icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Fujifilm X-T3 : l’hybride APS-C néo-rétro au capteur, processeur et autofocus dopés

Fujifilm X T3

La série des appareils photo X-T est incontestablement l'une des grandes réussites de Fujifilm. La dernière mouture intègre un  capteur CMOS 4 BSI X-Trans de 26 Mpx qui peut capturer jusqu'à 30 images par seconde (en mode de recadrage) et des vidéos en 4K / 60p. Son processeur d’image, le X-Processor 4 est en effet trois fois plus rapide que la puce des modèles actuels de la série X. Si l’autofocus semble également très prometteur, la firme fait une nouvelle fois l’impasse sur la stabilisation mécanique du capteur. En revanche, Fujifilm a déployé de nombreux efforts pour que le X-T3 comble les lacunes de ses prédécesseurs en vidéo et a pensé à mettre deux slots pour cartes SD.

Un boîtier néo-rétro séduisant et abouti

Du point de vue du design, le X-T3 ressemble beaucoup à son prédécesseur immédiat. Le châssis est étanche, son capot est recouvert de molettes analogiques, un écran LCD articulé à deux axes est placé à l’arrière et il dispose d'un viseur électronique confortable. L’écran LCD et le viseur électronique ont tous deux été améliorés, le premier devenant tactile et le second bénéficiant d’une augmentation de sa résolution à 3,69 Mpx. Le viseur peut atteindre un taux de rafraîchissement de 100 images par seconde quand la caméra est en «mode boost», (ce qui ne nécessite plus la poignée de batterie optionnelle, mais fatiguera bien vite la batterie). Le réglage de dioptrie du viseur est désormais verrouillable, et les molettes et boutons de l'appareil photo légèrement agrandis.

Fujifilm X T3 capot

Un système autofocus revu de fond en comble

Le système autofocus promet sur le papier une belle augmentation de performances par rapport aux modèles précédents de la série X, avec 2,1 millions de pixels de détection de phase (soit 4 fois plus que précédemment) offrant une couverture de près de 100% du capteur. Le système vérifie la mise au point et la mesure 1,5 fois plus rapidement sur que le X-T2. La détection des visages et des yeux a été améliorée, cette dernière étant désormais disponible en mode AF-C.

Une rafale de dingue

À pleine résolution, la caméra peut capturer 20 images par seconde avec l'obturateur électronique ou à 11 avec l'obturateur mécanique. Le mode «Sports Finder» augmente la vitesse de rafale jusqu’à 30 images par seconde, avec pour conséquence un recadrage de 1,25x. Des lignes lumineuses dans le viseur indiquent la zone recadrée. Une option de pré-capture disponible tamponne en permanence les images et enregistre les images prises immédiatement avant et après avoir appuyé sur le déclencheur.

Fujifilm X T3 arière

Un mode vidéo en net progrès 

La plus grande surprise du X-T3 est peut-être la somme des efforts déployés par Fujifilm pour en faire un appareil photo pris au sérieux en vidéo. Non seulement il peut capturer des vidéos en 4K / 60p (DCI et UHD), mais il peut également les sortir en 10 bits 4: 2: 2 vers un enregistreur externe ou les capturer en 10 bits 4: 2: 0 en interne (en utilisant le codec H.265). Le X-T3 peut enregistrer des séquences F-Log (avec une ISO minimale de 640), avec une prise en charge du HLG à venir en 2018. Le XT-3 possède des prises micro et casque, ainsi que HDMI et USB-C.

Fujifilm X T3 connectique

Une autonomie tout juste honnête

La durée de vie de la batterie du X-T3 est évaluée à 390 déclenchements par charge, sans trop de surprise pour un appareil photo sans miroir. Le grip en option permet à l'appareil photo d'utiliser trois batteries NP-W126S, avec une commutation transparente entre eux, boostant l’autonomie à environ 1200 déclenchements.

Le X-T3 sera disponible à partir du 20 septembre 2018 au prix de 1500 € nu. Le grip VG-XT3 sera disponible au prix de 330 €.

Source : https://www.fujifilm.eu/fr

Présentation du Fujifilm XT-3 en vidéo :

Spécifications du Fujifilm X-T3

  • Capteur : BSI X-Trans CMOS 26 Mpx
  • Autofocus : hybride à 425 points avec détection des visages et des yeux
  • Rafale : 20 ips avec AF (11 ips avec obturateur mécanique), 30 ips en mode «Sports Finder»
  • Viseur : électronique de 3.69 Mpx
  • Écran : tactile inclinable à deux axes
  • Vidéo : 10 bits 4: 2: 0 H.265 (4: 2: 2 via HDMI) UHD / DCI 4K / 60p avec crop de 1,18 ou UHD / DCI 4K / 30p utilisant la pleine largeur du capteur
  • Connectique : Deux emplacements pour carte SD UHS-II, connecteur USB de type C pour charger la batterie, Prise casque et micro
  • Autonomie : 390 déclenchements


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Fujifilm, Photokina 2018

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework