Concert : le Trio Karénine en concert au Théâtre des Bouffes du Nord

Trio Karenine

  • Robert Schumann : Trio N°2 en fa majeur op.80
  • Wolfgang Rihm : Fremde Szene N°1
  • Franck Krawczyk : Witch Trio (création)
  • Robert Schumann : Trio N°1 en ré mineur op.63
  • Trio Karénine : Paloma Kouider (piano), Fanny Robilliard (violon), Louis Rodde (violoncelle)
  • Lundi 2 mars 2020, à 20 h 30
  • Théâtre des Bouffes du Nord
    www.bouffesdunord.com
    https://www.triokarenine.com

Schumann, Rihm, Krawczyk interprétés au Théâtre des Bouffes du Nord par le Trio Karénine à l’occasion de leur dixième anniversaire.

LA SUITE APRÈS LA PUB

C’est avec le Trio N°2en fa majeur op.80 de Robert Schumann que débutait ce concert de musique de chambre donné au Théâtre des Bouffes du Nord par le Trio Karénine. L’œuvre semble parcourue de frémissements romantiques, laissant paradoxalement peu d’espace aux habituels tourments existentiels si fréquents dans les partitions de Robert Schumann. Bien au contraire, c’est un climat relativement heureux et serein qui semble parcourir ce Trio op.80 dont la composition est contemporaine des Waldscenen op.82 pour piano datant de 1849.

Avec la seconde œuvre qui figurait au programme du Trio Karénine, nous étions transportés dans le monde contemporain. C’était en effet avec Fremde Szene N°1 de Wolfgang Rihm qu’allait prendre fin cette première partie de concert. En fait, dans cette œuvre brève pour trio, Wolfgang Rihm rend à sa façon un hommage discret et pénétrant à Robert Schumann.

La seconde partie du concert débutait avec Witch Trio, une création de Franck Krawczyck. Le compositeur évoque dans cette œuvre en forme de Trio l’ombre démesurée et gigantesque de Beethoven.

Le Trio N°1 en ré mineur op.63 de Robert Schumann qui constituait l’ultime partie de ce concert, s’opposait vivement au Trio N°2, par son aspect sombre, agité, où toute l’angoisse du compositeur semble se concentrer dans une composition tendue, traversée de visions délirantes.

Saluons l’interprétation de ces trois compositeurs par le Trio Karénine réunissant Paloma Kouider (piano), Fanny Robilliard (violon) et Louis Rodde
(violoncelle). Leur interprétation à la fois précise et inspirée des quatre œuvres de ce programme permettait une approche sensible et convaincante de ces trois compositeurs réunis dans ce concert passionnant.

À tous les mélomanes qui suivent de près la carrière de ce valeureux Trio Karénine il faut signaler la parution récente (octobre 2019) d’un CD regroupant des œuvres de Chostakovitch, Dvorak et Weinberg, paru chez Mirare.

Texte de Michel Jakubowicz

LA SUITE APRÈS LA PUB

Trio Karenine1

CD et MP3 disponibles sur Amazon

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Paris, Théâtre Bouffes du Nord, Robert Schumann, Wolfgang Rihm, Franck Krawczyk

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework