Test TV Samsung QE75Q950TS : une image 8K de toute beauté, sans bords

Samsung QE75Q950TS intro

Le téléviseur Samsung QE75Q950TS est le modèle le plus haut de gamme du constructeur sud-coréen pour cette année 2020. Il est équipé de toutes les dernières technologies développées par Samsung avec une dalle LCD de définition 8K, un processeur de traitement d’images en temps réel, un rétroéclairage Full LED et un design tout en métal sans aucun bord. Nous avons pu le tester et vivre avec lui pendant un bon moment ; voici nos impressions.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Samsung QE75Q950TS

Type : télévision LCD QLED 8K HDR
L'avis d'ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix au moment du test : 5990 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le téléviseur Samsung QE75Q950TS est livré avec sa télécommande et son pied à monter au dos. Il peut tout à fait être fixé à un mur. Dans ce cas, il sera parfaitement parallèle à la surface sur laquelle il est accroché. Inversement, si vous utilisez le pied fourni, vous constaterez que la télévision est alors légèrement inclinée vers l’arrière. Pour le montage, ça n’est pas compliqué, mais étant donné la taille de la bête, il faut être au moins deux personnes pour l’installer convenablement. Quelques tours de vis plus tard, la dalle est montée sur le pied unique, central. C’est un avantage, selon nous, de proposer un support central notamment pour les écrans de grande taille qui pourraient ne pas être posés sur un meuble aussi large qu’eux. Nous avons pu installer le téléviseur sur un meuble de 45 cm de profondeur sans aucun problème et même pu placer, devant son pied, la barre de son Samsung WH-Q950T.

Samsung QE75Q950TS illustr

Une TV sans bord pour faire toute la place à l’image

Sur ce modèle, les bords sont particulièrement remarquables. En effet, ils sont en métal et percés. Avec une telle taille, il est difficile d’offrir une finition parfaite et pourtant, notre modèle de test présente une excellente qualité d’assemblage.
Le téléviseur ne mesure que 1,5 cm d’épaisseur, ce qui est particulièrement remarquable pour une diagonale de 75 pouces, soit, rappelons-le 190 cm. Avec des bords quasiment inexistants, cela permet de laisser toute sa place à l’image et fait réellement oublier l’ensemble.

Samsung QE75Q950TS bord

LA SUITE APRÈS LA PUB

L’installation et l’intégration sont facilitées par la présence d’un boîtier contenant toute l’électronique, mais surtout les connectiques. Cela simplifie les branchements et permet de n’avoir qu’un seul câble à passer pour alimenter en énergie, en son et en image la dalle, qui finalement devient un « simple moniteur ».

Samsung QE75Q950TS boitier one connect

Le boîtier Samsung One Connect est ici relativement imposant : 35 x 17,5 x 7,5 cm - moins large, mais plus haut qu’une platine Blu-ray, par exemple. Le câble de liaison mesure 5 mètres de longueur, ce qui permet une installation propre. Toutes les connectiques sont disponibles sur le boîtier One Connect. Il arbore 4 entrées HDMI dont une seule est compatible HDMI 2.1, idéal pour les consoles PlayStation 5 et Xbox Series X par exemple. Il y a aussi un port Ethernet, trois ports USB, les prises TNT, satellite et câble ainsi qu’un emplacement PCMCIA. Une sortie audio optique numérique est également présente. On regrette l’absence d’une sortie casque, toujours pratique, si besoin. Le port HDMI numéro 4 est dédié au branchement d’une console, car c’est le seul à supporter les signaux 8K/60 Hz ou 4K/120 Hz. Une autre prise est eARC, à relier avec un appareil compatible. La TV est WiFi et Bluetooth (pour envoyer le son vers un casque audio sans fil, par exemple ou vers un système audio externe).

Samsung QE75Q950TS arriere

Interface Tizen pour une animation sans faille avec beaucoup de contenus

La télévision Samsung QE75Q950TS est animée par le système Tizen développé par Samsung. Il est assez clair et propose de très nombreuses applications. Même s’il n’est pas aussi fourni que le Play Store de l’interface Android TV de Google, on y trouve ce que l’on cherche, notamment les principales plateformes de diffusion de contenus multimédia. Aucun souci donc pour installer et profiter directement de Netflix, Prime Video d’Amazon, MyCanal, Molotov, Rakuten TV, RMC Sport, YouTube, Explorers, etc.
L’interface est assez agréable à utiliser au quotidien même si on peut être un peu perdu au début si cela fait un moment qu’on n’a pas touché une télévision proposant autant de contenus. La télécommande intégrant un microphone, il est possible de commander sommairement le système à la voix. On peut également utiliser l’assistant vocal d’Amazon, Alexa, pour réaliser quelques opérations. Vous avez aussi la possibilité d’installer l’application Samsung SmartThings pour réaliser, là encore, quelques contrôles et réglages, si nécessaire. L’allumage est plutôt rapide. Comptez moins de 10 secondes pour cette opération. L’extinction est beaucoup plus rapide puisqu’elle s’effectue dans la seconde après avoir appuyé sur le bouton.

Samsung QE75Q950TS menu

Notez que le système propose le mode Ambient qui permet d’afficher des contenus spécifiques qui peuvent s’harmoniser avec la couleur ou les motifs de votre mur. Plusieurs effets sont également disponibles. Même si la luminosité peut être moindre dans ce cas, le téléviseur consomme autant d’énergie que lorsqu’on regarde un autre programme.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Devant nos yeux ébahis, une excellente colorimétrie

Le téléviseur Samsung QE75Q950TS est de type QLED ; il utilise une dalle LCD VA pouvant afficher une définition 8K et un rétroéclairage par Leds. Celle-ci est équipée d’un filtre antireflet qui, lorsqu’une lumière est projetée dessus, semble l’étaler sur toute la surface comme pour vouloir la gommer. Il en résulte une image qui finalement n’est qu’extrêmement peu perturbée par les différentes sources de lumière extérieures et vu la surface d’affichage de 190 cm de diagonale, cette technologie est bienvenue. Elle pourrait être moins pertinente sur une télévision de dimension inférieure. Nous avons pu constater un très haut niveau de contraste, qui égale quasiment celui de l’OLED. Parfois, nous nous sommes même surpris à nous demander si le téléviseur était éteint ou allumé. À ce titre, seule une toute petite diode rouge dirigée vers l’arrière indique que la TV est éteinte. C’est très discret. Un petit effet de blooming qui forme un halo blanc autour des objets blancs sur fond noir se fait voir, mais ce phénomène est très contenu et peu gênant dans la quasi-totalité des programmes regardés. Il faut vraiment passer une séquence de démonstration pour s’en rendre compte même si nous devons avouer que certains génériques de fin de films peuvent présenter quelques imperfections sur ce point. Toutefois, on peut saluer les efforts du constructeur pour réduire cet effet à son quasi-néant. Les séquences sont nettes. L’image profite d’un excellent piqué et globalement d’une tout aussi bonne qualité.

Nous avons aussi pu apprécier les angles de vision qui sont plutôt larges. Aucun souci pour se tenir à plusieurs devant le QE75Q950TS tout en profitant des mêmes conditions de luminosité et de rendu des couleurs, dont le contraste. La luminosité est très importante sur ce modèle ; son niveau est plus élevé que sur une TV OLED. Notre réglage préféré est le mode Cinéma. Dans ces conditions, le téléviseur propose des couleurs relativement fidèles et une excellente réactivité.

Samsung QE75Q950TS image 8K

La mise à l’échelle (upscaling) des contenus qui ne sont pas 8K (et ils ne sont pas nombreux, les contenus 8K) est, selon nous, très bonne. On obtient d’excellents résultats avec si possible une source ayant la définition la plus haute, mais même avec du 720p, le téléviseur arrive à fournir un résultat correct.
Nous avons toutefois particulièrement apprécié les médias 8K disponibles sur YouTube ou la plateforme The Explorers (abonnement pour accéder aux contenus 4K/8K et fibre optique obligatoire pour supporter les 60 à 80 Mbps de débit demandés). Dans ces conditions, chaque poil, chaque trait des visages, chaque petite brindille se dévoile. Les moindres détails des paysages, des décors, sont sublimés et on en prend réellement plein les yeux. L’intérêt d’une telle dalle (8K) est de pouvoir regarder ces images à une distance identique à celle d’une télévision 4K 55 pouces. Aucun recul supplémentaire n’est requis et il n’est pas nécessaire de changer la disposition du salon quand on passe à un modèle plus grand.
Compatible HDR10, HDR10+ et HLG, cette télévision ne profite pas du Dolby Vision avec lequel Samsung semble fâché. Cela n’empêche pas ce modèle de proposer des images particulièrement éclatantes et lumineuses sur des contenus compatibles (typiquement Netflix, Prime Video ou Rakuten TV).

Et l’audio dans tout ça ?

Sur le papier, ce téléviseur propose une puissance totale de 70 Watts grâce à la présence de plusieurs haut-parleurs installés dans des endroits stratégiques tant pour leur intégration que pour la cohérence du signal sonore. Pourtant, à l’écoute, on est assez loin de la dynamique vendue par le constructeur. Alors oui, la scène audio est assez large, mais elle n’est pas de très bonne qualité et il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour s’en rendre compte à l’oreille. Pour les chaînes d’infos, ça passe, mais si on veut un son précis, d’envergure et avec quelques effets de spatialisation, alors il est nécessaire de s’équiper au minimum d’une barre de son. Si celle-ci peut être accompagnée d’un caisson de basses et de deux enceintes satellites pour le surround, comme le modèle Samsung HW-Q950T que nous avons également testé et beaucoup apprécié, par exemple, alors là, on passe dans une toute autre dimension.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Samsung QE75Q950TS illustr10

Une télécommande intuitive, mais pas rétroéclairée

Elle est minimaliste, en aluminium. Elle est agréable à utiliser, mais on peut toutefois regretter qu’elle ne soit pas rétroéclairée. Pour du haut de gamme et à ce prix, ce devrait être un minimum. Malgré tout, elle est plutôt intuitive et nous n’avons pas trop de doute qu’après plusieurs semaines à l’avoir en main, on ne cherche plus les boutons. On apprécie tout particulièrement les commandes type poussoir pour changer de chaîne et gérer le volume. Il y a une touche pour lancer directement le mode Ambient et d’autres dédiées à l’accès à certaines plateformes de streaming vidéo : Netflix, Prime Vidéo et Rakuten TV. Accord de licence oblige. Comme nous l’avons précisé précédemment, cette télécommande intègre un microphone pour commander le téléviseur à la voix.

Samsung QE75Q950TS telecommande

Conclusion

Avec son boîtier externe réunissant toutes les connectiques et une grande partie de l’électronique, l’installation et l’intégration du téléviseur sont facilitées, que ce soit au mur ou sur un meuble. Capable d’afficher des images réellement magnifiques avec des contenus les plus adaptés possibles, cette télévision s’en sort aussi très bien lorsqu’il s’agit de mettre à l’échelle des médias qui ne sont pas 8K. Et ils sont (et pour longtemps encore) extrêmement majoritaires. Le QLED joue ici sa quintessence avec un très haut niveau de contraste et des couleurs splendides. Le rendu audio n’est malheureusement pas à la hauteur, mais à ce prix, il doit bien rester quelques pièces pour se payer un vrai système audio, au minimum une barre de son pour accompagner dignement les scènes parfaitement fluides des séquences d’action avec explosions et effets dans tous les sens. On apprécie aussi beaucoup le design et les bords quasi inexistants pour laisser toute la place à l’image.

La TV Samsung QE75Q950TS par ON-mag

Photos officielles de la TV Samsung QE75Q950TS 

Spécifications

  • Type : TV QLED 8K (7680 x 4320)
  • Taille de l’écran : 75 pouces (189 cm)
  • Convertisseur/mise à l’échelle : Oui
  • Compatibilité : HDR, HDR10+, HLG
  • Système : Tizen
  • Contrôle vocal : Oui
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth, 3x entrées HDMI 2.0, 1x entrée HDMI 2.1, 1x sortie optique, 3x prises USB, 1x entrée Ethernet, 1x entrée antenne, 1x entrée satellite
  • Compatible Sony Playstation 5 / Xbox Serie X : Oui
  • Pied : au centre
  • Dimensions (l x h x p) : 1655 x 940 x 15 mm (sans pied)
  • Poids (avec pied) : 44 kg
  • Prix : 7900 €
  • Site du fabricant : Samsung

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE TÉLÉVISEURS

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • App & ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (4/5)
  • Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Connectivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Qualités sonores : etoile orangeetoile orangeetoile orange(3/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Samsung, #OnMagAward, QLED

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework