Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  Home Cinéma  |  Showroom

social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32

Audiopill : une pilule qui fait froid aux oreilles

audiopill suicide sonore pilule Jan Poope

Une pilule électronique qui balance dix heures de vibrations dans le corps pour reconstituer les effets d’une rave party ? La nouvelle a fait froid aux oreilles audiophiles de la rédaction d’ON Magazine et les médecins qui ont participé aux tests ont recommandé de ne jamais avaler l’Audiopill. Ce qui n’a visiblement pas retenu son créateur…

L’Audiopill dérive d’une performance artistique développée par l’éditorialiste tchèque Jan « Poope » (!) Strmiska. Ce dernier n’est pas médecin ni pharmacien, mais il a tout de même conçu une un engin électronique de 35 mm supposée être avalé par son utilisateur. De couleur transparente ou rouge, la machine comporte deux moteurs qui envoient des vibrations basses ainsi que des ultrasons dans le corps. Cela dix heures durant, en passant par des passages plus ou moins difficiles, voire douloureux, selon les stades de la digestion, durant lesquels Jan Poope déclare, d’une façon un peu sadique, que l’utilisateur pourrait « regretter son expérience ». Et il n’est évidemment pas possible de stopper le processus.
Les plus intrépides pourront trouver cela amusant, mais le souci est tout de même que son auteur lui-même décline toute responsabilité « en cas de problème » et que les experts qui ont analysé le projet ont tout simplement conseillé de ne jamais avaler l'Audiopill. Cette expérience audio kamikaze peut se faire sur trois morceaux : à 95 BPM (Grinderman, No pussy blues), 130 BPM (Die Antwoord, I Fink U freeky) ou 143 BPM (M.I.A., Bad Girls), après quoi les survivants devront analyser leurs excréments pendant 48h afin de vérifier que la « pilule » a bien trouvé le chemin de la sortie…
Brrrr…


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité