantz. Fini l'époque où il lançait des nouveautés tous les douze mois. Comme on pouvait le voir affiché en grand sur sa salle de démo Home Cinéma au dernier Paris Audio Video Show, maintenant sa "gamme est construite pour durer". C'est plutôt une bonne chose, car depuis longtemps, le secteur du Home Cinéma n'est plus le théâtre d'évolutions incessantes des formats audio multicanal. Ce qui change désormais, d'une année sur l'autre, touche uniquement aux formats vidéo que doivent gérer les prises HDMI. Sur ce point, pas de souci : le Yamaha RX-A6A, même si son lancement n'est pas récent, est parfaitement à jour. Il supporte la 4K en 120 Hz ainsi que la 8K en 60 Hz. Ses prises HDMI sont compatibles avec un débit de données jusqu'à 40 Go/s ainsi qu’avec la plupart des modes HDR et d'optimisation des jeux vidéo.

Yamaha RX A6A Aventage angle

Yamaha RX A6A Aventage face

Les meilleurs circuits d'amplification Home Cinéma de Yamaha

En termes de fonctionnalités et polyvalence, on ne peut imaginer beaucoup mieux armé que le Yamaha RX-A6A. Outre son tuner FM/DAB, l'appareil intègre un préampli phono MM pour platine vinyle et le lecteur réseau multiroom MusicCast, commun à des dizaines de produits Yamaha. Au Dolby Atmos et au DTS:X, il ajoute également le décodage Auro-3D. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Par rapport au RX-A8A, le RX-A6A a deux canaux d'amplification de moins, mais ses sorties préampli sont en 11.2, et en dehors du nombre de canaux, ces deux modèles sont totalement identiques. Leurs circuits partagent les mêmes composants haut de gamme. Ils délivrent 150 watts par canal sous 8 ohms en régime continu (mesure effectuée avec deux canaux en service) et jusqu'à 220 watts par canal, toujours sous 8 ohms, en régime dynamique.

L'habillage extérieur du Yamaha RX-A6A est en plastique, mais il possède un double châssis métallique bénéficiant d'un travail spécial de découplage et d'amortissement des vibrations parasites, notamment avec la présence d'un cinquième pied conique frontal. Sous son triple capot, il emploie un processeur audio multicanal Qualcomm QSC407, des convertisseurs ESS Sabre Pro 32 bits (ES9026PRO) et des transistors de puissance à très large bande passante.

Yamaha RX A8A inetrieur

Une restitution multicanal d'une superbe définition, ultra cohérente et immersive

Avec le Yamaha RX-A6A, on retrouve les mêmes menus et applications de réglages qu'avec son petit frère RX-A4A testé il y a deux ans. Les options proposées sont très nombreuses. C'est parfois assez complexe. On regrette que les infos affichées sur le minuscule écran en façade soient si sommaires. On apprécie en revanche l'efficacité du calibrage automatique YPAO, ici présent dans sa version la plus aboutie. On apprécie aussi le mode Surround:AI, qui sélectionne automatiquement les bons traitements et décodages en fonction du contenu et rend l'utilisation de cet appareil un peu "usine à gaz" finalement très facile au quotidien.

Yamaha RX A6A Aventage dos

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour nos essais, nous avons pu utiliser le Yamaha RX-A6A avec deux systèmes de haut-parleurs encastrés haut de gamme de chez Dali et Focal. Cet ampli Home Cinéma délivre un message particulièrement propre et précis. Il est puissant, ferme et sans bavures dans le bas du spectre, à la fois pointu et bien maîtrisé, sans dérapage acide dans les hautes fréquences. Son équilibre tonal est d'une grande rectitude, évitant de mettre en avant ou en retrait tel ou tel registre. Nous avons été fascinés par la qualité des timbres et surtout de l'image sonore qu'arrive à produire le Yamaha RX-A6A. En multicanal, les dialogues sont d'une intelligibilité rare, se détachant à merveille du reste de la bande-son, sans pour autant être suraccentués. Les ambiances sont d'une superbe cohérence. La sensation d'immersion est à son summum tout en préservant une sensation permanente de grande définition, d'ultra précision, chaque petit détail se positionnant avec netteté dans l'espace. C'est du grand art.

En résumé

Le Yamaha RX-A6A propose le combo parfait d'équipements et de fonctions avec son lecteur réseau intégré, sa section HDMI compatible avec le maximum de formats, ses décodeurs Dolby Atmos, DTS:X et Auro-3D, son calibrage automatique YPAO... Mais c'est aussi un appareil très convaincant à l'écoute et pour ses excellentes performances. Pour nous, il est une référence incontournable parmi les amplis intégrés Home Cinéma, toutes catégories de prix confondues.

Condition particulière de test : ce test a été réalisé dans les locaux du magasin Son-Vidéo de Champigny-sur-Marne.

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIS, PRÉAMPLIS, PROCESSEURS MULTICANAL

LA SUITE APRÈS LA PUB

Spécifications

  • Type : ampli-tuner Home Cinéma 7.2 canaux
  • Amplification : 9 canaux, 150 watts RMS sous 8 ohms (2 canaux en fonction)
  • Tuner : FM, DAB
  • Décodage : Dolby Atmos, Dolby Atmos Height Virtualizer, DTS:X, Auro-3D
  • Correction acoustique automatique : YPAO RSC 3D/High Precision EQ
  • HDMI : 4K/120 Hz et 8K/60 Hz ; Dolby Vision et HDR10+ ; VRR, ALLM, QMS, QFT
  • Connectique (entrées/sorties) : Bluetooth, WiFi, Ethernet, USB, HDMI (7/3), audionumériques optiques (3/0), audionumériques coaxiales (2/0), Ligne RCA (5/0), Ligne XLR (1/0), phono MM, préampli RCA (0/11.2), préampli XLR (0/2), zone 2 (0/2), haut-parleurs (0/7), casque (0/1), Trigger (0/2), IR (1/1)
  • Fonctions réseau : MusicCast, AirPlay 2, Spotify Connect
  • Dimensions : 435 x 192 x 442 mm
  • Poids : 20,2 kg
  • Prix : 3000 €

Site web de la marque : fr.yamaha.com/fr

Notre avis

  • Fabrication : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Fonctions : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)



Autres articles sur ON-mag ou le Web pouvant vous intéresser


OnTopAudioAward, Yamaha

PUBLICITÉ