icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : Arias et cantates pour contralto de Vivaldi

Delphine Galou Vivaldi Arias

  • Antonio Vivaldi : Cantates pour contralto RV 684, RV 685, RV 686. Arias extraites des opéras Tito Manlio, RV 738, Tieteberga, RV 737, La Candace o siano li veri amici, RV 704, La verità in cimento, RV 739, Il Giustino, RV 717
  • Delphine Galou, contralto
  • Accademia Bizantina, dir. Ottavio Dantone
  • 1 CD Naïve/ Vivaldi Édition vol. 60 : OP 30584 (Distribution : Believe Group)
  • Durée du CD : 56 min 27 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Le soixantième volume de l'Édition Vivaldi présente une rareté, les cantates pour alto solo. Parmi la trentaine qu'a composé le Prêtre roux, Delphine Galou en a choisi trois, de belle facture. Elle y a ajouté un bouquet d'arias pour cette même tessiture, tirées d'opéras connus ou moins joués. Un programme tout en contrastes qui enrichit opportunément cette vaste et singulière anthologie.

Le genre de la cantate de chambre était fort prisé au XVIIIème siècle. Elle est généralement pour une voix solo avec accompagnement instrumental réduit, sur un schéma alternant récitatifs et airs, ces derniers au nombre de deux. Le chant y est orné voire proche du langage de l'opéra. La cantate « Cessate, omai cessate » RV 684 (Cessez, cessez enfin), composée en 1734/1735, figure une petite scène tragique. Ses deux arias sont on ne peut plus contrastées : la première exprime un sentiment pathétique au fil d'une ligne vocale brodée sur un accompagnement raffiné de cordes jouant majoritairement en pizzicatos. La seconde offre une rythmique marquée et est plus démonstrative dans les effets vocaux dont d'impressionnants sauts d'intervalles. La cantate « Qual in pioggia dorata » (Ainsi qu'une pluie dorée), KV 686, composée à Mantoue, alors que Vivaldi était le ''maître de chapelle de chambre'' du Prince Philippe de Hesse-Darmstadt, a été écrite en hommage à ce protecteur pour célébrer sa passion pour la chasse. Car les deux arias qui en forment l'ossature sont bardées de fanfares accompagnant généreusement la voix. De moindre envergure, la cantate « O mie porpore più belle», (O mes pourpres les plus belles) KV 685 est tripartite, les deux arias séparées par un très court récitatif. Elle a été composée à l'occasion de la nomination d'un aristocrate comme évêque de Mantoue en 1719. S'en détache la seconde aria avec partie de violon solo.

Les diverses arias pour contralto interprétées par Delphine Galou sont empruntées à cinq des opéras de Vilvaldi. Ainsi de celle tirée d'Il Giustino (Rome, 1724) dont la chanteuse tenait au demeurant le rôle-titre dans l'intégrale parue chez Naïve et également dirigée par Ottavio Dantone (OP 30571). Elle donne ici une aria dévolue au personnage d'Andronico. Les trois morceaux extraits de Tito Manlio (Mantoue,1719), ne sont pas moins intéressants, dont le pathétique « Liquore ingrato » (Une liqueur amère ) ou « Andro fida e sconsolata » (Je m'en irai fidèle et inconsolée), expression d'une grande douleur, où concertent deux flûtes à bec. Celle tirée de La verità in cimento (Venise, 1720), sur le versant rapide, est une sorte de scène de genre avec colorature obligées. Bien moins connues sont les arias extraites des opéras Tieteberga, de 1717, et La Candace o siano li veri amici (Mantoue, 1720), demeurés incomplets.

Le beau timbre de Delphine Galou, bien coloré dans le médium, sied à ces pages inspirées, même si l'extrême grave reste relativement discret. Elle les pare d'élégance dans la ligne de chant qu'il s'agisse des morceaux de bravoure ou des pièces de calme déclamation. Elle est magistralement accompagnée par Ottavio Dantone et son Accademia Bizantina, forte d'une vingtaine de musiciens : battue fluide jamais heurtée, extrêmement sensible aux inflexions de la voix soliste. 

L'enregistrement, dans un couvent de la province de Ravenne en Italie, propose une image séduisante et une agréable balance entre voix et ensemble instrumental. 

Texte de Jean-Pierre Robert 

Disponible sur Amazon en CD et MP3


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Vivaldi

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework