Smyth Realiser A16 : du home cinéma 24 canaux avec n'importe quel casque

smyth realiser A16 2U

Les formats sonores Dolby, DTS, Auro-3D explosent en termes de nombre de canaux. Devant, sur les côtés, derrière, au plafond, il faut installer des enceintes partout. Dernièrement, les acteurs de l'audio domestique se sont lâchés sur les préamplificateurs/processeurs avec bon nombre de modèles couvrant 16 canaux et plus. Tout le monde n'a malheureusement ni la place ni les moyens de mettre en œuvre de tels systèmes. Et si on faisait la même chose dans un casque ? Ce serait radical, totalement à contre-emploi. Mais si le résultat est identique, ça se tente. C'est ce que propose la société Smyth avec son Realiser A16.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> ACHETER EN LIGNE le Smyth Realiser A16

 

Le Realiser A16 fait suite au Realiser A8 sorti il y a maintenant presque 10 ans. Cet appareil est un rassembleur de sources HDMI, un décodeur multicanaux, un préamplificateur et un amplificateur de casque. Comme ça, sans savoir, on se dit que l'objet du produit est de downmixer tous les canaux gentiment vers les oreillettes droite/gauche du casque. Smyth a développé une technique innovante nommée SVS, permettant de conserver tous les canaux et de les placer virtuellement dans l'espace. Et cela avec n'importe quel casque.

Le système fonctionne à partir de deux éléments obligatoires : un capteur qui se fixe sur le haut du casque pour connaître la position de votre tête et ses mouvements, ainsi que des présélections correspondantes à des implantations d'enceintes. Il peut par ailleurs reproduire des salles existantes avec la disposition et l'éloignement exact de chaque enceinte. Ces simulations de salles peuvent être ajoutées dans l'appareil via le net, le port USB et le lecteur de carte SD présent en façade.

smyth realiser A16 screen

Le Realiser A16 est capable de reproduire 24 canaux, en 15.1.8 maximum. Il décode le Dolby Atmos. Le DTS:X, le DTS:X Pro et l'Auro-3D arriveront un peu plus tard via une mise à jour. Nous avons testé ce type de système il y a quelques années et nous pouvons vous certifier qu'il est impossible de savoir si le son des multiples canaux est reproduit par le casque ou des enceintes dans la pièce. C'est comme si le casque n'existait pas - et les enceintes non plus d'ailleurs ! Pour un gain de place phénoménal, surtout lorsque l'on parle de 24 canaux.

La force du système est de figer la position des enceintes "virtuelles" dans la pièce, en prenant l'écran comme référence. Si l'on bouge la tête, le son ne se déplace pas. Le capteur transmet en temps réel les mouvements de la tête pour que la reproduction du son compense. À partir du moment où un système est capable de reproduire 24 enceintes autour de soi à plusieurs mètres, on peut vraiment faire ce que l'on veut.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ce système repose donc sur le Realiser A16, un appareil au format 2U prenant la forme d'un élément HiFi/home cinéma classique. À l'avant se trouvent deux sorties casque pour deux utilisateurs qui pourront avoir leurs propres réglages et leur niveau de volume, distincts l'un de l'autre. L'appareil arbore surtout un grand écran couleur qui affiche la source, les canaux et leur placement. À l'arrière, la connectique comprend quatre entrées HDMI 2.0b, une sortie HDMI ARC, des entrées et sorties audionumériques. Cet appareil étant aussi destiné aux professionnels, il est équipé d'un port USB DAC 16 canaux.

smyth realiser A16 back

L'A16 jouant aussi le rôle de préamplificateur, il peut très bien être le centre d'un système amplifié avec des enceintes, en plus des casques. À ce titre, il existe en trois versions : avec 16 sorties analogiques mini jack, avec 16 sorties symétriques sur port DB25 ou avec 16 sorties AES, toujours en DB25. Toutes ces sorties sont doublées par un nombre d'entrées identique qui serviront essentiellement à des applications professionnelles. 

Cet appareil étonnant qui simplifie grandement le home cinéma est proposé à 4290 €. C'est un tarif important en soi. Pourtant, il est moins élevé que celui d'un préampli home cinéma 24 canaux, qui lui, ne remplit pas la fonction d'ampli casque immersif. Sans oublier qu'il n'y a besoin ni d'enceintes, ni de caisson de basses. Bien que n'importe quel casque fonctionne, Smyth propose aussi son modèle AV-1 à 200 € en complément. Enfin, l'A16 existe dans un autre format plutôt original type support de casque, au même tarif.

Le Smyth Realiser A16 est disponible sur commande sur le site de son distributeur français AV-IN.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Smyth

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework