PUBLICITÉ

Test enceinte Bluetooth Tronsmart Studio : alternative perfectible, mais économique à la SoundLink Mini de Bose

Tronsmart Studio test ONmagFR

Sous ses petits airs de Bose SoundLink Mini, la Tronsmart Studio tente de se faire sa place. Et il faut avouer qu'elle ne manque pas d'atouts, entre haute puissance, true wireless extensible et application mobile. Même si cette enceinte Bluetooth n'est pas une évolution directe de la Force 2 précédemment testée, elle conserve globalement les mêmes fonctionnalités. Mais voyons d'un peu plus près quelles améliorations peut apporter ce nouveau modèle...

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tronsmart Studio

Type : enceinte nomade Bluetooth 
L'avis d'ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)
Prix au moment du test : 80 €

>>> ACHETER EN LIGNE

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Une fois encore, Tronsmart n'a pas lésiné sur la qualité de l'emballage, très agréable à l'œil, avec plusieurs niveaux de protection. Le mode d'emploi est multilingue et succinct. On regrette d'ailleurs qu'il fasse l'impasse sur la fonction de lecture via carte mémoire, notamment sur la partie formatage et compatibilité des fichiers audio.
Sortie de sa boîte, la source d'inspiration de la petite Studio est évidente. Sa prise en main est très agréable, par le poids conséquent (environ 800 grammes à notre pesée) mais aussi par la surface de la coque extérieure, en aluminium noir mat. L'avant et l'arrière de l'enceinte sont grillagés, pour des raisons esthétiques mais aussi pour maximiser la circulation du son, afin que l'orientation ne soit pas un problème. Lorsque l'on regarde à travers la grille avant, on remarque d'ailleurs un vide de chaque coté du haut-parleur central ressemblant à une ouverture d'évent bass-reflex. On peut dès lors se demander comment un tel produit peut offrir une résistance IPX4 (toutes conditions climatiques et fortes projections d‘eau sans immersion) alors même que ses composants internes pourraient être facilement atteints...

Pour augmenter la stabilité, un support en gomme est présent. On retrouve une autre partie de même matière à l'opposé, sur la face supérieure. Sur celle-ci sont intégrés des boutons physiques. Un peu trop uniformes, leur couleur les rend difficilement lisibles dans la pénombre ou sous un certain angle. Sur une ligne de séparation centrale se trouvent plusieurs Leds qui se colorent suivant le mode de lecture : statut de batterie (4 Leds blanches), Bluetooth (Led bleue), TrueConn (Led orange) et SoundPulse (Led blanche). Pour finir notre tour, abordons les accessoires, qui nous ont quelque peu déçus. En effet, en plus d'être totalement génériques et sans marque, seuls un câble de charge USB-C et un câble auxiliaire sont fournis. Leur finition reste correcte mais elle dénote totalement avec la finition vraiment exemplaire de l'enceinte. Au fil de notre utilisation, nous aurions aussi franchement apprécié que Tronsmart fournisse une sacoche de transport souple afin de limiter les potentielles rayures que peut facilement subir l'enceinte Studio.

Elle a tout pour plaire ?

Un design accrocheur, c'est bien. Des spécifications techniques attractives en plus, c'est encore mieux. Si Tronsmart avait bien communiqué sur son récent partenariat avec l'équipementier Qualcomm, ce n'est pas une puce de ce dernier que l'on trouve dans cette enceinte puisque la Studio embarque un chipset Bluetooth 5.0 bien plus exotique, l'ATS2835 de chez Actions. Assez basique par l'utilisation exclusive du codec SBC, ce chipset a tout de même plusieurs points forts. Citons un True Wireless étendu (jusqu'à 100 enceintes connectables en simultané, via la technologie exclusive Tronsmart TrueConn), le pilotage par application mobile (enfin !), une égalisation par profils (avec technologie exclusive Tronsmart SoundPulse) et la compatibilité avec les fichiers sans perte (via la carte mémoire).

Concernant la partie acoustique, nous avons ici trois haut-parleurs actifs, à savoir deux transducteurs large bande latéraux de 40 mm avec un boomer central de 45 mm, l'ensemble étant épaulé par quatre radiateurs passifs. De fait, l'enceinte Studio se targue de pouvoir couvrir un large spectre audio.

Pour l'autonomie, Tronsmart a vu grand. La Studio s'équipe d'un port USB-C et de deux batteries totalisant 5000 mAh. Vu la puissance de l'enceinte et l'usage intensif auquel elle se destine, les 50% de volume évoqués deci delà ne seront qu'illusion et majoritairement dépassés, plus encore via les fonctions TrueConn ou Soundpulse. Conséquence directe : l'autonomie en sera très affectée. Pour recharger l'ensemble, une alimentation USB délivrant au moins 2A (1.90 mAh maxi mesurés) sera indispensable, ce qui est le cas de la majorité des chargeurs récents. Bon point, on peut utiliser l'enceinte durant sa charge.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une enceinte polyvalente qui encaisse

Cette fois-ci, la sonorité globale est bien mieux contrôlée que celle entendue sur la Tronsmart Force 2. Les basses sont plus puissantes et profondes, mais aucune déformation n'est pourtant audible en cas de variations soudaines, même avec le SoundPulse activé. Avec ce dernier, la Studio se donne du coffre et une plus grande ampleur, mais conserve un certain équilibre. Ce qui lui permet de s'adapter correctement à bien des styles musicaux lorsque c'est nécessaire, sans devoir forcément changer ou activer un autre profil d'égalisation. Néanmoins, ces derniers permettent d'affiner l'écoute, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Mais comme souvent chez Tronsmart, notre idylle musicale sera forcément perturbée par quelques petits couacs...

Nous avons pu tester une fonctionnalité majeure en couplant deux enceintes Tronsmart Studio en mode stéréo. Difficile d'incriminer la portée ou l'environnement (puisque les deux enceintes étaient à quelques centimètres), mais nous avons pu constater un souci de centrage, lors d'un premier démarrage ou d'une reprise de son, pendant quelques longues secondes. Durant une écoute prolongée, que les enceintes soient éloignées l'une de l'autre ou pas, une légère alternance et un déphasage se sont manifestés. Dans le premier cas, l'enceinte maîtresse a tout de même rectifié le tir au bout d'un temps variable. Suivant les morceaux, il peut être difficile de s'en rendre compte, mais les basses sont un bon indicateur. De plus - et malgré l'utilisation d'un mode Bluetooth récent - en stéréo, le son devient rapidement haché lorsqu'on éloigne les enceintes l'une de l'autre, à partir d'une dizaine de mètres. Dernier point et indépendamment du volume, un bruit de fond persistant peut être entendu en cas de silence ou de passages musicaux très bas. Heureusement, cela n'est pas très gênant à haut volume, ce à quoi la Studio se destine.

gal tronsmart studio 018

En ce qui concerne les appels téléphoniques et le microphone intégré à la Tronsmart Studio, tout s'est bien déroulé, nos interlocuteurs n'ayant manifesté aucune gêne ni souci de compréhension. Un point absent de la Force 2 a été intégré au modèle Studio : l'extinction synchrone en TrueConn, mais uniquement lorsqu'elle est faite depuis l'enceinte primaire. Avant-dernier point : l'enceinte peut être utilisée pour la vidéo en tant que barre de son, en solo uniquement car le mode stéréo produit malheureusement trop de décalage. Enfin et nous nous y attendions, l'autonomie est certes importante, mais elle manque de souffle, en particulier lorsque l'enceinte est utilisée en stéréo.

Un lecteur de fichiers audio autonome et une application mobile

Nous avons bien sûr testé la lecture de fichiers audio via carte mémoire. En l'absence d'indications concernant cette fonction dans le mode d'emploi, nous avons formaté une carte mémoire micro-SD de 16 gigabits en exFAT. À l'intérieur, nous avons créé plusieurs dossiers (noms avec espaces et sans) puis copié plusieurs formats de fichiers, à savoir FLAC, WAV, MP3 et enfin Ogg, soyons fous. Certains étaient à la racine de la carte et d'autres dans les différents dossiers. Concernant les résolutions, nous basant sur les spécifications de la puce d'Actions, nous avons testé du 16 et 24 bits, en 44 et 96 kHz, mélangés. Pour le format MP3, il s'agit du 320 kbits. Contre toute attente, le format exFAT, pourtant récent, a bien été accepté. Ensuite, hormis la compression Ogg sans surprise, tous les autres formats audio ont bien été reconnus. Parmi les formats compatibles, celui qui offre la meilleure qualité reste le 16 bits en 48 kHz, tous fichiers confondus. On peut pousser vers le 24 bits 48 kHz, en FLAC et WAV, mais de petits craquements peuvent se faire entendre lors de la lecture des morceaux. Nous avons également tenté le 96 kHz, mais le WAV provoque un bruit blanc et le FLAC reste totalement invisible pour l'enceinte.

Quant à l'ordre de lecture, il s'organise selon l'alphabet, en récursif et sans distinction de fichier ou dossier. À noter que si l'on souhaite en plus utiliser TrueConn (mode à deux enceintes et plus), il faut obligatoirement (et au préalable) appairer l'enceinte primaire en Bluetooth, associer les suivantes puis enfin basculer en mode de lecture de carte. Dommage que cette fonction ne soit pas totalement indépendante.

gal tronsmart studio 023

LA SUITE APRÈS LA PUB

Évoquons également l'application mobile Tronsmart. Pour mémoire, la Force 2 était annoncée comme pilotable via application mais ne l'a jamais été. La Studio, elle, en bénéficie. Dans l'application, globalement bien traduite et en français, on accède à la gestion de la batterie, du micro logiciel, des profils sonores, des modes de lecture et au guide d'utilisation. Au premier démarrage, fait surprenant, la localisation doit être activée faute de quoi l'application ne se lance tout simplement pas. Ensuite, il est préférable d'accepter la demande de stockage mais l'application se lance même si on refuse. Après la sélection de l'enceinte, le menu de gestion s'affiche. L'interface est réactive et l'application globalement bien traduite. Mais... Le passage entre les profils sonores peut être laborieux. Soit il fonctionne, soit il faut s'y reprendre à plusieurs fois (par exemple pour passer du classique au vocal). De même, vous ne pouvez pas désactiver un profil en cliquant à nouveau dessus, SoundPulse compris : Il faudra impérativement passer à un autre profil sous peine de faire mouliner l'application.

Une enceinte agréable et des améliorations en bonne voie

Depuis le départ, Tronsmart nous a habitués à des produits relativement sobres, aux performances plutôt bonnes. Mais il lui manque toujours un peu de rigueur, celle qui transforme le challenger en une grande marque. Tronsmart n'est pourtant pas novice et ses progrès sont évidents. La Studio est clairement une bonne enceinte, puissante et bien plus agréable que la précédente Force 2 que nous avions testée. Mais il est regrettable d'avoir cédé du terrain à toutes ces petites imperfections, au regard du tarif auquel la Studio est vendue et qui lui vaudra certainement de se retrouver en concurrence frontale avec des enceintes bien mieux armées. Si la Tronsmart Studio fournit un son étonnamment riche et vraiment appréciable, on la retient surtout pour sa possibilité d'expansion conséquente permettant de profiter d'un véritable réseau sonore, en tout lieu.

L'enceinte Tronsmart Studio décortiquée par Slavi pour ON-mag

>>> À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES NOMADES

Spécifications officielles

  • Référence : Studio
  • Type : enceinte Bluetooth nomade
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 kHz
  • Résistance : IPX4
  • Puissance : 30 watts RMS
  • Bluetooth : 5, classe 2, 10 m de portée
  • Profils Bluetooth : A2DP V1.3, AVRCP V1.4, HFP V1.6
  • Codecs audio : SBC
  • Autonomie : 15 h d'utilisation, temps de charge jusqu'à 3 h 30
  • Batterie : 2x2500 mAh
  • Dimensions : 163 x 72 x 64 mm
  • Poids : 961 g
  • Prix : 80 €
  • Site du fabricant : Tronsmart

Notre avis

  • Construction :  etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (3,5/5)
  • Ergonomie et Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (3,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



tronsmart

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus