PUBLICITÉ

Théâtre : Embrasse-moi sur ta tombe, une pièce de Jean-Daniel Magnin au Théâtre du Rond-Point

Embrasse moi sur ta tombe

Embrasse-moi sur ta tombe, une comédie noire, s’orientant constamment vers la folie.

Une pièce où les personnages sont toujours au bord du gouffre, cherchant un équilibre précaire que la réalité ne leur accorde que chichement. C’est aussi une pièce où la mère (Christine Murillo), dotée d’un instinct infaillible, multiplie les parades pour soustraire son fils aux griffes perfides d’un terroriste. Celui-ci s’est carrément installé dans leur appartement, manipulant à loisir le fils doté d’une faible capacité de résistance face à un endoctrineur professionnel bien décidé à faire de ce dernier un parfait volontaire prêt au sacrifice suprême.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Peu à peu la tension monte entre les différents protagonistes et la mère, pressentant de plus en plus les buts secrets de celui qui se prétend l’ami indéfectible de son fils, va tout tenter pour éloigner son fils des projets maléfiques de celui qu’elle a identifié comme un dangereux terroriste.

Alors que tout semble joué et que son fils hypnotisé va céder aux pressions psychologiques incessantes de celui qui s’affirme haut et fort comme son meilleur ami, il se produit chez le fils une soudaine révélation. En un éclair il se rebiffe, refusant soudainement de s’engager dans la voie sans retour du terrorisme qui lui apparaît dans toute sa violence et toute sa barbarie.

À ce point précis de la pièce, il semble que l’auteur (Jean-Daniel Magnin), au lieu de mener logiquement son récit vers un dénouement s’annonçant comme meurtrier, choisit une direction différente, s’orientant plutôt vers une certaine forme d’optimisme, s’opposant à la désespérance.

Jean-Daniel Magnin, l’auteur d’Embrasse-moi sur ta tombe, s’inspirant du scénario de Maryam Khakipour, est à l’origine d’une vingtaine de pièces dont plusieurs ont été montées au Théâtre du Rond-Point ; Embrasse-moi sur ta tombe est en somme le couronnement de cet édifice patiemment élaboré.

La pièce est portée à son apogée grâce à la présence formidable d’une Christine Murillo indomptable, véritable lionne défendant toutes griffes dehors un fils dont la résistance face à un ennemi sans pitié s’avère des plus inconstantes. Le reste de la distribution - René Turquois, Hélène Viaux et Benjamin Wangermée - ne mérite pas moins d’éloges.

Un spectacle à ne pas négliger, abordant des thèmes contemporains reflétant sans fard notre dure réalité. Christine Murillo, toujours combative, face aux vents contraires qu’elle s’obstine à affronter.
Texte de Michel Jakubowicz

LA SUITE APRÈS LA PUB

Plus d’infos

  • Embrasse-moi sur ta tombe
  • Une pièce de : Jean-Daniel Magnin
  • Inspirée du scénario de : Maryam Khakipour
  • Mise en scène : Jean-Daniel Magnin et Maryam Khakipour
  • Avec : Christine Murillo (La Mère), René Turquois (Le Fils), Hélène Viaux (La Voisine), Benjamin Wangermée (Le Recruteur)
  • Scénographie : Jane Joyet
  • Lumières : Léandre Garcia-Lamolla
  • Création vidéo : Olivier Roset
  • Création sonore : Stéphanie Gibert
  • Du 2 au 20 février 2022, à 20 h 30
  • Théâtre du Rond-Point, Salle Jean Tardieu
    2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
    75008 Paris
    www.theatredurondpoint.fr


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Théâtre du Rond-Point, Jean-Daniel Magnin, Christine Murillo, René Turquois, Hélène Viaux, Benjamin Wangermée

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus