icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Théâtre : « Noire » de Tania de Montaigne, au Théâtre du Rond-Point

Noire

  • Noire, d’après Noire-La vie méconnue de Claudette Colvin de Tania de Montaigne
  • Adaptation et mise en scène : Stéphane Foenkinos
  • Avec Tania de Montaigne
  • Théâtre du Rond-Point, le 14 juin 2019, à 18H30
    2 bis Avenue Franklin D.Roosevelt
    75008 Paris
  • Représentations du 12 juin au 30 juin 2019, à 18 h 30
    www.theatredurondpoint.fr

« Noire ou la vie méconnue de Claudette Colvin » conte le courage extraordinaire d’une jeune fille Noire de quinze ans, osant défier les lois racistes en vigueur dans l’Alabama, aux U.S.A.

Nous sommes en 1955, dans l’Etat d’Alabama, quand une jeune fille Noire de quinze ans ose refuser de céder sa place à un voyageur Blanc dans un autocar. Pourtant, la loi qui sévit dans ces états depuis des décennies est formelle : lorsqu’ il n’y a plus de place assise pour un voyageur Blanc, un Noir doit obligatoirement céder sa place et donc se résigner à voyager debout ou bien même renoncer à voyager en descendant du bus.

En s’opposant avec une folle audace à ces lois racistes mises en place avec une méticulosité sadique, cette jeune fille (Claudette Colvin) va d’une certaine façon ébranler toute cette ignoble construction raciste, pieusement élaborée par les majorités réactionnaires qui sont la force dominante de ces Etats du Sud de l’Amérique du Nord. Claudette Colvin sera en fait celle qui va déclencher une sorte de raz-de-marée qui va lézarder et faire vaciller l’édifice répugnant que les racistes du Sud ont bâti avec acharnement depuis tant d’années. La brèche ouverte par Claudette Colvin va se transmettre quelque mois plus tard à une autre réfractaire à cette loi raciste : Rosa Parks. Celle-ci va bénéficier de l’aide d’une personnalité qui va beaucoup compter dans la lutte de l’émancipation des Noirs aux U.S.A : le jeune Martin Luther King. Claudette Colvin et Rosa Parks vont bien sûr souffrir toutes deux de leur témérité, mais finalement soutenues par une opinion qui tient compte de la montée en puissance des forces de progrès, elles vont finalement ressortir victorieuses de leur combat mené contre l’oppression raciste Blanche.

Pour incarner Claudette Colvin, le metteur en scène de ce spectacle Stéphane Foenkinos réalise un coup de maître en choisissant de faire interpréter Claudette Colvin par celle qui est aussi l’auteure de « Noire-La vie méconnue de Claudette Colvin » : Tania de Montaigne. On peut dire qu’il y a une sorte d’accord fusionnel entre l’actrice et celle qu’elle qu’incarne sur scène. Une réussite imputable bien sûr à la mise en scène à la fois rigoureuse et inventive de Stéphane Foenkinos, évitant tout recours à la banalité, mais également à l’étonnante présence intuitive et dynamique de Tania de Montaigne, maniant avec dextérité l’ironie mordante et une ardente combativité. Un spectacle qui mérite le déplacement, consacré à un ennemi toujours d’actualité : le racisme.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Théâtre du Rond-Point

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework