PUBLICITÉ

Micromega Aria AirDream : le WHiFi nouvelle génération

micromega-aria-airdrema-silver

En octobre 2009, en annonçant sa RevoluSon (voir article ON Magazine), Micromega était un des premiers concepteurs d'électroniques (avec l'écossais Linn) à parier sur le succès des lecteurs de musique en réseau tandis qu'à l’époque la plupart des autres marques misaient alors sur les serveurs de musique avec disque dur intégré. L'évolution du marché a donné raison à Micromega et, aujourd'hui, la marque française présente un modèle de seconde génération résolument haut de gamme l'Aria AirDream.

Tout comme le WM-10, premier lecteur AirStream de Micromega, le nouvel Aria AirDream est basé sur une borne AirPort Express d'Apple et intègre donc, de fait, la technologie AirPlay propre au géant de Cupertino. Le fonctionnement de l'appareil est simple. Il se pilote depuis un ordinateur Mac ou PC, un iPod touch ou un iPhone. Ce qui permet d'écouter tous les fichiers de musique disponibles depuis le logiciel iTunes et sa base de donnée installée sur un ordinateur ou un disque dur en réseau. Il faut par ailleurs préciser que chez Micromega, afin d'éviter la transmission de bruits parasites, le raccordement au réseau se fait sans fil en mode Wi-Fi.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mais l'Aria n'est pas uniquement une évolution du WM-10 (celui-ci reste d'ailleurs au catalogue de la marque). Il en est plutôt une version haut de gamme, d'une conception sans concession. Le design de cette nouvelle machine, avec la façade formée d'un cadre en aluminium et d'une fenêtre en plexiglas, rappelle en outre le dessin des fameux lecteurs de CD qui faisaient la réputation de Micromega dans les années 1980.

Si le cœur de la machine est d'origine Apple, tous les autres circuits sont donc le fruit de Micromega :

  • L'appareil dispose de deux circuits d'alimentation totalement indépendants pour ses sections numérique et analogique. Toutes deux sont de type linéaire (non à découpage) et garantissent un très faible niveau de bruit parasite. La première fait appel à transformateur R-Core et la seconde utilise la technologie ACTS propre à Micromega avec un transformateur de type UI. Un grand soin a été porté à l'amortissement de ces circuits d'alimentation par le biais de joints en élastomère afin d'éviter la transmission de vibrations.
  • L'horloge maîtresse intègre un oscillateur à très faible jitter, réalisé sur cahier des charges spécifique à Micromega.
  • La conversion numérique/analogique est assurée par une puce Cirrus Logic CS4351 de type Delta-Sigma pouvant travailler jusqu'à 24 bits/192 kHz (plage dynamique de 112 dB et rapport S/B de 100 dB).
  • L'étage de sortie analogique est en composants discrets et fonctionne en classe A.
  • Le châssis est entièrement réalisé en aluminium brossé, ce qui lui permet d'être amagnétique.
  • La connectique comporte des sorties analogiques asymétriques (RCA) et symétriques (XLR) ainsi qu'une sortie numérique au standard professionnel AES/EBU.

micromega-aria-airdream-inside

Spécifications techniques

  • Fichiers audio supportés : AAC, AIFF, Apple Lossless, MP3, WMA, WAV
  • Liaison Wi-Fi : 802.11n (2,4 ou 5 GHz)
  • Liaison RJ-45 : pour gestion de la borne Airport intégrée
  • Résolution numérique (inhérente au programme iTunes) : 16 bits/44,1 kHz
  • Réponse en fréquence (± 0,5 dB) : 0 Hz à 20 kHz
  • Linéarité à -90 dB : 0,1 dB
  • Rapport signal/bruit + DHT :<-100 dB à 1 kHz
  • Plage dynamique : >110 dB à 1 kHz
  • Sortie audio : analogique asymétrique sur RCA (2 Vrms, 600 ohms), analogique symétrique sur XLR (4 Vrms, 600 ohms), numérique AES/EBU sur XLR (3 Vpp, 110 ohms).
  • Consommation (max) : 50 W
  • Dimensions : 330 x 70 x 330 mm
  • Poids : 10 kg
  • Prix : 3 500 €

www.micromega-hifi.com

micromega-airdream-aria

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus