icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Jays présente les m-Seven, des écouteurs true wireless sobres, à l’autonomie de chameau

Jays m Seven news ONmagFR

Lancée en 2006, la marque suédoise de casques et écouteurs Jays est toujours restée fidèle à son design minimaliste et à son orientation nomade. Présente dans tous les segments pour audiophiles en herbe et en vadrouille, il ne lui manquait plus que des écouteurs true wireless à son tableau de chasse. Oubli réparé avec la sortie imminente des m-Seven, qui annoncent des records en matière d'autonomie.

Si leur couleur noire et leurs lignes tout en sobriété ne les éloignent pas de leurs racines scandinaves, c’est avec leur grande autonomie annoncée que les m-Seven risquent de faire du bruit. Peu de modèles true wireless passent les 5 heures en une charge. Les Jays m-Seven s’en amusent et ne proposent pas moins de 9 h 30, une performance qui les placerait (si elle est bien vraie) au sommet du genre. Leur boîtier de rangement et de recharge est tout aussi endurant, puisqu'il permet jusqu'à 4 recharges, portant ainsi l’autonomie totale à 38 heures. Revers de la médaille, les écouteurs ont besoin de près d’une heure pour se charger à 100 %. Leur boîtier demande quant à lui pas moins de 2 h 30, via sa prise USB-C.

Au chapitre de l’encombrement, nous ne sommes pas dans la catégorie du petit boîtier des Airpods, mais pas non plus dans celle d'un monstre impossible à caler dans les petites poches. Ce boîtier occupe 61.5 x 43 x 29.4 mm pour un poids encore inconnu. Le poids de chaque écouteur reste contenu et très acceptable : 5,9 g chacun (contre 4 g pour les Airpods).

Notons également une salvatrice certification IPX5 pour les écouteurs, ce qui assure une protection contre toutes formes de projections d’eau. Il sera normalement possible d'utiliser les Jays m-Seven sous une forte pluie et de les rincer doucement sous un robinet. L’usage sportif est donc envisageable, même si les écouteurs Jays m-Seven ne possèdent pas de crochets ou autres ergots en silicone pour parfaire le maintien dans les oreilles. Cette protection IPX5 ne concerne toutefois pas le boîtier de recharge, lequel n’est armé que contre la sueur.

Après de telles caractéristiques, la partie sonore apparaît presque sage : un simple transducteur dynamique de 6 mm dans chaque écouteur, pour une réponse en fréquence annoncée de 20 Hz à 20 kHz.

Les curieux concernant la technologie Bluetooth embarquée vont en outre rester un peu sur leur faim, puisque Jays ne communique absolument aucun détail ou presque. La marque indique la présence du Bluetooth 5.0, mais ne donne aucune précision sur les codecs audio supportés. Si l’on suit la logique habituelle de la marque, les m-Seven devraient intégrer l’AptX et le SBC, mais probablement rien d’autre.

Pour les commandes, Jays a choisi l'option tactile avec des fonctions complètes et même un peu tentaculaires, utilisant à la fois l’écouteur gauche et l’écouteur droit dans un jeu de tapotements qui vous demandera d’être parfaitement sobre pour bien les apprivoiser. Caché parmi ces tapotements, l’appel aux assistants vocaux Siri ou Google Assistant est de la partie.

Les écouteurs true wireless Jays m-Seven seront disponibles d’ici quelques jours pour un tarif somme toute très raisonnable en regard de la concurrence : 130 €.

Source : www.jaysheadphones.com

Vidéo officielle de présentation des écouteurs true wireless (zéro-fil) Jays m-Seven


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Jays

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework