icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

CD : Firenze 1350 - Un jardin médiéval florentin

Sollazzo Jardin medieval florentin

  • Compositions vocales et instrumentales de Paolo da Firenze, Donato di Firenze, Francesco degli Organi dit Francesco Landini, Giovanni di Firenze, Bartolino da Padova, Andrea da Firenze, Vincenzo da Rimini, Lorenzo da Firenze
  • Sollazzo Ensemble, dir. musicale et vièle à archet : Anna Danilevkaia
  • 1 CD Ambronay Éditions : AMY 055 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 57 min 21 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Pour son nouveau CD sous label Ambronay Éditions, l'Ensemble Sollazzo nous transporte à Florence dans les années 1350, là où une poignée de musiciens ont contribué à faire de la ville toscane un foyer culturel unique. Leurs interprétations sont encore une fois fascinantes. 

Le Sollazzo Ensemble remonte le temps. Après leur CD ''En Seumeillant'' et les musiques tardo médiévales, puis le disque ''Leuven Chansonnier'' ou la redécouverte du manuscrit de Louvain des années 1450/1475, ils nous plongent, cette fois, dans la musique du Trecento, à Florence en 1350. Nombreux sont les compositeurs à avoir écrit aussi bien des chansons profanes que de la musique religieuse à une, deux ou trois voix. Le présent album cultive ainsi une sorte de jardin médiéval. Au titre des pièces vocales profanes, Paolo da Firenze (ca. 1355-ca. 1436), dans la pièce ''Godi Firenze'' (Réjouis-toi, Florence), célèbre de manière euphorique la victoire des forces florentines contre celles des Visconti de Milan. Le thème de l'amour courtois est bien sûr traité de multiples façons. Ainsi Andrea da Firenze ( ?-1415) le fait-il à partir de la lamentation de Didon « qui pour Enée se donna la mort », une des premières manifestations en musique du lamento de la reine de Troie ! Le morceau ''Ay schonsolato'' (Ah, infortuné) de Vincenzo da Rimini (actif vers 1350) offre pareille complainte. Autre exemple avec Francesco degli Organi, dit Landini (ca. 1325-1397) dans la pièce ''Conviens' a fede'' où « il convient d'être fidèle à la fidélité, pour aimer celui qui aime ». Belle leçon ! Dans un tout autre domaine, ''A poste messe'' (A leurs postes, les lévriers...) de Lorenzo da Firenze (? -1372) est une chanson de chasse, sur un canon à trois voix de soprano, décrivant, avec moult onomatopées et dans un tempo de plus en plus endiablé, les surprises et inattendus d'une folle partie de chasse.

Au titre des musiques religieuses, la pièce ''Creata fusti o vergine Maria'' (Tu fus créée) de Francesco delgli Organi est une lauda à trois voix, chant de louange à la Vierge Marie. Ce genre du chant laudatif était pratiqué à l'époque par les ''laudesi'', confréries de croyants qui se rassemblaient régulièrement et en vinrent à acquérir une influence culturelle, surtout lorsqu'elles firent appel à des musiciens professionnels pour les accompagner. Le '' Benedicamus domino'' (Louons le Seigneur) est un chant bref sans autres paroles que ces mots de louange et celles de ''Deo gratias''. Il est donné ici dans trois versions afin de montrer les différences que pouvait prendre un même morceau à la même époque. Celle de Paolo da Firenze révèle un contrepoint complexe jusqu'à la dissonance.

Le Sollazzo Ensemble nous fait partager sa magistrale expérience de cette musique médiévale : une vocalité singulière, une rythmique accidentée ou doucereuse, des fins de phrases à la limite du souffle ppp. La pureté des quatre voix, Perrine Devillers, Yukie Sato (sopranos), Andrew Hallock (contre-ténor) et Vivien Simon (ténor), est un vrai bonheur. Les cinq instrumentistes sont à l'unisson : Anna Danilevskaia et Sophia Danilevskaia (vièles à archet), Christoph Sommer (luth), Franziska Fleischanderl (psaltérion) et Roger Helou (oragnetto).

L'enregistrement, dans l'abbatiale même d'Ambronay, procure une ambiance joliment aérée et une judicieuse spatialisation des voix et des instruments.

Texte de Jean-Pierre Robert

CD et MP3 disponibles sur Amazon

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sollazzo Ensemble

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework