icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

La Baie sanglante : un « giallo » culte pour ses expérimentations visuelles (en Blu-ray et DVD)

Blu ray La Baie sanglante 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

La vieille comtesse Frederica est brusquement arrachée à son fauteuil d'invalide et pendue par son mari qui à son tour meurt sous les coups de poignard d'un mystérieux assassin. Quatre jeunes gens venus se divertir pénètrent par effraction dans la villa. Pendant que l'une des filles se baigne nue dans la baie et se retrouve la gorge tranchée, un garçon et une fille désirant faire l'amour se retrouvent épinglés au lit par une lance…

• Titre original : Ecologia del delitto
• Support testé : blu-ray
• Genre : horreur
• Année : 1971
• Réalisation : Mario Bava
• Casting : Claudine Auger, Luigi Pistilli, Claudio Volonté, Laura Betti, Leopoldo Trieste, Franco Ventura, Anna Maria Rossati, Isa Miranda, Brigitte Skay, Paola Montenero, Roberto Bonanni, Guido Boccaccini, Nicoletta Elmi, Renato Cestiè
• Durée : 1 h 24 mn 04
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 stéréo français - DUS-HD MA 2.0 mono anglais
• Bonus : montage alternatif italien (VOST, DTS-HD MA 2.0 mono, 84 mn 54) - analyse du film par Mathieu Macheret, journaliste (20 mn 22) - entretien avec Gérard Lenne, critique de cinéma et écrivain (25 mn 01) - analyse par Nicolas Stanzick, journaliste (25 mn 05) - DVD du film - livret de 16 pages par Marc Toullec
• Éditeur : ESC Éditions

Commentaire artistique

Objet d’une édition collector limitée à 2 000 exemplaires avec pléthore de bonus et livret, La Baie sanglante, co-écrit, photographié et réalisé en 1971 par Mario Bava, est devenu un classique du genre. Le réalisateur italien, maitre du giallo, avait laissé entrevoir son talent visionnaire dès les années 60 avec un chef-d’œuvre gothique, Le Masque du démon (1960), puis un film fondateur du genre, Le Corps et le fouet (1963) et enfin un autre chef-d’œuvre Six Femmes pour l’assassin (1963). Après quelques incursions dans d’autres genres cinématographiques, Mario Bava revient à son genre de prédilection, le giallo (thriller gore à l’italienne) dans les années 70 au moment où l’horreur gothique à la mode dans les années 60 désintéresse le public. La Baie sanglante devait être une production de Dino De Laurentiis qui souhaitait avoir son giallo dont le scénario surpasserait en horreur et en nombre de meurtres tout ce qui avait été fait jusque-là. Mario Bava et Dardano Sacchetti, qui le rédigent, recherchent l’innovation et veulent casser les codes du genre afin de surprendre constamment le public : l’intrigue sera donc ancrée dans le monde réel sans intrusion de fantastique et tablant sur l’efficacité de la monstruosité et la bestialité humaine. La narration va donc enchaîner les meurtres d’un mystérieux tueur en série préoccupé de gain crapuleux même si la conclusion inattendue du film réoriente considérablement le fond de l’histoire. Finalement c’est un autre producteur, Giuseppe Zaccariello, qui financera La Baie sanglante dont le scénario collectif devient terriblement confus et les moyens budgétaires riquiqui. Le film est donc réalisé selon un « système D » qui décuple le génie du cinéaste, ce-dernier palliant par d’audacieuses inventions visuelles et sonores les nombreuses carences du tournage (décor, matériel technique…) heureusement secondé par Carlo Rambaldi pour les quelques effets spécieux nécessaires. Si chaque meurtre donne lieu à un déluge d’hémoglobine et surenchérit en violence sur le précédent (couteau, couperet, hache, lance, tout y passe !), on retiendra surtout la manière très particulière de les filmer : Mario Bava se complet à jouer savamment du zoom, des cadrages alambiquées et de la profondeur de champ qui, avec un emploi particulier de la couleur, constituent ce style singulier qui lui est propre. Le casting éclectique réunit quelques célébrités dont Claudine Auger, Laura Betti et Isa Miranda bien que la prestation dénudée de la naïade Brigitte Skay, reine du film d’exploitation, reste certainement la plus mémorable. À sa sortie en 1971, l’hyper-violence du film et le peu de clarté de son intrigue désappointent les critiques comme le public : il faudra attendre les années 80 pour que La Baie sanglante soit enfin reconnu pour ses qualités visionnaires annonçant les futurs films de tueurs psychopathes (« slasher movie »). C’est surtout pour son esthétique particulière, un festival d’expérimentations visuelles, plus que pour sa narration approximative teintée d’écologie (le titre original italien se traduit par « Écologie du délit ») qu’il conviendra de voir ou de revoir ce titre culte devenu une référence du genre.

 

Blu ray La Baie sanglante

Commentaire technique

Image : copie HD, nouveau master Haute Définition, excellente définition malgré un léger grain (tournage en 35 mm) avec du détail sur les visages et les textures, image propre débarrassée de ses défauts, très bon contraste restituant les éclairages francs d’origine, étalonnage lumineux et chatoyant, colorimétrie chaude, vive, aux tons saturés ; la version alternative italienne est moins belle, plus granuleuse et avec une définition plus limitée

Son : mixage originel mono italien (montage alternatif en bonus) dynamique mais avec un souffle prononcé ; VF 5.1 nettement plus ample et à la dynamique plus étendue, spectre moins limité, dialogues clairs dominants, belle mise en valeur de la musique de Stelvio Cipriani ; version anglaise monophonique étriquée, manquant de dynamique et nécessitant de monter le volume

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0067656/

 

Combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework