icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Sony NW-ZX 507 : l’héritage du Walkman dans un baladeur audiophile plus moderne que jamais

Sony WM ZX507 news ONmag 1

N’ayant jamais abandonné la dénomination Walkman (ou WM) née il y a quarante ans avec le baladeur cassette TPS-L2, Sony s’est toujours tenu au sommet de la technologie de son époque. Passée aux baladeurs audiophiles avec une approche différente de la concurrence, la firme nippone oscille entre modèles abordables et très haut de gamme comme le WM-1Z ou l’ovni à 10 000 euros qu’est le DMP-Z1. Entre deux eaux mais toujours audiophile haut de gamme, le WM-ZX507 perpétue la tradition WM et ouvre la voie à une prometteuse nouvelle gamme ZX500.

Assez éloigné des très grands modèles de baladeurs audiophiles Hi-res comme le Fiio M11 ou l'iBasso DX220, le Sony WM-ZX507 n’en est pas moins un baladeur moderne et connecté, utilisant un écran de seulement 3,6 pouces. Le but avéré de Sony est que ce modèle puisse continuer à être manipulé dans le creux d’une seule main, le tout sans compromis de puissance ou de qualité. Ce produit se construit autour d’un petit châssis massif en aluminium usiné abritant le très récent système Android 9.0. Sur ce point, le modèle fait mieux que tout ce qui existe sur les autres baladeurs audiophiles ; l’expérience de la marque dans le domaine des smartphones n’y est pas pour rien. Cette approche permettra d’utiliser n’importe quelle application musicale de streaming ou de contrôle tel que Sony Headphones Connect (pour les casques connectés de la marque).  

Le son n’est pas en reste mais comme à son habitude, la marque ne livre aucun détail trop technique. On ne connaît ni le DAC ni les amplificateurs utilisés. En effet, Sony préfère se parler des autres composants, qui font la différence pour ce qui est des performances acoustiques. Il précise que les circuits audio et l’alimentation sont ainsi séparés pour ne pas interférer les uns avec les autres.

Sony WM ZX507 news ONmag 5

On retrouve un certain nombre de composants spécialement dédiés au baladeur, particulièrement dans les condensateurs. La marque combine ainsi des modèles électriques double-couche en sortie de batterie pour une montée en tension immédiate, des modèles à technologie Tantale-Polymère pour renforcer l’efficacité et la stabilité du bloc d’alimentation, ou encore des références à film haute qualité pour les circuits de la partie sonore. Sony a même développé un nouveau type de condensateur, le FT CAP, dédié à l’alimentation des circuits symétriques. Côté numérique, on retrouve deux oscillateurs à quartz de haute qualité pour gérer indépendamment les fréquences d’échantillonnage multiples de 44.1 kHz et celles multiples de 48 kHz. Les circuits sont montés dans une enveloppe interne en cuivre désoxygéné qui joue le rôle de masse commune et blindage, là encore pour garantir un signal plus propre et moins parasité. La totalité des composants liés à la batterie sont quant à eux soudés aux connecteurs avec un alliage à base d’or.

Le Sony WM-ZX507 peut prendre en charge les fichiers PCM en 32 bits / 384 kHz, les DSD256 en natif ainsi que le format MQA. Bien sûr, ce baladeur est certifié Hi-Res Audio ainsi que Hi-Res Audio Wireless, ce qui indique respectivement la possibilité de rendre un signal jusqu’à au moins 40 kHz sur la sortie casque et au moins 40 kHz en Bluetooth. Car modernité oblige, le ZX507 inclut un module Bluetooth 5 avec prise en charge des codecs LDAC et AptX. Il utilise également les technologies S-Master HX de Sony pour son amplificateur, ainsi que le traitement sonore DSSE HX. Toute la navigation peut fonctionner en tactile, mais le fabricant n’oublie pas l’identité Walkman de son produit et intègre sur la tranche tous les boutons nécessaires pour commander les opérations basiques (lecture, volume et passage de pistes). Cet appareil s’adresse aussi bien aux amoureux du bon vieux mini-jack 3.5 mm qu’à ceux du plus récent jack symétrique 4.4 mm.

Sony WM ZX507 news ONmag 6

La célébration des 40 ans ne serait rien sans une petit touche de nostalgie. Ainsi Sony propose-t-il une option de rendu sonore Vinyl Processor délivrant un son chaud proche de celui de la galette noire, ainsi qu’une interface de lecture spéciale (parmi d’autres interfaces) à l’allure de cassette. Le design de cette interface varie légèrement suivant les codecs et la qualité utilisés. Enfin, la marque annonce une autonomie entre 9 heures (DSD sur sortie symétrique) et 20 heures (mini-jack en mp3) selon les usages et codecs.
Haut de gamme mais plus raisonnable que le WM-1Z, le nouveau Sony WM-ZX507 sortira en novembre 2019 au tarif de 830 Euros.

Spécifications

  • Dimensions : 57.9mm x 122.6mm x 14.8mm
  • Poids : 164 gr
  • Ecran : 3.6 pouces TFT
  • Résolution : 1280 X 720 pixels
  • Autonomie : entre 9 et 20 heures
  • Temps de charge : 6 heures 30 via USB-C
  • Mémoire interne 64 Go, extensible avec port micro-SD
  • Réponse en fréquence : 20-40 kHz
  • Puissance de sortie jack 3.5mm : 50mW par canal (impédance non précisée)
  • Puissance de sortie Jack 4.4mm symétrique : 200 mW par canal (impédance non précisée)
  • Mode DAC USB : non
  • Mode réception bluetooth : non 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sony, IFA2019

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework