Qobuz prend des mesures pour adoucir le télétravail de ses salariés

Logo Qobuz

Qobuz n’hésite jamais à adopter des positions fortes et à aller de l’avant (abandon du MP3, association avec Devialet, lancement aux Etats-Unis…) et cela ne concerne pas seulement son modèle économique ou ses choix de développement stratégique. La plateforme française de musique dématérialisée communique sur les mesures mises en place pour rendre le télétravail de ses salariés plus agréable et plus acceptable. À tel point qu’elle s’érigerait presque en exemple sur le marché français du travail.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Depuis le début de la crise sanitaire, cela fait presque un an que le télétravail est privilégié quand cela est possible et même recommandé par le gouvernement. Une situation que certains salariés français vivent mal : petit logement inadapté au travail à distance, isolement, équipement inadéquat, organisation chamboulée… Les raisons du mal-être des télétravailleurs sont nombreuses, dans une période où elles se cumulent à des restrictions (couvre-feu, fermeture des bars, restaurants et lieux culturels…). Selon le Baromètre de la santé psychologique des salariés et managers français publié en novembre par Opinionway, en fin d’année, la moitié des salariés étaient en situation de détresse psychologique.

Qobuz prend soin de ses salariés

Qobuz a pris le problème à bras le corps. D’abord, en réorganisant le travail, par exemple, en optimisant la gestion numérique des documents tels que les notes de frais ou fiches de paie. Comme de nombreuses entreprises, Qobuz a également mis en place un planning tournant pour permettre le travail en présentiel, par équipe, « dès que la situation le permettra » (deux jours au bureau, trois jours à la maison). Cela fait partie d’une charte de télétravail élaborée par l’entreprise suite à une enquête menée auprès de ses salariés.

Parmi les autres mesures adoptées, Qobuz met en avant : un forfait télétravail (indemnité mensuelle pour contribuer aux frais des salariés tels qu’Internet ou l’électricité), un budget pour l’achat de matériel afin que les collaborateurs aménagent confortablement leur espace de télétravail (chaise ergonomique, matériel informatique…), des séances de coaching sport et bien-être proposées aux employés (une fois par mois en visioconférence), les rendez-vous quotidiens et hebdomadaires des équipes sont « ritualisés » pour maintenir le lien, une information hebdomadaire est fournie aux collaborateurs sur l’évolution de la crise sanitaire en présence de la responsable RH. Enfin, Qobuz évoque des « attentions complémentaires » à l’égard de ses salariés pour qu’ils gardent le moral : ils ont par exemple reçu des tickets cadeaux à Noël et une boîte de chocolats en janvier.

Malgré la crise qui impose pour l’instant le télétravail à 100%, Qobuz indique poursuivre le recrutement et intégrer de nouveaux salariés. À bon entendeur…


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Qobuz

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework