icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

JBL Reflect Eternal : une autonomie à l'éternité solaire pour ce casque Bluetooth nouvelle génération

JBL Reflect Eternal ONmag 6

Qui n'a pas rêvé d'un casque Bluetooth libéré du fardeau de son autonomie ? Ce ne sera certes pas encore chose faite avec le JBL Reflect Eternal, mais ce modèle qui intègre un discret capteur solaire sur son arceau pourrait bien faire un pas de géant dans cette direction. S'il n'est pas le premier du genre, il sera sans doute la première tentative sérieuse, puisqu'il profite du recul d'une grande marque aux reins solides.

Forme ultra classique

 JBL Reflect Eternal ONmag 1

Le JBL Reflect Eternal n'a en soi rien d'un casque haut de gamme. Ce modèle Bluetooth supra-auriculaire lorgne plutôt du côté fun que du côté sérieux, en proposant deux finitions : noir et vert absinthe, ou noir et rouge. Sa certification IPX4 (résistance aux projections d'eau) devrait lui apporter sa dose de robustesse. Les coques abritent de classiques transducteurs de 40 mm.

La partie sans fil du JBL Reflect Eternal est assez intéressante, car elle propose à la fois la technologie multipoints (connexion sur plusieurs appareils), l'appel aux assistants vocaux, mais également les technologies Ambiant Aware et TalkThru. Ambiant Aware permet de restituer les sons atténués par l'isolation phonique passive (des coques et de leurs coussinets) tandis que le TalkThru permet d'abaisser le niveau de la musique et d'amplifier légèrement les fréquences des sons extréieur liées à la voix. Nous ne disposons en revanche d'aucun détail concernant les codecs audio Bluetooth supportés, une habitude d'opacité que la marque semble cultiver.

Le JBL Reflect Eternal utilise de classqiue commandes toutes en boutons, annonce une autonomie de 24 h et se recharge via sa prise USB - USB dont le type, "micro" ou "C", n'est malheureusement pas précisé.

Le solaire en plus

 JBL Reflect Eternal ONmag 4

Mais une grande nouveauté fait son apparition : l'utilisation d'un panneau solaire sur la majeure partie de l'arceau, une technologie dite Powerfoyle, imaginée par l'entreprise Exeger. Ce casque est ainsi le premier modèle né d'un partenariat entre ce fabricant innovant et le groupe Harman dont JBL fait partie.

La technologie n'est pas si différente de celle d'une cellule photovoltaïque classique : elle permet de capter les photons pour les transformer en énergie électrique, que ces photons viennent du soleil ou d'un éclairage artificiel. La technologie Powerfoyle apparaît comme assez intéressante dans la mesure où son intégration est discrète. Ainsi est-il possible de ne pas avoir un rendu visuel trop réfléchissant, tout en intégrant un logo ou même une approche texturée sur ce panneau photovoltaïque.  

Grâce à cette intégration, le JBL Reflect Eternal annonce la possibilité de recharger le casque en direct, en l'exposant simplement à la lumière. C'est toutefois là que commencent les mathématiques, puisque l'explication de JBL est tout sauf claire. La marque ne précise par exemple pas quelle serait la durée d'exposition pour assurer une recharge complète.

JBL Reflect Eternal ONmag 7

JBL se base sur une écoute moyenne de 3 h 30 par jour, dont 2 h à l'extérieur (en charge donc), en partant d'un cas de figure où le casque serait chargé à la base.

Dans cette configuration, et en partant sur une valeur lumineuse de 50 000 lux, à savoir un grand soleil sans nuage, l'Eternal peut tenir 168 h au total. Ce chiffre implique donc (puisque 3h30 d'écoute par jour) d'être étalé sur 48 jours (168 h divisé par 3,5), dont 96 h (48 j fois 2 h) au soleil. En enlevant les 24 h d'autonomie du casque chargé, soit 144 h, nous pouvons donc en conclure qu'il faut 96 h de soleil pour 144 h d'autonomie, soit 1 h 30 d'autonomie pour 1 h de charge. Un score déjà très correct par rapport à la petite surface de l'arceau, mais qui en dit long sur le rendement par rapport au filaire : 24 h pour une 2 h de charge.

En pratique, nous parlons d'un cas de figure idéal. Si un beau soleil estival peut aller entre 50 000 et 100 000 lux, le moindre ciel nuageux divise au moins cette valeur par deux. Autant dire que ce casque sera difficilement rechargeable de cette manière en hiver.

Néanmoins, le JBL Reflect Eternal est un premier pas encourageant et pourrait bien nous surprendre.

JBL Reflect Eternal ONmag 3

Comme bien des marques maintenant, JBL propose ce casque en précommande directement via le site de crowdfunding Indiegogo. Les 400 premiers casques sont ainsi vendus à seulement 90 euros (les tout premiers à 70 euros n'étant déjà plus disponibles), les modèles suivants passant à 120 euros. Le prix officiel du casque une fois sur le marché sera de 150 euros. Pas extrêmement abordable mais finalement honnête pour un produit promettant la vie éternelle. Il faudra en revanche vous armer de patience puisque le JBL Reflect Eternal ne sera livré qu'à partir d'octobre 2020.

indiegogo


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: JBL

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework