icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test écouteurs SoundPeats Truengine Q42 : enfin des écouteurs true wireless à double voie et mini prix !

gal soundpeats q42 000 

Établie en 2013 et rattachée au fabricant chinois Soundsoul, la marque audio SoundPeats n'offrait jusqu'à présent que des produits très standard. Disons qu'ils n'avaient pas grand-chose d'attrayant par rapport aux produits concurrents hormis leur prix, unique levier d'intérêt, lorsqu'il variait à la baisse. Avec les Truengine Q42, SoundPeats a une occasion de devancer pas mal de monde, notamment grâce à une conception à double voie associée à la technologie Bluetooth true wireless.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Pour rappel, les écouteurs à double voie se sont démocratisés depuis maintenant quelques années, en particulier chez les marques chinoises. Mais curieusement, ils ont toujours beaucoup de peine à s'imposer au sein des écouteurs Bluetooth. En précurseurs, les SoundFlux de KNZ (via un financement participatif Indiegogo) ont été les premiers modèles du marché à combiner double voie et true wireless, fin septembre 2018. Puis sont arrivés des équivalents bien plus abordables et un peu moins complets (en accessoires et fonctionnalités) comme les BlitzWolf BWFYE7, Aliki A18 et Crossbeats Elektra True Wireless.

Comme les modèles précédemment cités, les Truengine Q42 sont donc une énième variation ; à noter que ces écouteurs sont adaptés au sport puisque certifiés étanches IPX6. Si l'on exclut la technologie à double voie, nous avons ici des écouteurs true wireless classiques à bouton unique qui s'affranchissent du contrôle de volume, sauf via l'appareil auquel ils sont connectés (les appels et autres fonctions de base sont bien supportées, grâce à des appuis multiples sur les boutons et au microphone intégré).

gal soundpeats q42 003

Même si la marque est clairement peu (ou pas) connue en France, la finition des écouteurs TrueEngine Q42 est vraiment exemplaire, sur toute la ligne, malgré un design brillant légèrement daté. Le boîtier de recharge et de transport est également proche de la perfection. Il est pourvu d'une base en aluminium et son poids donne une sensation de grande qualité. Mais l'esthétique des écouteurs interpelle immédiatement car ils semblent dérivés des très bons KD7 à double voie de chez QKZ. Si l'on compare uniquement leurs spécifications acoustiques, elles semblent d'ailleurs identiques, avec deux haut-parleurs de 6 mm, l'un fonctionnant en tant que subwoofer et l'autre se chargeant du reste des fréquences hautes. On est donc peut-être en présence de clones.

Pour un prix très abordable, ces écouteurs sont fournis dans une toute petite boîte résistante avec leur boîtier de recharge, un mode d'emploi multilingue, un câble de recharge USB et 3 paires d'embouts bimatière de bonne facture. Côté électronique, le choix de SoundPeats s'est porté sur un chipset Bluetooth 5 true wireless Airoha AB1526P. Choix d'ailleurs très curieux sachant que pour un prix extrêmement proche, le modèle Syllable S101 propose la même esthétique mais avec un chipset Qualcomm 3020 qui semble mieux adapté à ce type d'écouteurs (support du codec aptX et autonomie doublée). Avec l'AB1526P, nous sommes malheureusement limités aux codecs audio SBC et AAC, de qualité similaire au MP3 à débit le plus haut.

Une autonomie juste correcte pour le prix

Les SoundPeats Q42 offrent une autonomie réduite de 3 heures, suffisante pour une session sportive intense, et acceptable pour le prix, mais un peu juste face aux modèles plus haut de gamme de grandes marques. Comme la majorité des écouteurs de ce type, ils sont accompagnés d'un boîtier de recharge qui prolonge de près de 4 fois l'autonomie générale. Mais contrairement aux SoundFlux par exemple, les Q42 ne proposent pas de recharge rapide, ce qui aurait pu être un véritable atout.

L'avantage de ce boîtier, par rapport à celui livré avec d'autres modèles concurrents, c'est la présence d'un bouton de contrôle du niveau de recharge restant. Mais il faut savoir que s'il protège les écouteurs une fois la recharge terminée, celle-ci est permanente et discrète, ce qui finit par épuiser la batterie du boîtier au bout de quelques jours seulement. Cela garantit d'avoir des écouteurs toujours prêts, mais il vaut mieux les sortir du boîtier et les éteindre une fois qu'ils sont rechargés.

gal soundpeats q42 025

Un bel espace d'audition, avec de la clarté et de l'équilibre

Ressemblant très fortement aux écouteurs KD7, on espérait une belle sonorité de la part des écouteurs SoundPeats et nous ne sommes pas déçus ! En effet, les Q42 envoient une grande quantité de micro détails, avec un bel équilibre général. Certains lui reprocheront peut-être une clarté un peu trop prononcée qui affecte les voix, mais l'ensemble est tel qu'une optimisation est possible en utilisant des embouts de meilleure qualité, afin d'ajuster la sonorité globale.

Et la différence entre les embouts se ressent ! Car ceux livrés d'origine étant un peu trop mous, les Q42 en ressortent forcément un peu plus clairs. Choisir des mousses de type Comply (voire des embouts en silicone génériques plus fermes, de marque KZ en particulier) permet de maintenir une sonorité mieux équilibrée, bien fournie et avec un peu plus de punch, sans aucun excès dans les basses fréquences. La scène sonore, quels que soient les embouts, est également surprenante de largeur.

Agréables à porter du fait de leur légèreté, les SoundPeats TrueEngine Q42 tiennent très bien dans les oreilles et ne bougent pas. Si la marque KNZ a choisi de fournir des crochets avec ses modèles, c'est un plus, mais pas cela n'est pas indispensable. Conséquence directe de cette bonne tenue : la sonorité reste constante au cours de l'utilisation, alors que certains modèles concurrents plus lourds ont tendance à se désolidariser légèrement des oreilles. Durant tous nos tests, les SoundPeats TrueEngine Q42 se sont également montrés assez stables. La portée de transmission Bluetooth, malgré la taille réduite des écouteurs, reste correcte et conforme aux 10 mètres annoncés sans obstacles. Concernant le micro en revanche, si le volume est très bon, la qualité n'est pas au rendez-vous. Sur le modèle testé, une sonorité trop feutrée rend ce dernier difficilement exploitable, alors que nos essais ont été réalisés dans une pièce au calme.

gal soundpeats q42 004

Les écouteurs Truengine Q42 décortiqués par Slavi pour ON-Mag 

---------
>>> À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ÉCOUTEURS AUDIOPHILES
---------

Une bonne pioche... à l'autonomie frustrante !

Musicalement parlant, les écouteurs Truengine Q42 de SoundPeats sont vraiment excellents. En effet, le double voie fait des merveilles et apporte un véritable plus, par rapport à des écouteurs true wireless classiques. Malgré la limitation aux codecs audio SBC et AAC en raison d'un chipset Bluetooth limité, le son reste détaillé et bien équilibré, curieusement ample pour des intra-auriculaires de ce type. Et il est même possible d'affiner encore un peu plus le rendu sonore en optant pour des embouts adaptés et de meilleure qualité. La seule frustration est l'autonomie, assez faible, qui force à recharger les écouteurs dès qu'on ne les utilise pas. Quoi qu'il en soit, les SoundPeats Truengine Q42 sont clairement des écouteurs à recommander pour les mélomanes et audiophiles au budget serré !

Lien du fabricant : SoundPeats

Spécifications officielles

  • Référence : Truengine Q42
  • Type : écouteurs intra-auriculaires true wireless
  • Transducteurs : double voie, transducteurs de 6 mm
  • Bluetooth: v5, classe 2, 10 m de portée
  • Profils: headset, handsfree, A2DP, AVRCP
  • Autonomie annoncée : 3h30 en musique, recharge en 2h, 120 h en veille
  • Batterie : 50 mAh par écouteur, 500 mAh pour le boitier
  • Poids : 5,2 g (par écouteur)
  • Prix :40 €

 L'avis de ON-mag

  • Construction :  etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie et Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Soundpeats

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework