icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Panasonic Lumix S1H : un appareil photo hybride, monstre de technologie, optimisé pour la vidéo 6K

Panasonic S1H news ONmag

Enfant terrible de la vidéo, le Lumix S1H est un prolongement des nouveaux appareils photo hybrides plein format S1 et S1R de Panasonic. Aussi à l’aise en photographie que ces derniers, il se démarque par une optimisation pour la vidéo. Premier modèle de Panasonic à introduire la capture en 6K, il ouvre ainsi une nouvelle période de lutte du fabricant face à Sony, mais également BlackMagic et sa prometteuse Pocket Cinema 6K.

Esthétiquement, la différence entre le S1H et ses petits frères est ténue. Véritable caméscope s’affranchissant de la limite de durée de 30 min par vidéo, il se démarque par la présence de petites touches rouges çà et là. Toujours en monture optique L (issues d'un partenariat entre Panasonic et Leica), il adopte un capteur de 24.2 mégapixels avec filtre passe-bas en sortie afin de réduire le moirage.
L’appareil photo hybride ainsi conçu permet des enregistrements en : 6K à 24p (ratio 3:2), 5.9K à 30p (ratio 16:9) 5.4K à 30p (ratio 3:2). Du côté de la plus traditionnelle 4K et C4K, le Panasonic Lumix S1H peut exploiter un flux jusqu’en 60p en 10bits. Le S1H serait par ailleurs le premier appareil photo hybride à proposer l’enregistrement 4K/C4K 60p 10bits sur une surface équivalente au Super 35 mm. En plus d’un mode HDR dédié, on retrouve les profils colorimétriques V-Log et V-Gamut. Dans le cadre d’enregistrements externes, le Lumix S1H peut sortir un flux HDMI en 4K 60p/50p  4:2 :2 10 bits. Enfin, il permet de créer des vidéos Slow Motion en C4K/4K 60 ips et en Full HD à 180 ips. Pour l’enregistrement (stockage), la marque passe à un système de double emplacement pour cartes SD, au lieu de la doublette SD/QXD des Lumix S1 et S1R.  

Panasonic S1H news ONmag

Le Panasonic Lumix S1H hérite du système Double ISO introduit avec le GH5S, une technologie séparant sur deux circuits le traitement des bas ISO et des hauts ISO, chacun d'entre eux étant plus adapté à sa propre plage dynamique. Le mode Bas permet ainsi de gérer la plage 640-5000 ISO, le mode Haut s’étend de 4000 à 51200 ISO. Le Lumix S1H propose une dynamique de 14 stops, une performance semblable à celle des caméras de cinéma de Panasonic.
L’enregistrement d’un flux en 4K sur un tel capteur engendre une montée en température importante, que la marque dissipe via un petit ventilateur spécialement dédié. L’écran est quant à lui monté sur un système de double rotule, permettant une multitude d’orientations. Sa définition confortable de 2.33 millions de pixels (diagonale 3.2 pouces) n’est pourtant pas aussi impressionnante que les 5.76 millions de pixels du viseur Oled. Pour un affichage rapide des réglages, on retrouve un dernier petit afficheur LCD de 1.8 pouces sur le dessus.

 Panasonic S1H news ONmag 2

Si cet appareil s’adresse clairement aux vidéastes, voire aux vidéastes pro, il reste particulièrement bien doté pour la photo. Le capteur de 24.3 mégapixels reprend la stabilisation sur 5 axes des Lumix S1 et S1R pour gagner jusqu’à 6 stops. Couplée à celle sur 2 axes des optiques dédiées, la double stabilisation Dual I.S.2 permet de gagner jusqu’à 6.5 stops, une performance impressionnante et particulièrement utile en photo basse lumière ou en vidéo sans stabilisateur. En plus d’une profondeur d'image de 14 bits, le Lumix S1H reprend également le mode Pixel-shift des S1 et S1R. Ce dernier permet de capturer 8 prises de vues rapides et de les associer dans une image finale de 96 mégapixels. Le résultat ne sera certes pas aussi impressionnant qu'avec le S1R et ses 187 combinaisons possibles dans ce mode, mais il reste équivalent à ce que propose le S1.

L'obturateur mécanique du Lumix S1H atteint 1/8 000s et sa synchronisation flash 1/320s. L’autofocus basé sur la technologie maison DFD annonce une sensibilité de -6 EV et une mise au point en seulement 0.08 s. En plus de deux modes rafale à 9 ips (sans suivi autofocus) et 6 ips (avec), l'appareil se dote d’un mode photo 6K permettant d’extraire les photos en 30 ips à partir d’un flux 6K, ou 60 ips à partir d’un flux 4K. Le mode HLG, sorte de HDR, permet de capturer une plage dynamique bien plus large, un mode particulièrement efficace sur les hautes lumières.

Le boîtier du Panasonic Lumix S1H n’est pas en reste, il reprend ainsi ce qui faisait la force des S1 et S1R. Très massif et lourd pour un appareil photo hybride, il se compose d’un alliage de magnésium et est entièrement tropicalisé. Il permet, en outre, un fonctionnement jusqu’à -10°. Le port USB-C du S1H lui permet d’être rechargé ou alimenté en direct. On retrouve bien évidemment une entrée micro ainsi qu’une sortie casque.

Le Panasonic S1H est au prix de 4000 euros.
Source : panasonic.com

Le Panasonic Lumix S1H

Offres et disponibilités


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Panasonic

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework