icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Théâtre : La Gioia, une création de Pippo Delbono au Théâtre du Rond-Point

La Gioia

  • La Gioa, Une création de Pippo Delbono
  • Avec : Dolly Albertin, Gianluca Ballarè, Margherita Clemente, Pippo Delbono, Ilaria Distante, Simone Goggiano, Mario Intruglio, Nelson Laricia, Gianni Parenti, Pepe Robledo, Zakria Safi, Grazia Spinella,avec la voix de Bobò
  • Composition florale : Thierry Boutemy
  • Musique : Pippo Delbono, Antoine Bataille, Nicola Toscano et différents auteurs
  • Lumière : Orlando Bolognesi
  • Son : Pietro Tirella
  • Costumes : Elena Giampaoli
  • Régie générale : Gianluca Bolla en alternance avec Enrico Zuccheli
  • Direction technique : Fabio Sajiz
  • Coordination : Silvia Cassanelli
  • Direction : Alessandra Vinanti
  • Administratrice de compagnie : Laura Favero Fransos
  • Du 1er au 20 octobre 2019, à 21 h 
  • Théâtre du Rond-Point, Salle Renaud-Barrault
    2bis, avenue Franklin D.Roosevelt
    75008 Paris
    www.theatredurondpoint.fr

Pippo Delbono et sa troupe nous entraînent tambour battant dans un univers où le rêve triomphe toujours face à la réalité.

Architecte peu conventionnel arpentant la réalité sans relâche, dans ce dernier spectacle, Pippo Delbono recherche frénétiquement, avec passion, un objet difficile à appréhender, presque insaisissable : La Gioia. Pendant plus d’une heure avec sa troupe il va sans cesse traquer le réel pour parvenir à ses fins.

Cette quête infinie, harassante va nous immerger au cœur d’un univers baroque, où s’amoncellent les fleurs, où les images fugitives presque aperçues au travers d’un rêve défilent à la vitesse de l’éclair devant nos yeux. Rythmant de sa voix presque incantatoire le déroulement incessant de ces univers presque traversés au galop, Pippo Delbono défie en quelque sorte toutes ses peurs, toutes ses angoisses qui sont aussi les nôtres. Pippo Delbono a en fait dédié ce spectacle hors norme à celui qui était un peu l’âme de ses spectacles : Bobò qui malheureusement vient de glisser sans prévenir, durant ce dernier hiver vers ce qu’il est convenu d’appeler l’éternité. Pendant toute la durée de ce spectacle, sa voix semblant venir de très loin se rappelle à nous, s’insérant dans le tissu dense et coloré imaginé par Pippo Delbono. Bien sûr rien ne peut théoriquement remplacer celui qui par sa seule présence donnait corps aux univers imaginaires inventés de toute pièce par Pippo Delbono. Malgré l’absence de Bobò, les fleurs croissent à toute allure lorsqu’une personne bien intentionnée s’emploie à les arroser. Les images tourbillonnantes, volatiles, issues de ce spectacle continuent à nous assaillir constamment, permettant au spectateur de se mouvoir sans dommage dans ce kaléidoscope tissé par l’imagination jamais en repos de Pippo Delbono. Au terme de ce spectacle, Pippo Delbono défiant une réalité ingrate, atteint son but : débusquer La Gioia.

Un spectacle qui permet au public de la Salle Renaud-Barrault du Théâtre du Rond-Point de renouer avec ce qui finalement émerge de ce voyage : un certain retour vers ce que l’on peut nommer espoir…

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Théâtre du Rond-Point

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework