icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Exposition : Le Musée Pouchkine - Cinq cents ans de dessins de maîtres, à la Fondation Custodia

Catalogue musee Pouchkine Custodia

  • Le Musée Pouchkine, Cinq cents ans de dessins de maîtres
  • Du 2 février au 12 mai 2019
  • Exposition à la Fondation Custodia
    121, rue de Lille
    75007 Paris
    www.fondationcustodia.fr

Une exposition invitant à un voyage extraordinaire effectué au sein des trésors du Musée Pouchkine de Moscou.

Cette exposition, dont les Commissaires sont Ger Luijten (actuel directeur de la Fondation Custodia) et Vitaly Mishin (conservateur au Musée Pouchkine), propose à ses visiteurs un prodigieux voyage dans le temps permettant de se transporter du XVIe siècle (Dürer, Bol, Carpaccio, Mazzola, Zuccaro) au XVIIe siècle (Poussin, Rembrandt, Rubens). Un voyage dans le temps qui se poursuit au XVIIIe siècle avec des dessins dus à Watteau, Natoire, Tiepolo, Boucher, Greuze, Robert, Fragonard… Après ces détours effectués au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle, reste à se diriger vers le XIXe siècle, avec le chef de file du romantisme allemand : Caspar David Friedrich, ainsi que Johann Adam Klein et Julius Schnorr von Carolsfeld. Le dessin français est bien présent aussi avec Jean Auguste-Dominique Ingres, Jean-Baptiste Camille Corot, Eugène Delacroix, Honoré Daumier, Edgar Degas, Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec, Pierre-Auguste Renoir, Gustave Moreau, Odilon Redon. Le dessin russe est également représenté avec des dessins de Karl Brioullov et de Mikhaïl Vroubel. Bien entendu, dans cette exposition, le XXe siècle n’est pas oublié avec des dessins de Franz Marc, Max Pechstein, Emil Hansen (Nolde), Vassily Kandinsky, Paul Klee, Pablo Picasso, Henri Matisse, Fernand Léger, Mikhaïl Larionov, Natalia Gontcharova, Kasimir Malevitch, Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Giorgio De Chirico, George Grosz, Albert Marquet, Paul Signac, Georges Rouault, Robert Delaunay, Alexandre Labas, Kouzma Petrov-Vodkine, Alexandre Deïneka, Pavel Filonov, Juan Gris… Parmi une telle densité de chefs-d’œuvre, citons quelques exemples particulièrement représentatifs de cette superbe exposition. Un Dessin de Rembrandt exécuté à la plume et à l’encre brune intitulé « Etude d’une femme tenant un enfant dans les bras » constitue une excellente entrée en matière. Hubert Robert et ses architectures ruinées, recouvertes de végétations anarchiques nous invite avec une sanguine justement intitulée « Ruines ». Du classicisme français au romantisme allemand, il n’y a qu’un pas et un dessin de Caspar David Friedrich attire notre attention : « Cercueil sur une tombe fraîche », qui marque chez le peintre une attirance forte pour le morbide et le fantastique. « Ruisseau », un délicat dessin exécuté au graphite par Jean-Baptiste Camille Corot donne une juste appréciation de l’art de ce maître français. Paul Signac réalise plusieurs aquarelles dont « La Turballe » saisie dans son miroitement infini et mouvant de reflets en provenance des bateaux de pêche ancrés dans le port. La simplicité apparente des formes de « La Danse » (Composition No1) d’Henri Matisse exprime l’extrême maîtrise à laquelle l’artiste est parvenu.

Matisse LaDanse

Enfin « Etude pour la composition à la tête de mort » de Pablo Picasso renoue d’une certaine façon avec un genre très fréquemment utilisé par certains peintres du XVIIe siècle : la Vanité.

Le visiteur, emporté dans cet océan de dessins tous plus somptueux les uns que les autres, pourrait se déclarer submergé par un tel flot, mais peu à peu il va deviner comment s’orienter sans se perdre dans un tel labyrinthe, passant sans encombre d’un siècle à l’autre, capté définitivement par la présence magnétique, magique de pareils chefs-d’œuvre… Un imposant catalogue édité bien sûr par la Fondation Custodia permettra au visiteur privilégié de cette formidable exposition de se replonger à loisir dans ces dessins issus du génie d’artistes hors du commun…

Une exposition permettant l’accès à une partie substantielle du Musée Pouchkine de Moscou, enfin présentée à Paris dans le cadre superbe de la Fondation Custodia. Un évènement à ne rater sous aucun prétexte.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework