Qobuz, après sa reprise par Xandrie, repart à l’offensive sur le terrain de l’innovation

Qobuz Xandrie

Suite à sa reprise, et remise à flot par Xandrie, Qobuz, le service français premium de musique en ligne a fait le point sur ses dernières innovations et détaillé ses futurs axes de développement, par exemple une offre Qobuz Family, la migration de ses services dans le Cloud, ou la possibilité pour les artistes de diffuser directement chez lui sans passer par un label… morceaux choisis.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Jeudi 14 janvier 2016, 10 heures du matin, au Studio de la Grande Armée du Palais des Congrès (Paris), Qobuz tenait sa première conférence depuis sa reprise officielle le 29 décembre dernier par Xandrie. Yves Riesel cofondateur du service français de streaming et téléchargement de musique a ouvert le bal puis passé le flambeau à Denis Thebaud (Xandrie, Focus Home Interactive, Innelec Multimédia…) qui présidera désormais aux destinées de Qobuz.
Les autres responsables de Qobuz sont ensuite montés à la tribune : Malcolm Ouzeri (marketing), Benoît Rébus (partenariats) et Quentin Leredde (technique). Leur présence confirme l’engagement de Xandrie de développer Qobuz dans la continuité de ce qui a déjà était fait (service de musique en ligne haut de gamme) avec les mêmes équipes (90 % du personnel conservé), le même nom de marque et dans les mêmes lieux (bureau du 19ème à Paris). Seule une mutualisation des « moyens techniques » est prévue, vers l’été 2016, avec Allbrary, l’autre service de diffusion de biens culturels en ligne de Xandrie.

Qobuz Xandrie 2

Les autres annonces et anecdotes intéressantes :

Xandrie devrait investir dans les prochaines années (d’ici 3 ans) 7 millions d’euros dans le marketing et 5 millions dans la technique, pour le développement de Qobuz.

Yves Riesel a dit sa fierté d’avoir créé le service de musique Qobuz et le soulagement que lui apporte sa reprise, « dans de bonnes conditions », par Xandrie. Il a aussi critiqué au passage la BPI (Banque Public d’Investissement) et les pouvoirs publics qui, d’après lui, n’ont pas joué leur rôle pour soutenir Qobuz.

Désormais avec Xandrie, Qobuz doit se développer à l’international et axera en premier lieu ses efforts sur le Royaume-Uni et l’Allemagne.

L’application Qobuz intégrera bientôt de nouvelles fonctions de recommandation avec une dimension « sociale » de partage.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les artistes pourront avoir la possibilité de « signer » directement avec Qobuz, ce qui permettrait au service de proposer du contenu exclusif (N.D.L.R. : sans passer par les Majors !).

Une offre Qobuz Family devrait apparaître bientôt, à un tarif « groupé » pour plusieurs membres d’un même foyer.

Qobuz Xandrie Google cast

Qobuz réaffirme son engagement pour le système de diffusion sans-fil Google Cast for Audio et montre que tous les constructeurs d’appareils audio/HiFi sont en train de l’adopter. Il est le premier service de musique au monde à proposer une lecture audio Hi-Res à partir d’un dongle Hi-Fi ChromeCast Audio.

Qobuz se félicite de l’arrivée de nombreux smartphones Android pouvant lire de l’audio Hi-Res (Sony, LG, HTC, Samsung…) et reprend les rumeurs annonçant le prochain iPhone d’Apple démuni de sortie audio analogique sur prise mini-jack. Le protocole de diffusion audio, AirPlay de la firme à la pomme croquée, semble dans le même temps être passé aux oubliettes.

Qobuz a transféré ses infrastructures techniques sur le Cloud d’Amazon Web Service permettant un hébergement plus « localisé » et une plus grande élasticité de la puissance des serveurs.

Qobuz devrait proposer dans le futur, la possibilité a ses abonnés/utilisateurs d’uploader leur propre musique dans le Cloud (N.D.L.R.  : comme le fait Murfie ou Style JukeBox ?)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour les développeurs, l’API v3 de Qobuz arrivera d’ici le printemps, donnant la possibilité d’accéder sur toutes les plateformes à 100 % des données Qobuz, dont les livrets numériques des albums et la recherche par compositeur ou chef d’orchestre (N.D.L.R. : très utile pour la musique classique)

Une application Qobuz Magazine, sous Android, iOS et Windowsphone, devrait voir le jour dans l’année.

Qobuz est maintenant disponible à travers le logiciel de lecture audiophile français, Audirvana pour Mac OS.

Qobuz message d amour

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Qobuz