PUBLICITÉ

Théâtre : Jean-Michel Ribes met en scène sa pièce J’Habite ici au Théâtre du Rond-Point

J habite ici Ribes

  • J’Habite ici
  • Pièce en douze appartements, une concierge dans l’escalier et une rue devant
  • Texte et mise en scène : Jean-Michel Ribes
  • Assistant : Olivier Brillet
  • Avec : Olivier Broche, Manon Chircen, Romain Cottard, Charly Fournier, Annie Grégorio, Jean Joudé, Alice de Lencquesaing, Philippe Magnan, Marie-Christine Orry, Stéphane Soo Mongo
  • Scénographie : Emmanuelle Favre
  • Costumes : Juliette Chanaud
  • Lumière : Hervé Coudert
  • Son : Guillaume Duguet
  • Maquillage et coiffures : Catherine Saint-Sever
  • Du 3 septembre au 17 octobre 2021
  • Théâtre du Rond-Point, Salle Renaud-Barrault
    2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
    75008 Paris
    www.theatredurondpoint.fr 

Un tourbillon de folie fait soudain irruption dans un immeuble rassemblant d’étranges échantillons de l’humanité…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Il faut de tout pour faire un monde semblent affirmer les habitants de cet immeuble qui tentent avec plus ou moins de succès de survivre dans un monde voué à une perpétuelle métamorphose. Jean-Michel Ribes semble avoir rassemblé dans cet espace somme toute limité, différents types d’individus aux passions parfois surprenantes et qui tour à tour conspuent ou adulent Proust, la politique, le théâtre etc… Bousculant sans ménagement le bon bourgeois confit dans ses certitudes, Jean-Michel Ribes fait aussi le nettoyage du côté des xénophobes, des racistes de tout poil, envoyant des claques à toute une frange de nantis. Il n’oublie pas non plus d’étriller au passage ceux qui haïssent à tel point l’écologie qu’ils voient avec un ravissement authentique un camion de 15 tonnes traverser un petit patelin peinard. Pour contrôler un univers aussi disparate, il fallait bien trouver un personnage capable d’assumer une surveillance bienveillante. Jean-Michel Ribes choisit de confier cette tâche à la concierge, personnage indispensable dans un univers voué à un déséquilibre permanent. Ce personnage important, nécessaire, permet à ce fragment d’univers de conserver ainsi une certaine stabilité. Il faudrait aussi dire un mot du décor qui à sa façon joue lui aussi un rôle crucial dans cette pièce. Envahi d’escaliers vertigineux qui évoquent nettement Escher, il catapulte littéralement les personnages qui semblent ainsi sortir de nulle part. Quant à la mise en scène de Jean-Michel Ribes on peut la qualifier de trépidante, ignorant totalement les temps morts, donnant à cette fable tout son mordant et sa pugnacité. Tout ce spectacle repose sur une troupe d’acteurs transcendants, impayables de drôlerie. Les amateurs de rire sont conviés à se rendre d’urgence dans ce théâtre.

Jean-Michel Ribes déroule une fois de plus une mécanique de précision qui donne à ce spectacle toute sa frénésie, toute sa vélocité.

Texte de Michel Jakubowicz  


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus