Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

LA FUITE ! Comédie fantastique en huit songes de Mikhaïl Boulgakov au Théâtre Gérard Philipe (Saint-Denis)

fuite5

Un spectacle de Macha Makeïeff, avec Pascal Rénéric, Vanessa Fonte, Vincent Winterhalter, Thomas Morris, Geoffroy Rondeau, Alain Fromager, Pierre Hancisse, Sylvain Levitte, Samuel Glaumé, Karyll Elgrichi, Emilie Pictet, Sarina Dian Siriczmann, Tess Genre, Noémie Labaune ou Salomé Narboni-Guerut (en alternance)

Du 29 novembre au 17 décembre 2017 du lundi au samedi à 20H, dimanche à 15H 30 relâche le mardi, au Théâtre Gérard Philipe, 58,Bd Jules Guesde, 93200 Saint-Denis, www.theatregerardphilipe.com

C’est sur un fond de lutte acharnée entre forces révolutionnaires et l’armée tsariste épaulée par des contingents occidentaux (Pologne, Allemagne etc…) que se déroule le destin forcément chaotique de plusieurs personnages pris dans la tourmente de la révolution bolchévique russe.

Mikhaïl Boulgakov, tout au long de ces huit songes va décrire avec un sens  du mouvement inouï les affres subies par ces personnages lancés dans une furieuse course vers l’abîme. Peu sortiront indemnes de cette tourmente qui prend souvent des aspects dramatiques sans pour autant ignorer les cocasseries et renversements incroyables de situations apparemment figées. Deux exemples accréditent cette thèse puisque deux scènes extravagantes façonnent la deuxième partie : une impressionnante partie de cartes et surtout une délirante course de cafards prenant nettement une allure surréaliste. Comme un leitmotiv funèbre et désincarné, passe et repasse une petite Aria chantonnée par la vieille Comtesse de l’opéra La Dame de Pique de Tchaïkovski, faisant ainsi basculer vers le fantastique cette épopée révolutionnaire. Certains protagonistes ne trouveront une échappatoire que dans le recours au suicide alors que miraculeusement pour d’autres, le destin se révèle nettement plus clément. Macha Makeïeff semble contrôler parfaitement cette tourmente contenue dans la pièce de Mikhaïl Boulgakov en immergeant ses personnages dans un océan bouillonnant, où pourtant il semble facile de se noyer. Il en résulte un spectacle oscillant entre rêve et réalité
dont les péripéties multiples et inattendues provoquent chez le spectateur une sensation proche du vertige, de l’étonnement.

Michel Jakubowicz


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Boulgakov

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework