icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Le diamant sur la cellule phono d'une platine vinyle : comment ça marche et comment choisir ?

VinylRevival 3 elliptique

À moins que vous n’utilisiez une platine vinyle laser, le diamant est l’un des composants fondamentaux d’une cellule phono. Souvent négligé à tort lors du choix d’une cellule ou d’une platine, c’est le diamant qui entre en contact avec le microsillon et qui permettra d’en tirer le meilleur s’il est bien choisi.

diamant phono

Le diamant sur une cellule phono, c’est quoi ?

On l’appelle aussi « pointe » par métonymie, « aiguille » en référence à la lecture des disques en gomme-laque ou encore « stylus » par anglicisme. Il s’agit en somme de la partie située au bout du cantilever, cette petite barre qui relie la cellule au microsillon. Comme son nom l’indique, la petite pointe est taillée dans du diamant ou parfois du saphir. Le minéral, choisi pour sa dureté, peut être brut ou fixé sur une embase support métallique ce qui diminuera son coût mais augmentera son poids et donc sa liberté de mouvement. Ci-dessous un schéma qui différencie un diamant sans (a) ou avec embase (b).

diamant avec sans embase

C’est la dureté du diamant et sa résistance à la torsion qui lui permettent de suivre les formes du microsillon et d’osciller, de vibrer pour en extraire les informations nécessaires pour que la cellule en tire du son, de la musique. Outre le matériau, qui est généralement le même, c’est la forme du diamant qui détermine la qualité de l’information transmise du disque à la cellule phono puis à la chaîne Hifi.

diamant contact microsillon schema

Le croquis ci-dessus en donne l'exemple pour les modèles de diamant de chez Ortophon, en schématisant la surface de contact avec le microsillon. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix dans le domaine des diamants. Chacune des formes impose un compromis entre la précision, la durabilité, l’importance du réglage, l’impact sur le microsillon et le coût. Ci-dessous les formes les plus courantes de diamant, ainsi que le burin, et leur schéma inséré dans un microsillon.

diamant sillon forme

Le diamant sphérique : la forme la plus commune et la plus économique

Un diamant sphérique, ou conique, comme son nom l’indique, adopte une forme semi-sphérique au bout de sa pointe. Pour schématiser, c’est comme si le diamant ressemblait à un minuscule stylo bille qui touche le milieu des deux flancs du sillon. Ce n’est donc pas celui qui a la surface de contact ou la liberté de mouvement la plus grande. Mais cette forme le rend facile à fabriquer, économique, et donc présent sur la plupart des cellules phono bon marché. Par rapport à un diamant plus fin, le diamant sphérique aura davantage de difficultés à capter les hautes fréquences, mais sera résistant au scratch et plus durable. C’est ce qui en fait le favori de beaucoup de DJs.

diamant spherique conique

Des débats interminables dans la communauté audiophile visent à déterminer si ce type de diamant altère davantage le microsillon. Mais des expériences menées elles aussi par des audiophiles semblent montrer que la force d’appui est un facteur déterminant de cette alteration. Mieux vaut donc ne pas régler une force d’appui trop importante sur ce type de diamant, ce qui peut poser problème sur un bras de lecture dont la force d’appui n’est pas réglable.

Le diamant elliptique : plus de sensibilité au sillon, mais aussi à l’usure et aux réglages

spherical stylus vs Shibata RAB

Le diamant elliptique, comme son nom l’indique également, garde un bout à forme ronde, mais plus étroite à ses extrémités que le diamant sphérique. Ainsi, sa liberté de mouvement dans le sillon est-elle plus grande ainsi que sa surface de contact avec le fond du sillon. Cela lui permet de capter plus d’informations qu'un diamant sphérique, notamment dans les aigus, et de diminuer la distorsion. Mais cette finesse a un prix : il faudra se méfier de l’usure du diamant, veiller en prendre grand soin et éventuellement à le remplacer. Pour de bons résultats, le diamant elliptique doit également faire l’objet de réglages précis de force d’appui, d’alignement et d’angle. Ce type de diamant est apprécié d'une partie des audiophiles mais aussi des DJs expérimentés.

Le diamant hyperelliptique ou shibata, summum de la finesse

hyperelliptique

Ce type de diamant pousse la logique de la forme elliptique encore plus loin pour lui donner une forme plus fine, qui, bien entretenue et bien réglée offre de meilleurs résultats encore que le diamant elliptique sur les aigus. Par rapport aux diamants précédemment cités, celui-ci est également plus doux avec vos disques vinyles et leur garantit une meilleure durée de vie. En revanche, la construction étant plus complexe, ces diamants se retrouvent souvent sur des cellules phono haut de gamme ou très haut de gamme et sont donc plus chers à l’achat.

Le diamant Line Contact, pour une surface de contact optimisée

microridge

En comparaison avec le diamant sphérique, qui a un peu la forme d’un minuscule stylo bille, le diamant Line Contact pour sa part, arborerait plutôt la forme d’un crayon à papier carré. Ses côtés plus droits optimisent la surface de contact avec les flancs du microsillon mais avec des parties plates ce qui permet d’optimiser la prise d’informations en minimisant l’usure du disque. C’est un diamant cher, monté sur des cellules phono de qualité. Le prix de cette prise d’information optimisée est qu’il pourra être plus vulnérable aux imperfections, rayures et dommages présentés par le disque et les reproduire à l’écoute.

Le diamant Micro Line ou Micro Ridge imite la forme du burin qui sert à graver les disques maîtres

04 DMM plate being cut DMM nosic pri rezani

Avant de presser des vinyles à l’usine, on en fabrique le moule grâce à un disque maître métallique, gravé par un burin. C’est la forme de ce burin qui détermine celle du microsillon, de même lorsque l’on grave directement un disque vinyle à la maison. Quoi de plus logique donc, que de reprendre la forme de ce burin pour fabriquer le diamant qui sera chargé de la lecture. Les diamants brevetés Micro Line ou Micro Ridge sont dessinés par ordinateur dans ce but, et parcourent donc le microsillon avec la plus grande surface de contact possible. Ils figurent parmi les diamants les plus chers, et demandent des réglages précis comme tous les diamants haut de gamme, mais ce sont eux qui fournissent le meilleur résultat en termes de précision et de restitution dans le haut du spectre. Ce sont aussi des diamants durables et qui préservent au maximum les disques.

diamant linecontact

D’autres diamants brevetés aux noms divers sont proposés sur les platines haut de gamme ou high-end. Comme nous l’avons déjà évoqué, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, mais pour ce niveau de gamme, il faut prêter une attention au niveau de réglage spécifique à chacun et écouter, comparer les résultats pour se faire une opinion et choisir selon ses besoins. Vous pouvez aussi consulter nos conseils si vous souhaitez lire des disques 78 tours ou numériser votre collection de disques vinyles.

Photos: stevehoffman.tv ; gzvinyl.com ; vinyleengine.com ; thevinylfactory.com

Nos articles conseils :


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Vinyle

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework