PUBLICITÉ

Test LG OLED65G1 : un téléviseur OLED de nouvelle génération, encore plus lumineux, mais aussi plus contrasté

LG OLED65G1 details off 00 etoiles

Le téléviseur LG OLED65G16LA, ou 65G1 pour les intimes, est l’une des nouvelles références 2021 du constructeur coréen en matière d’écran OLED pour le grand public. Disponible en plusieurs tailles dont le 65 pouces que nous avons pu tester, il promet une image plus lumineuse que les précédentes générations, aidée par une nouvelle puce de traitement d’images, une nouvelle télécommande et une nouvelle version de son interface de divertissement connectée, WebOS 6.

LA SUITE APRÈS LA PUB

LG OLED65G1

Type : Télévision OLED Ultra HD
L'avis d'ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix au moment du test : 3500 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La série de TV OLED G1 de LG est déclinée en plusieurs tailles : 55, 65 et 75 pouces. Elle profite d’unedalle OLED 10 bits capable d’afficher une définition Ultra HD (ou 4K en langage courant approximatif). Son design est très sobre. Par défaut, le téléviseur est livré sans pieds ; ces derniers sont proposés en option au prix de 99 €. LG a pensé que ce modèle était fait pour être principalement accroché au mur et fournit tous les éléments pour ce faire. Une installation pourtant moins courante que le simple fait de l’avoir sur un pied. Si vous achetez les pieds du G1, ces derniers se positionnent aux extrémités du téléviseur (espacés de 136 cm), ce qui implique d’avoir un meuble d’au moins 140 cm de large pour accueillir le téléviseur convenablement. C’est équivalent à « l’encombrement » du Sony A90J, par exemple. Ici, prévoyez aussi au moins 40 cm de profondeur. Les pieds sont très fins et servent également de guide-fils (vers l’arrière). Le constructeur a aussi la très bonne idée de proposer un chemin complet pour tous les câbles à brancher. Plusieurs accroches sont prévues à cet effet. C’est très bien pensé. Une fois tous les branchements réalisés, une plaque en plastique vient couvrir le tout pour un dos parfaitement organisé et où on ne voit pas de fils (ou presque).
Sur ses pieds, nous avons mesuré un écart de 6 cm entre le point le plus bas du téléviseur (au centre au niveau du logo, il y a un très léger débord qui mesure 5 cm de large) et le meuble. Si vous comptez installer une barre de son devant, c’est possible, mais il faudra qu’elle soit assez mince pour ne pas masquer le port infrarouge situé au centre.

LG OLED65G1 details on 002

Les bords de l’écran sont particulièrement fins. Le téléviseur profite d’une excellente finition et d’une très grande qualité de fabrication. Nous n’avons pas constaté de défaut sur le modèle prêté par la marque pour le test. Par rapport aux TV de précédentes générations, on note que le modèle LG OLED65G1 est plus épais. Si les TV de la série E9 de LG sont des modèles du genre avec tout de même une partie épaisse, mais loin d’occuper toute la surface arrière, sur l'OLED65G1, c’est tout le derrière de l’appareil qui est ici concerné et uniformément plus épais. Fini l’effet Waouh en regardant l’épaisseur de la dalle. On reste toutefois dans de très bonnes proportions puisque nous avons mesuré une finesse de 2 cm.

LG OLED65G1 details on 003

Comme bien souvent, les connectiques sont réparties dans le sens horizontal et vertical, du côté gauche du téléviseur lorsqu’on le regarde de face. On a droit à quatre entrées HDMI 2.1, une sortie audionumérique optique, un connecteur Ethernet, les entrées TNT et satellite ainsi que trois ports USB et une sortie casque, toujours pratique. Notez que le téléviseur est compatible WiFi et Bluetooth 5.0. À la différence des nouveaux modèles Panasonic à venir, la télévision ne peut pas envoyer deux signaux Bluetooth en même temps sur deux casques différents. L’entrée HDMI 2 intègre les fonctions ARC ou eARC pour le passage d’un signal Dolby Atmos vers un système audio compatible (ampli ou barre de son).

LA SUITE APRÈS LA PUB

LG OLED65G1 details on 004

WebOS 6 à bord, plus fourni et avec des suggestions

Les séries 9 et X de LG en OLED profitent de WebOS 5 (pour le moment ?) tandis que la nouvelle gamme G1 inaugure la version 6 du système d’infodivertissement. Alors que WebOS 5 propose une barre comme accueil principal (bouton "Maison" sur la télécommande) avec les différentes entrées et applications immédiatement accessibles en bas de l’écran, l’interface d’accueil de WebOS 6 est beaucoup plus fournie, s’approchant des fonctionnalités proposées au sein de Google TV. Une barre permet toujours d’accéder aux applications installées, mais il y a, en plus, différents contenus suggérés.

LG OLED65G1 details on 010

Les applications sont suffisamment nombreuses pour que l'on n’ait pas besoin de brancher une box externe sur le téléviseur, à moins qu’on souhaite profiter de MyCanal, toujours absente et pourtant promise par le constructeur depuis plusieurs mois maintenant. Les principales plateformes de streaming sont disponibles. Tout en haut de la page d’accueil, il est possible d’afficher des informations sur la météo, des astuces d’utilisation de l’appareil et un module de recherche. Des alertes peuvent être configurées pour recevoir des notifications sur les résultats sportifs de son équipe favorite dans plusieurs catégories que sont le foot (différentes ligues européennes), la NBA, la NFL, la NHL, le PGA Tour ou encore le Baseball. Dommage que la Formule 1 n’y figure pas surtout que LG a été pendant quelques années l’un des sponsors officiels de ce sport mécanique.

LG OLED65G1 details on 012

La réactivité de WebOS 6 est aussi bonne que sur la précédente version. Notez que le menu des paramètres est maintenant personnalisable, permettant ainsi de mettre en avant les menus auxquels on veut accéder le plus vite possible. En outre, la série G1 propose également des menus sur fond blanc si on veut entrer dans les détails pour effectuer un réglage spécifique.

LG OLED65G1 details on 015

LA SUITE APRÈS LA PUB

Il est possible de contrôler certains équipements connectés présents dans la maison, comme les luminaires Philips Hue, par exemple, depuis le menu "Tableau de bord". Le téléviseur embarque les assistants Google et Alexa d’Amazon que l’on peut activer directement depuis les touches dédiées au niveau de la télécommande. Enfin, notez également la compatibilité avec les technologies Google Cast, AirPlay 2 et Homekit d’Apple. Nous avons compté un peu moins de 15 secondes pour le démarrage. Lorsque le téléviseur s’éteint, il affiche un gros logo LG sur l’écran, ce qui retarde son extinction. Il sort de veille en moins de 4 secondes, ce qui est plus rapide que sur une TV utilisant Google TV, comme la Sony A90J.

LG OLED65G1 details on 014

L’image, les technologies, nos mesures et nos impressions

Comme nous l’avons évoqué en guise d’introduction, la série G1 de LG s’appuie sur une dalle OLED Ultra HD aidée par la 4ème génération de processeur Alpha 9 embarquant un peu plus d’intelligence artificielle que les précédentes. L’effort se concentre principalement ici sur une optimisation de la détection de la nature des contenus affichés à l’écran et sur une meilleure mise à l’échelle. Les progrès sont toutefois particulièrement difficiles à constater au vu de l’excellente qualité déjà offerte par les précédents modèles utilisant cette puce. La dalle du téléviseur G1 est identique à celle de la série GX qui date de l’année dernière. On a droit à de très larges angles de vision, propres à la technologie OLED et à un traitement antireflet similaire à celui de la série LG E9 dont nous avons pu mettre un modèle à côté pour comparer.
Par rapport à la série LG E9, la série G1 gagne le mode "Filmmaker" pour une ambiance colorimétrique typée « cinéma ». En standard avec le mode "Expert" activé, nous avons mesuré un Delta E moyen de 1,84, ce qui est inférieur à la valeur de 3, seuil de perception de l’œil humain pour distinguer les variations de couleurs. Le spectre colorimétrique est couvert à 99,4%, ce qui est excellent. La courbe du gamma est plutôt stable sur l’étendue du spectre de gris avec un pic constaté sur les valeurs les plus hautes, mais rien de rédhibitoire puisque le gamma moyen a été mesuré à 2,44, soit extrêmement proche de la valeur cible de 2,4 pour un environnement sombre. La température des couleurs a été mesurée à 6365 K soit légèrement inférieure à la valeur de référence de 6500 K. Les images sont donc très légèrement plus chaudes et l’écart de chaque couleur reste très faible sur tout le spectre, ce qui est une bonne chose. Comme les autres TV embarquant la technologie OLED, ici, impossible avec notre sonde de mesurer le contraste que l’on peut qualifier d’infini.

LG OLED65G1 details on 035

Le téléviseur LG G1, comme les précédents, supporte les formats HLG, HDR10 et Dolby Vision. Pas de HDR10+ ici, qui se présente comme le « concurrent » du Dolby Vision et soutenu par Samsung, entre autres. Le mode "Filmmaker" est aussi disponible pour les contenus HDR. D’après nos mesures, le mode "Cinéma" et le mode "Filmmaker" sont extrêmement proches et sont particulièrement justes. En effet, en mode "Cinema" nous avons mesuré un Delta E moyen de 1,17, ce qui est vraiment excellent et ne nécessite pas de réglage spécifique à la sortie du carton. Les puristes pourront toujours faire appel à un calibreur pour obtenir mieux, mais avec un tel résultat, l’appareil est déjà très bien calibré. Les courbes EOTF et de luminance sont parfaites. La luminance décroche très légèrement à 70% et dépasse ensuite la courbe de référence, mais c’est infime.
LG nous a promis une dalle plus lumineuse que les précédentes. Effectivement, d’après nos mesures, nous avions constaté un pic de luminosité de 751 cd/m² pour la série LG E9 ; là où le G1 atteint 785 cd/m² en mode "Cinema". Par rapport au modèle GX, cela présente également un gain d’environ 13%. À titre de comparaison, le Sony A90J a été mesuré avec un pic de luminosité de 760 cd/m², toujours en mode "Cinema". En mode "Vif", nous avons pu atteindre un pic de 804 cd/m².
Concernant la couverture des différents espaces colorimétriques, le LG 65G1 couvre 99,4% du BT709 contre 98,3% sur le LG 65E9, 99,4% aussi pour le DCI-P3 (contre 96,5 % sur le LG 65E9) et 74% pour le BT2020 contre 72,8 % sur le LG 65E9.

LA SUITE APRÈS LA PUB

LG OLED65G1 details on 036

Les images produites par la LG OLED65G1 sont de toute beauté. La définition est véritablement excellente. On a droit à des scènes particulièrement dynamiques avec des noirs extrêmement profonds et une luminosité qui suffit largement à toutes les scènes. Nous avons comparé l’image proposée par le LG OLED65E9 en mode HDR "Cinema" (réglages par défaut) à celle du 65G1, côte à côte, et pu constater un contraste plus important sur ce dernier. Le grain est très légèrement inférieur aussi. Les détails sont bien là même si on peut lui reprocher de foncer un peu trop sur certains notamment dans les zones les plus sombres. L’image du G1 est légèrement plus chaude aussi que celle du E9 et à peine plus lumineuse dans les différentes scènes que nous avons pu comparer. Les mouvements sont réellement parfaits et toutes les séquences sont excellemment bien traitées avec une fluidité idéale. Aucun effet de blooming n’est à constater.

LG OLED65G1 details on 016

LG propose ici un mode pour les jeux vidéo baptisé "Optimiseur de jeu". Nous avons pu mesurer un temps de réponse de 12,5 ms, que l’on peut comparer au résultat de 16,5 ms obtenu sur le LG E9. C’est un délai tout à fait satisfaisant lorsqu’on sait qu’il correspond à moins d’une image de retard entre l’instant où le joueur presse le bouton de la manette et l’exécution de l’action à l’écran.

LG OLED65G1 details on 030

Enfin, une petite remarque concernant le marquage, un problème qui peut arriver sur certaines dalles OLED. Ici, LG propose une « mise en veille » au bout d’une minute d’inactivité, affichant un écran spécial afin d'éviter le marquage par une image fixe.

L’audio : une TV, plusieurs possibilités

La TV LG OLED65G1 embarque quatre haut-parleurs ainsi que deux woofers. LG annonce une puissance totale de 60 Watts. Elle propose de nombreuses possibilités d’écoute : sur ses haut-parleurs, en Bluetooth, via le signal sans fil Wisa, via la sortie optique, la prise HDMI ARC, la sortie audio Ligne, la sortie casque filaire. Il est possible de mixer le son de la TV avec celui de la sortie Bluetooth, casque filaire ou audionumérique optique. Comme évoqué juste au-dessus, le téléviseur est compatible avec la norme Wisa qui permet le transfert sans fil d’un signal audio 24 bits 48/96 kHz en mode multicanal et propice à véhiculer un signal Dolby Atmos, par exemple. Il faut nécessairement un appareil externe amplificateur compatible pour en profiter.
Nous avons trouvé le son proposé par le téléviseur plutôt satisfaisant. Les dialogues sont extrêmement clairs et se détachent bien du reste de la bande sonore. Inutile de tendre l’oreille pour capter certains échanges entre les personnages. On apprécie les bas médiums assez présents qui apportent une certaine chaleur à l’ensemble. Bien sûr, pas question ici de faire trembler les murs avec les woofers installés au sein de la TV, mais l’équilibre est plutôt cohérent.

LG OLED65G1 details on 024

La télécommande : on change l’organisation, mais on fait toujours fi du rétroéclairage

La télécommande livrée avec le téléviseur LG OLED65G1 reprend le principe (génial) du pointeur des précédentes Magic Remote, mais se présente sous une forme plus rectangulaire. Les boutons profitent d’une réorganisation notamment autour de l’élément central qui permet de pointer à l’écran. Par exemple, le bouton pour accéder aux paramètres est passé du coin supérieur droit au coin inférieur droit (plus naturel). La touche de sélection des sources reprend sa place alors qu’elle est positionnée sous la croix directionnelle sur l’ancien modèle. Les plateformes Netflix, Amazon Prime, Disney+ et Rakuten TV profitent chacune d’une touche dédiée, ce qui est toujours pratique. Un microphone est intégré dans la télécommande pour piloter certaines fonctions du téléviseur à la voix. Ergonomique, cette nouvelle télécommande reste pratique, mais en revanche, on regrette vraiment qu’elle ne soit pas rétroéclairée !

LG OLED65G1 details on 009

En résumé

Si la question est de savoir si ce téléviseur OLED LG OLED65G1 est beaucoup plus lumineux que les précédentes générations, la réponse est mitigée, car le gain est finalement assez faible, mesurable, mais difficilement perceptible lors de visionnage de séquences. Cependant, nous avons là l’une des toutes meilleures images proposées actuellement sur une télévision. Les réglages sont optimaux, la définition est excellente, la colorimétrie est parfaitement maîtrisée. Tous les éléments sont là pour jouer avec les dernières consoles avec un maximum de fluidité et un temps de réponse très bas. Un reproche tout de même : la télécommande fournie est ergonomique, mais pas rétroéclairée. Souvenez-vous aussi que les pieds sont en option. Reste à y mettre le prix.

La TV LG OLED65G1 par ON-mag

 

Photos officielles de la TV LG OLED65G1

 

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE TÉLÉVISEURS 

Spécifications

  • Type : TV OLED Ultra HD
  • Taille de l’écran : 65 pouces (165 cm)
  • Définition : 3840 x 2160
  • Convertisseur/mise à l’échelle : Oui
  • Compatibilité : HDR10, HLG, Dolby Vision
  • Système : WebOS 6
  • Contrôle vocal : Oui
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth 5.0, 4x entrées HDMI 2.1, 1x sortie optique, 3x prises USB, 1x entrée Ethernet, 1x entrée antenne, 1x entrée satellite, sortie casque, emplacement PCMCIA
  • Compatible Sony PlayStation 5 / Xbox Serie X : Oui
  • Pied : en option (99€) aux extrémités
  • Dimensions (l x h x p) : 1446 x 830 x 20 mm (sans pied)
  • Poids (sans pied) : 29 kg
  • Prix : 3500 €
  • Site du fabricant : LG

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • App & ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Connectivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Qualités sonores : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Qualité d'image : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



On Mag Award, LG

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus