icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Pentax K70 : le reflex APS-C tout terrain qui le vaut bien ?

Pentax K70 Test On Mag

Pentax, l’éternel oublié du duel entre Canon et Nikon taille son propre chemin avec un reflex qui se distingue à plus d’un titre : tropicalisation du boitier, stabilisation du capteur, sensibilité qui atteint des sommets, pixel shift…

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Un reflex APS-C tropicalisé

La construction du Pentax K70 séduit dès le premier regard. Son boitier est tropicalisé, résistant à la poussière, au ruissèlement et au froid grâce à 100 joints d’étanchéité répartis sur le reflex. Il est donc conçu pour vous accompagner dans vos randonnées et vos voyages à l’autre bout du monde avec la garantie que l’humidité n’en viendra pas à bout ou que le froid ne le mettra pas hors d’usage. Pentax ne fait pas les choses à moitié puisque le zoom 18-135 mm (ouverture 3.5 à 5.6), livré en kit avec l'appareil, est également tropicalisé. C’est le premier caractère distinctif du K70, et pas des moindre car la tropicalisation est chez ses concurrents toujours réservée à des modèles plus haut de gamme. Les concurrents directs, comme le Nikon D5500 et le Canon 760D, en sont dépourvus.

Une prise en main aux petits oignions

L’ergonomie du Pentax K70 est facile d’accès et bien pensée avec un barillet sur le capot pour choisir les modes d’exposition, une double molette pour les réglages, une poignée bien creusée : c’est conventionnel et efficace. Les menus sont également relativement simples et lisibles, et la navigation via les touches situées à l’arrière assez évidente. Le viseur optique qui offre une couverture de 100 % et un grossissement très confortable de 0,63x est agréable tandis que l’écran de 7,5 cm monté sur rotule est pratique. Il peut se retourner pour se cacher contre le boitier ce qui est toujours le bienvenu, surtout pour les baroudeurs. Il est non tactile mais on s’en moque un peu, les reflex c’est fait pour prendre des photos avec le viseur avant tout. Et pour la vidéo me direz vous, c’est bien pratique un écran tactile pour faire la mise au point non ? Et bien Pentax a pensé à tout, avec une application dédiée qui permet de piloter le boitier à distance et de réaliser la mise au point via l’écran d’un smartphone. Très pratique dès que l’appareil est posé sur un trépied, que ce soit en photo ou en vidéo. On se demande même pourquoi personne n’y avait pensé avant.

Pentax K70 Test

Ce n’est pas le seul point sur lequel Pentax est en avance sur la prise en main : en plus des modes d’exposition PASM habituels, deux autres modes sont présents, le mode Sv et le mode Tav. Le premier donne la priorité à la sensibilité ISO, le second permet de régler vitesse et ouverture et de laisser au boitier le calcul de la sensibilité adéquate. C’est un peu technique, mais les photographes avertis apprécieront le premier mode Sv qui permet de pousser la qualité d’image dans ses retranchements et le mode Tav qui donne la possibilité de réaliser certaines photos sans trop se prendre la tête avec les réglages. Enfin Pentax a également intégré une touche verte sur le capot qui réinitialise les paramètres de prise de vue. Autant de petites attentions simples, mais qui changent la vie (sans aucune exagération de ma part) que l’on aimerait retrouver chez les autres constructeurs. Encore un point fort de Pentax dans son match avec Nikon et Canon.

-------------
A LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'APPAREILS ET ACCESSOIRES PHOTO
-------------

Une qualité d’image irréprochable

La qualité d’image délivrée par le capteur APS-C de 24 Mpx est de haute volée, avec des images exploitables sans problème jusqu’à 6400 ISO. La stabilisation mécanique du capteur, doublée par celle de l’optique en kit offre des résultats convaincants. Le Pentax K70 se montre ainsi particulièrement à l’aise dans les conditions de lumière difficile. Il intègre en outre une fonction Pixel Shift, dont le principe consiste à réaliser plusieurs images avec d’infimes déplacements du capteur afin d’acquérir un cliché avec des détails plus nets mais au prix d’un temps de traitement de plus de 5 secondes. Son mode de fonctionnement, qui nécessite l’acquisition par le boîtier d’une série de plusieurs photos le destine aux sujets parfaitement immobiles comme les natures mortes, le packshot ou à la rigueur, quand les conditions sont bonnes, la photo de paysage.

Quelques clichés réalisés avec le Pentax K70

Autofocus à la traine et vidéo un peu décevante

Le module d’autofocus SAFOX X du K70 ne dispose que de 11 points d’autofocus, dont 9 en croix. C’est relativement peu, ce qui le destine plus à la photo de portrait ou de paysage qu’à la photo animalière ou sportive. L’autofocus en mode reflex est décent mais à la traine comparé à ce que fait la concurrence. L’autofocus hybride à détection de contraste et à corrélation de phase, implémenté pour la première fois sur un reflex APS-C Pentax, était très attendu. Il se montre malheureusement un peu décevant. Censé garantir un bon suivi du sujet en vidéo, il lui arrive un peu trop facilement de patiner. C’est d’autant plus dommage que le reflex est stabilisé, possède une prise microphone et une sortie HDMI.

Parc optique et autonomie en retrait

Le parc optique Pentax quoique tout à fait honorable est un peu plus restreint que chez Canon ou Nikon. Il intègre cependant des optiques pancake intéressantes qui ont le mérite de limiter fortement l’encombrement du boitier. L’autonomie d’environ 500 vues est également en retrait par rapport à la concurrence. C’est gênant pour un boitier censé accompagner les baroudeurs dans leurs périples au bout du monde.

Caractéristiques techniques :

  • Type : appareil photo numérique reflex
  • Capteur : APS-C de 24,4 Mpx
  • Monture optique : K-AF2
  • Viseur : optique 0,64x, couverture de champ de 100%
  • Sensibilité : 104 000 ISO
  • Vidéo : Full HD à 60 ips
  • Stabilisation : mécanique du capteur
  • Flash : intégré
  • Dimensions : 93 x 125,5 x 74 mm (boîtier nu)
  • Poids : 688 g (boîtier nu)
  • Prix : 700 € (boîtier nu), 1000 € (en kit avec le zoom 18-135 f/3.5-5.6)

Notre avis :

Le Pentax K70 se distingue par ses finitions tropicalisées, son ergonomie très bien pensée et sa qualité d’image au top niveau. Par contre au niveau de la réactivité de l’autofocus cela coince un peu, que ce soit en photo ou en vidéo. Moins nerveux que le Nikon D5500 ou le Canon 760D, mais mieux pensé, plus résistant et stabilisé, le Pentax K70 offre une alternative plaisante à la course en avant sans fin que se livre les deux autres grands constructeurs. Pentax privilégie clairement la prise en main et l'expérience de l'utilisateur, ce qui n'est pas pour nous déplaire.   

Notes :

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Qualité d'image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Réactivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Vidéo : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
  • Autonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)

Offres Amazon:

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Pentax

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 Jean Bosredon 03-09-2018 13:48
Pentax à toujours eu une longueur d avance sur ses concurrents.Mis à part la vidéo,pas grand chose à reprocher aux reflex Pentax

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework