PUBLICITÉ

Indexia : quand le télétravail booste le marché du reconditionné

01 Indexia teletravail booste marche reconditionne

- article sponsorisé -
La crise sanitaire de Covid-19 a eu de nombreux impacts
, notamment en matière d’organisation dans les entreprises qui ont été nombreuses à devoir adopter massivement le télétravail lors des confinements. Elles ont ainsi dû faire preuve d’adaptabilité et de réactivité afin de poursuivre leur activité mais aussi pour donner à leurs collaborateurs les moyens nécessaires pour cela. Les professionnels du multimédia et des technologies, à l’image d’Indexia, ont ainsi noté de nouvelles attentes de la part des entreprises qui ont tendance à de plus en plus privilégier les appareils reconditionnés, que ce soit pour des motivations économiques et/ou environnementales.

Indexia souligne l’appétence des Français pour le télétravail

Le télétravail se définit comme « le recours aux technologies de l’information et des communications (TIC) –téléphones intelligents, tablettes, ordinateurs portables et de bureau – pour effectuer des tâches hors des locaux de l’employeur » (Eurofound et BIT). En résumé, cette approche nécessite l’utilisation de TIC hors des locaux de l’entreprise pour pouvoir travailler.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Si le télétravail était jusqu’alors timidement présent en France, il a littéralement atteint des records lors de la pandémie mondiale de Covid-19. Face au besoin de prévenir les risques de contagion, les gouvernements ont en effet demandé aux entreprises de fermer et de proposer le télétravail à leurs collaborateurs. Ce sont 557 millions de personnes qui ont ainsi télétravaillé dans le monde lors du premier confinement !

Cette mise en place massive a entraîné de nouvelles organisations RH et une nouvelle vision du travail puisque les salariés (mais aussi les entreprises) ont pris conscience des avantages du télétravail qui permet d’avoir un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle tout en assurant une productivité optimale. En effet, 39 % des décisionnaires RH déclarent que le télétravail augmente la productivité et 66 % d’entre eux soulignent qu’il a permis d’accélérer la transition digitale des organisations. En effet, comme le souligne Indexia, les entreprises ont dû fournir à leurs collaborateurs les outils nécessaires à leurs missions professionnelles, à savoir des ordinateurs, des smartphones, des tablettes

Ainsi, si 33 % des décisionnaires RH déclaraient avant la crise qu’aucun salarié de l’entreprise n’avait recours au télétravail, ils ne sont aujourd’hui plus que 18 % (soit deux fois moins). Selon une étude réalisée par la Dares (la Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques), 7 télétravailleurs sur 10 le pratiquaient de manière régulière début 2021 et 8 sur 10 d’entre eux souhaitaient le poursuivre.

Cette appétence a également entraîné d’autres tendances comme le bleisure, qui est issu des termes « business » et « leisure » : il s’agit de travailler dans un lieu habituellement destiné aux vacances. Le monde du travail subit ainsi de profondes mutations qui semblent aujourd’hui s’inscrire sur le long terme.

02 Indexia souligne appetence francais pour teletravail

Indexia Group milite pour le reconditionné, une solution engagée et responsable favorable aux entreprises

Le marché du reconditionné rencontre un succès croissant. Il représente aujourd’hui près de 50 milliards d’euros au niveau mondial et 1 milliard d’euros en France. Selon une étude de Kantar, la valeur du marché du reconditionné aurait ainsi augmenté de 15 % en un an. Un concept qui séduit les particuliers mais aussi les entreprises.

LA SUITE APRÈS LA PUB

#1 Indexia accompagne les entreprises dans leur politique RSE

« Nous croyons profondément qu’une entreprise doit laisser une empreinte positive en s’inscrivant dans un avenir durable et responsable. Les principes de Responsabilité Sociale d’Entreprise sont au cœur de nos projets de développement. En effet, au travers d’actions positives qui ont du sens, Indexia entend participer activement à la transformation de la société en plaçant l’humain et l’environnement au centre de ses préoccupations ». La déclaration du PDG d’Indexia Group, Sadri Fegaier, fait pleinement écho aux enjeux contemporains des entreprises qui placent désormais la RSE au rang de priorité.

L’activité de reconditionnement développée par Indexia depuis plusieurs années permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs. Ces appareils permettent en effet de rallonger la durée de vie des appareils mais aussi de limiter notre empreinte carbone : ils génèrent en effet 88 % de moins de déchets électroniques et de CO2 qu’un appareil neuf ! Ainsi, l’achat de smartphones reconditionnés par les Français aurait évité en 2020 près de 229 000 tonnes de matières premières et 70 000 tonnes d’équivalent CO2.

Indexia rappelle en effet que l’impact environnemental de la Tech est aujourd’hui un enjeu crucial. On dénombre pas moins de 4 milliards d’appareils électroniques dans le monde et le numérique générerait selon l’Institut Rousseau près de 1,5 gigatonnes d’émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial ! La fabrication des appareils électroniques repose en effet sur une extraction intensive de matières premières et contribue à environ 50 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur.

Une entreprise qui opte pour des appareils reconditionnés va ainsi limiter son impact sur l’environnement, un point essentiel dans une stratégie RSE concrète ne se limitant pas à une simple opération de greenwashing.

#2 Le Groupe Indexia prône l’emploi local

LA SUITE APRÈS LA PUB

Toujours en lien avec la RSE, faire appel à une entreprise française de reconditionnement engagée sur le territoire local permet de favoriser l’emploi régional et/ou national. C’est en tout cas la ligne de conduite d’Indexia qui a fait le choix d’implanter son centre de réparation et de reconditionnement à Romans-sur-Isère. Sadri Fegaier explique à ce sujet la volonté du groupe : « nous avons grandi et avons continué à miser sur le local et l’humain, en internalisant et centralisant en France et au sein du groupe un savoir-faire que beaucoup d’entreprises aujourd’hui délocalisent dans une logique de réduction des coûts. Notre groupe, lui, a fait le choix du local et de l’humain. Je défends activement l’entrepreneuriat et l’économie Made in France qui ont beaucoup de potentiel car la France est aussi un vivier de talents. Nous avons privilégié la création d’emplois au niveau local, notamment des jeunes avec nos programmes de formation en alternance, nous avons fait le pari de conserver et redonner vie aux centres d’appel en région quand d’autres délocalisent, nous avons investi dans de nouveaux locaux et développons actuellement nos sites en région… Tout cela en conservant notre siège historique dans notre ville d’origine au cœur de la Drôme ».

Les entreprises sont aujourd’hui sensibles à cet argument qui leur permet de contribuer à l’employabilité et de valoriser leur image de marque auprès du public.

#3 Indexia facilite l’accès des entreprises aux meilleures marques

L’un des principaux avantages du marché du reconditionné est qu’il propose des produits ultra qualitatifs (se rapprochant du neuf) à des prix compétitifs (qui équivalent à ceux de l’occasion !). Par exemple, les prix des smartphones neufs ont enregistré une croissance de 17,1 % sur les deux dernières années, atteignant un prix moyen de 450 € (mais allant parfois jusqu’à plus de 1 000 € selon les modèles). De leur côté, les téléphones reconditionnés sont en moyenne de 30 à 40 % moins chers ! Sans oublier que la durée de vie d’un appareil neuf varie de 15 à 24 mois…

Les entreprises peuvent ainsi accéder à des produits de grande qualité à un prix particulièrement attractif, l’occasion pour elles de proposer à leurs collaborateurs des outils performants conçus par les meilleures marques (dont Apple et Samsung qui dominent le marché des smartphones reconditionnés). Elles ont ainsi une solution qui repose sur une économie circulaire et en circuit court qui leur permet également de renouveler leur matériel à moindre coût, un point crucial dans un contexte post-crise.


Le reconditionné également encouragé par l’État :

Considéré comme un levier de mobilisation écologique, le reconditionné est aujourd’hui encouragé par l’État. Un décret a d’ailleurs été émis en mars dernier afin de mettre en lumière le reconditionné. Une part minimale de 20 % d’achats publics devant être issus des filières du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage a été fixée à cette occasion.

En outre, 15 millions d’euros ont été injectés par le gouvernement afin de valoriser ce secteur auprès des acheteurs publics et des consommateurs. Une initiative saluée par le groupe Indexia pour qui le reconditionné est aujourd’hui un nouveau paradigme de consommation comme l’explique Sadri Fegaier : « il y a un vrai appétit pour ce type de produits : 20 millions de smartphones sont vendus chaque année en France ainsi que 2 millions de smartphones reconditionnés ».

LA SUITE APRÈS LA PUB

03 Indexia milite pour le reconditionne

Indexia Group innove pour « simplifier la vie connectée des consommateurs »

Indexia a bien saisi les enjeux et les besoins actuels des entreprises. Le groupe ne cesse pour cela d’innover afin de répondre parfaitement à leurs attentes en diversifiant son offre, comme avec son « Pass’Location » pour louer à la demande des appareils tech et de mobilité urbaine (voitures, trottinettes électriques, GoPro, consoles, drones…).

Cette dynamique et cette formidable capacité d’innovation ont d’ailleurs permis à Indexia Group de rejoindre cette année le programme French Tech Next40/120, un programme qui vise à accompagner et à soutenir les scale-up françaises en passe de devenir des leaders technologiques au niveau mondial et qui répondent aux enjeux de demain de la société. Et cette entrée dans ce French Tech 40/120 est à saluer puisque seulement 120 startups et scale-up françaises sont sélectionnées chaque année pour faire partie du programme.

Pour rappel, Indexia a réalisé un volume d’affaires de 1,1 milliard d’euros en 2021 et prévoit d’atteindre cette année 1,26 milliard d’euros. Pour accompagner ce développement, le groupe a annoncé ses prévisions de recrutement qui s’élèverait à 1 500 recrutements en France (dont 200 en alternance) mais aussi à près de 850 dans les pays européens dans lesquels la société a également ouvert des boutiques (comme en Belgique, en Espagne et au Portugal) ainsi que ceux où elle a une présence commerciale (à savoir en Italie, en République Tchèque et en Suisse).

Pour en savoir plus sur Indexia : https://fr.linkedin.com/company/indexia-group


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Indexia

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus