icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Oticon propose une solution de « fitness auditif », véritable coach pour les personnes malentendantes

Oticon HearingFitness

Oticon, spécialiste des solutions d’audition, lance une intrigante application de « fitness auditif ». S’adressant aux personnes malentendantes portant des prothèses auditives de la marque, elle se présente comme une véritable solution de coaching. Comme dans une application sportive, l’utilisateur se fixe des objectifs, reçoit des rappels, des encouragements et des récompenses. L’application HearingFitness l’encourage à porter souvent ses appareils d’aide auditive et à avoir les comportements adaptés pour s'entraîner à vivre le plus normalement possible malgré ses difficultés d'audition.

Coaching et entraînement

L’application se nomme HearingFitness. Elle est disponible gratuitement au sein de l’application, Oticon On – disponible pour iOS et pour Android. Elle fonctionne avec les aides auditives connectées Opn d’Oticon. D’abord, elle encourage l’utilisateur à porter ses aides auditives le plus souvent et le plus longtemps possible, idéalement en permanence. Ce « coach » virtuel peut notamment présenter un certain intérêt pour les personnes portant un appareil audifif depuis peu. D’ailleurs, l’utilisateur peut se fixer des objectifs concernant la durée d’utilisation des prothèses. L’application lui dira si il a atteint l’objectif fixé, l’encouragera et le félicitera. Les objectifs sont fixés par défaut dans l’application, mais l’utilisateur peut les modifier, éventuellement sur conseils de son audioprothésiste.
Dans le même esprit, l’exposition à des bruits extérieurs, le niveau sonore d’exposition et la durée d’exposition sont également pris en compte par HearingFitness, via des mesures directement effectuées par les prothèses.

Eric Bougerolles, expert audioprothésiste d’Oticon a pris le temps de nous expliquer. Il y a souvent un lien entre perte d’audition et déclin cognitif, car les personnes malentendantes reçoivent des informations incomplètes, traitées comme telles par leur cerveau. Peut s’ensuivre un retrait social, et finalement dépendance, déclin voire démence.
C’est la raison pour laquelle l’application encourage non seulement à porter les aides auditives, mais analyse également les situations sonores, pour évaluer si la personne évite par exemple certaines situations trop bruyantes. L’idée d’HearingFitness consiste à « récompenser le développement positif du comportement d’écoute ».

Suivre les progrès et faire évoluer les produits

Dans l’idée d’encourager les utilisateurs malentendants, l’application propose aussi un suivi des progrès. Cette solution de coaching va même un peu plus loin, puisqu’elle prend en compte les habitudes de vie et les données de santé de l’utilisateur. En effet, elle est en mesure de collecter des données issues d’autres applications ou appareils mobiles, pour tenir compte d’informations telles que le rythme cardiaque ou encore les habitudes de sommeil. Si l’application repère sur le téléphone d’autres applications de santé compatibles (bracelet ou montre connectés par exemple), elle demande l’autorisation d’y accéder. Elle utilise alors des données comme le rythme cardiaque pour affiner ses résultats. En croisant ces données avec celles collectées par les prothèses connectées Opn, elle est en mesure de savoir si une situation bruyante, où de nombreuses personnes parlent en même temps par exemple, génèrent du stress pour le porteur des prothèses.

Oticon précise bien entendu que les données collectées sont anonymes. Mais le spécialise de l’audition les exploite pour que son équipe de recherches fasse évoluer ses futurs produits.

Autre point important : une fois que la phase de collecte des données sera passée, les prothèses connectées Opn seront en mesure de s’adapter à chaque situation. Par exemple, elles pourront associer une accélération du rythme cardiaque à une situation de stress et si l’environnement est très bruyant, la prothèse pourra se "mettre en retrait". Mais les adaptations peuvent être encore plus fines que cela, puisque les prothèses captent également le niveau de complexité de la source sonore. Les capacités d’évolution de ces prothèses connectées sont donc énormes.

Des aides connectées compatibles avec IFTTT

HearingFitness fonctionne avec les prothèses connectées Opn d’Oticon. Elles peuvent non seulement se connecter directement à un téléphone mobile en Bluetooth pour être utilisées comme casque ou comme kit mains libres, mais elles sont aussi en mesure d'interagir avec des objets connectés de la maison. L’intérêt ? Entendre directement dans la prothèse la sonnerie d’un interphone connecté, par exemple. Les prothèses Opn sont également compatibles avec IFTTT, ce qui permet de mettre en place des scenarios. Par exemple, le passage automatique des prothèses dans le mode adéquat lorsque l’utilisateur allume son téléviseur. Cette compatibilité offre des possibilités très larges.

Étant donné que l’application HearingFitness se destine seulement aux porteurs de prothèses Opn, on pourrait penser que son utilité est anecdotique. Mais Oticon a déjà vendu un million d’Opn dans le monde. De plus, il y a fort à parier que les futures prothèses du constructeur seront également connectées et possiblement compatibles avec cette application. En tous les cas, les futurs modèles d’Oticon seront encore plus élaborés – dans ses laboratoires, le spécialiste dispose de prothèses capables de mesurer directement le rythme cardiaque, la glycémie, et même de prototypes mesurant les ondes alpha (liées à la concentration, pour savoir si l’aide auditive doit se mettre en retrait…).

L’audition est un véritable enjeu de santé public. L’idée d’Oticon de rendre ses prothèses connectées et donc évolutives nous semble excellente. C'est un bel exemple d'application utile de la connectivité. En début d'année, Oticon a d'ailleurs reçu un CES Innovation Award pour son application de santé auditive.


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Oticon

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework