icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test de la console Loupedeck : la table de mixage pour photographe, outil indispensable pour Lightroom ?

Loupedeck test On Mag

Le logiciel Lightroom a changé la vie et les méthodes de travail de bon nombre de photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Conçu pour optimiser le « workflow », il a su s’imposer au fil des ans comme une référence presque incontournable pour tout photographe ayant à traiter un grand nombre de photos. La console Loupedeck, un périphérique d’édition doté de potentiomètres, de roulettes et de divers boutons - en un mot une véritable table de mixage pour photographe - a été développée pour fonctionner avec le logiciel Adobe Lightroom et en améliorer l’utilisation. Personnalisable, elle propose un accès direct à presque tous les réglages disponibles sur le logiciel. Nous l’avons utilisée pendant plus d’un mois pour retoucher un bon millier d’images. Alors est-elle un outil indispensable et inespéré capable de faciliter la vie des photographes ou bien un gadget de plus, qui risque d'être rapidement remisé au placard ?   

---------
RETROUVEZ 
TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

La console Loupedeck est un projet Indiegogo finlandais, financé avec succès. Alors que les premières consoles ont été livrées au début de l’année 2018, une nouvelle version, la Loupedeck+, vient tout juste d’être annoncée. Le test concerne ici la première version. Nous évoquerons cependant à la fin du test des améliorations apportées par la seconde mouture.

 Loupedeck boite

Unboxing : des finitions qui ne sont pas à la hauteur de l’emballage haut de gamme

La console Loupedeck est livrée dans une boîte cartonnée noire mate assez séduisante. Une fois ouverte en revanche, c’est un peu la déception, car les finitions de la console ne sont pas au niveau de celles de l’emballage. La console est entièrement en plastique, et pas d’une qualité qui en impose, qu'il s'agisse des touches, des potentiomètres ou encore des roulettes. Il y a de quoi déchanter un peu, surtout pour ceux qui s’attendaient à tenir un bel objet entre les mains. Déception supplémentaire à l’usage : si molettes et roulettes se sont avérées parfaitement fiables, ce n’est pas le cas des touches sur lesquelles la sensation d’appui n’est pas toujours uniforme. Autre petite déception, le câble USB qui relie la console à l'ordinateur n’est pas détachable. Il faudra donc y porter un soin particulier.

Pour utiliser la console, il faut bien évidemment posséder le logiciel Lightroom puis télécharger le pilote et le mode d’emploi. Mais attention : la console Loupedeck est compatible uniquement avec les versions Lightroom 6 et Lightroom classic CC. Elle ne sera d’aucune utilité à ceux qui possèdent une version antérieure ou même Lightroom CC. L’installation est rapide et transparente ; elle n’a posé aucun problème.

Loupedeck console

Des potentiomètres utilisables simultanément

Une fois Lightroom lancé, il faut avouer que l’utilisation de la console Loupedeck est un vrai délice. Les contrôles les plus utilisés comme l’exposition, le contraste, les tons sombres, les noirs, les hautes lumières et les blancs, ou encore la clarté, la saturation, la teinte et balance des blancs sont accessibles par des potentiomètres qui peuvent être utilisés simultanément et réinitialisables en cliquant dessus. C’est intuitif et très agréable d’utilisation. Les potentiomètres ne sont pas trop sensibles et permettent des réglages très fins. Nous avons assigné le dernier potentiomètre, paramétrable, à la gestion du bruit. Pour un photographe habitué à passer de longues heures devant son écran, l’accès simultané aux principaux réglages constitue un véritable plus. Plus besoin de scroller sur la barre de réglages située à droite du logiciel. Tous les réglages sont disponibles par l’intermédiaire de 8 roulettes, y compris le réglage de la teinte, de la saturation et de la luminance pour chacune des 8 couleurs gérées par Lightroom. Le recadrage des images est même pris en charge par une énorme molette. 

11 touches paramétrables

En plus des potentiomètres et des roulettes, la console Loupedeck possède un bon nombre de touches, chacune dédiée à une fonction. Il est donc possible de copier/coller un ensemble de réglages ou encore d’annuler/rétablir une action. Sachant que 11 touches sont paramétrables, la console Loupedeck s’est parfaitement substituée au clavier lors de notre test. La console demande il est vrai un petit temps d’adaptation pour mémoriser la position des touches et des potentiomètres. Mais une fois la petite gymnastique répétée quelques fois, il est très agréable de pouvoir régler plusieurs paramètres en même temps.

Loupedeck crop

L’outil idéal en complément d’un ordinateur portable

Outre les touches pour passer d’une image à l’autre, mémoriser les réglages etc., une touche est particulièrement remarquable ; elle offre la possibilité de passer en plein écran. Pour tous ceux qui retouchent leurs images sur leur ordinateur portable, c’est une petite révolution : les réglages qui occupent normalement une grande surface d’affichage sur Lightroom disparaissent, laissant apparaître la photo à retoucher en plein écran. De quoi enfin travailler ses photos correctement sur un ordinateur portable.

Le point faible : la fiabilité des touches

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la qualité des touches laisse à désirer. Il nous est arrivé de devoir nous y reprendre à deux fois pour les faire fonctionner. Si c’est juste un peu frustrant quand il s’agit de passer à l’image suivante, c’est vraiment gênant dès lors qu’il s’agit d’attribuer une note à une image : un instant d’inattention et voilà une image retouchée qui sort de la sélection ! Ballot non, pour un outil supposé optimiser le workflow ? Même si ces ratés sont peu fréquents, ils s’ajoutent à la sensation de manque de fiabilité lié à l'enfoncement des touches, si bien qu’au final on a toujours un petit doute lorsqu'on les utilise.

Une nouvelle version qui corrige les points faibles

Ceci étant dit, la société Loupedeck vient d’annoncer la sortie imminente d’une nouvelle version de sa console d’édition. Elle se dote notamment d'un cordon USB détachable et de touches mécaniques. Les retours des premiers utilisateurs ont clairement été entendus et pris en compte par la firme finlandaise, ce qui en soi est déjà un vrai plus. La différence de prix étant faible (comptez 30 € de plus pour vous offrir la nouvelle version), il serait dommage de commander la première édition que nous avons testée.

La console Loupedeck+ est disponible au prix de 230 € sur le site de Loupedeck. Ce nouveau modèle remplace la Loupedeck que nous avons testée, plus vendue par le constructeur, mais toujours disponible sur certains sites de vente en ligne (son prix de vente initial de 300 € avait été rapidement abaissé à 200 €).

La console Loupedeck en images :

Notre avis :

La console Loupedeck s’adresse avant tout aux utilisateurs intensifs de Lightroom et à tous ceux qui retouchent leurs photos sur ordinateur portable. Les premiers pourront améliorer leur workflow, les seconds enfin retoucher décemment leurs photos sur Lightroom sans voir leur image réduite au format d'un timbre poste. Les finitions décevantes et les touches perfectibles ont sans doute déçu ceux qui ont commandé la console Loupedeck sur Indiegogo. Mais la réactivité de la firme finlandaise pour corriger le tir en tenant compte des retours et proposer une Loupedeck+ est des plus appréciables. Nous nous sommes habitués à notre console d’édition et il serait désormais difficile de s’en passer ! Essai transformé donc pour Loupedeck, même si la firme a dû s’y reprendre à deux fois.

-------------
A LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'APPAREILS ET ACCESSOIRES PHOTO
-------------

Notes de la console Loupedeck

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)     


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Loupedeck

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework