Avec ses écouteurs Pixel Buds A-Series, Google rend son futur plus abordable

 Google Pixel Buds A ONmag 1

Il faut s'y faire : l'écouteur True Wireless est un marché d'objets connectés reproduisant du son, et non l'inverse. Ainsi la fonction prime-t-elle sur le son (même si ce dernier n'est pas nécessairement au rabais). Et en l'occurrence, Google entend bien prendre une longueur d'avance sur la concurrence, grâce aux possibilités d'Android. Ses Pixel Buds A (ou A-Series), petits frères des Pixels Buds de 2020, proposent ainsi d'aller aussi loin en matière d'ergonomie, tout en affichant un tarif bien plus abordable.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La réplique Google, en plus abordable

On trouve d'un côté Apple avec ses AirPods et AirPods Pro optimisés pour l'expérience iOS/iPad OS, de l'autre Google avec ses écouteurs taillés pour Android. Bien que le terme de "concurrents des AirPods" soit un peu tiré par les cheveux, il n'en reste pas moins valable. En effet, Google entend piocher dans les bons points des AirPods, le tout en se gardant quelques caractéristiques propres.

Les Pixel Buds A sont livrés avec une boîte de recharge extrêmement compacte, qu'il est donc facile de placer dans une poche. Malgré ce faible volume, ce boîtier intègre la recharge par induction. À côté de cela, les écouteurs font preuve d'autant de compacité. Nous pouvons remarquer que leur forme ronde, calquée sur celle des précédents Buds, s'accorde bien avec la plupart des morphologies d'oreilles.

Google Pixel Buds A ONmag 5

Mais surtout, une petite ailette est présente, permettant aux écouteurs de se caler dans la conque pour améliorer la tenue. Cela permet d'envisager presque sans crainte une utilisation sportive, chose compliquée avec la plupart des écouteurs zéro fil. Google mise sur une certification IPX4, à savoir une résistance aux projections d'eau, ce qui est toujours pratique même si c'est devenu la norme pour les écouteurs de cette gamme de prix.

L'ensemble (boîte et écouteurs) se pare d'un revêtement mat, ce qui change de la plupart des modèles du marché. Le revers de la médaille, c'est le côté toujours très salissant des boîtes de recharge Pixel Buds.

L'ergonomie des écouteurs passe par de classiques commandes tactiles, avec la possibilité de naviguer dans les pistes audio, de faire appel à l'assistant vocal Google, ou de lire les notifications en cours. La connexion est assez classique, puisqu'elle n'accepte pas le multipoint et se cantonne aux codecs SBC et AAC. Au moins, chaque écouteur peut fonctionner en mode mono.

Google Pixel Buds A ONmag 6

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour la partie sonore, Google se repose sur un transducteur dynamique de belle taille : 12 mm. Cela reste une base qui, en matière de qualité sonore, peut vouloir tout et rien dire. Puisque nous avons le produit entre les mains, disons simplement que ce modèle n'est pas un monstre de technique, loin de là, et que sa signature est plutôt équilibrée (d'une manière générale), mais davantage portée sur les aigus que sur les basses. Au moins, un mode "basses accentuées" offre la possibilité de modifier assez nettement cette signature.

Mais la force de ces écouteurs tient, avant tout, à leur intégration dans l'écosystème Android. Ainsi les réglages reposent-ils sur l'application Pixel Buds, laquelle s'intègre de manière invisible dans les réglages Bluetooth de l'appareil. Mais surtout, ces écouteurs peuvent faire appel à l'assistant vocal par un simple mot clé, et permettent d'utiliser directement les outils de traduction de Google. Il est donc possible de se servir des écouteurs pour traduire une conversation en direct, mais également de retranscrire à la volée une longue intervention (comme un discours, par exemple). De ce point de vue, les Pixel Buds A vont plus loin que tous les autres écouteurs zéro fil du marché.

Néanmoins, il ne faudra pas être trop exigeant sur un point : l'isolation. Écouteurs à canule très courte (donc confortables), les Buds A intègrent également un petit évent afin de relâcher la pression interne. Cela apporte du confort, mais réduit drastiquement l'atténuation des bruits.

Google Pixel Buds A ONmag 4

Déjà disponibles en précommande pour un tarif de 100 euros, les Pixel Buds A se déclinent en version blanche et en version olive.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Google

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework