icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Triangle Art Anubis : une monstrueuse platine vinyle ultra haut de gamme armée d’acier et de titane

Triangle Art Anubis news Onmag 6

Triangle Art (à ne pas confondre avec Triangle) est une de ces marques, comme Kondo, qui vont si loin dans leur démarche audiophile qu’elles peuvent autant susciter l’extase que les moqueries. Mais si les prix et les principes de cette marque ne font pas l’unanimité, les produits qu'elle délivre sont tous hors du commun, que ce soit dans leur conception délirante ou dans l’extrême soin apporté au moindre détail. Très reconnu pour ses platines presque entièrement métalliques, Triangle Art a récemment dévoilé sa nouvelle Anubis, un modèle à la démesure de la marque américaine.

Extrêmement lourde pour une platine, l'Anubis et ses quelques 73 kg font pourtant presque figure de poids mouche comparés aux 385 kilos de l'Ultimate LE 2. Directement inspirée du modèle Reference SE, la Triangle Art Anubis se veut un produit un peu plus accessible tout en conservant ses qualités et son sérieux.

La platine noire et dorée (ou chromée) se construit autour d’un plateau entièrement usiné en métal composite de 80 mm d’épaisseur, ce qui permet de réduire au maximum toute vibration. Le tout est relié au système de roulement par un large axe en acier inoxydable. Le système de roulement en lui-même est en titane usiné avec revêtement en diamant pour réduire la friction. L’ensemble repose alors sur un système de contrepointes, lui aussi en métal composite. La rotation de l'ensemble est assurée par une courroie de transmission entraînée par un moteur à couple élevé. Enfin, l’unité de lecture est placée sur un système totalement déporté, là aussi pour réduire au maximum les vibrations éventuelles. La marque ne livre pas sa platine avec un bras de lecture ou une cellule phono ; de nombreuses références seront disponibles en option, ce qui alourdira encore la note de quelques milliers d’euros.

La Triangle Art Anubis sera présentée au Toronto Audio Fest dans deux semaines ; nous en saurons alors davantage sur son prix à coup sûr pharaonique.

Source : triangleart.net


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: TriangleArt

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework