icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Nouvelle victime du coronavirus : le salon du mobile MWC, annulé

MWC logo annule

Le Mobile World Congress (MWC) est le grand salon international de la téléphonie mobile. Tous les ans, à Barcelone, les constructeurs y présentent leurs nouveautés phares de l’année. Depuis quelques jours, les rumeurs allaient bon train concernant une éventuelle annulation ou un report du salon. Plusieurs exposants avaient en effet annulé leur venue à cause du coronavirus. La GSMA, qui organise cet événement, a annoncé hier sa décision d’annuler le MWC. 

L’édition 2020 du MWC devait avoir lieu du 24 au 28 février, à Barcelone, comme chaque année depuis 2006. La GSMA, association qui regroupe opérateurs et constructeurs du secteur, organisatrice du MWC, a dû trancher. Depuis plusieurs jours, c’était une véritable hécatombe : les exposants annulaient leur venue les uns après les autres. Les raisons : des déplacements compliqués par l’épidémie de coronavirus et l’impossibilité de garantir la sécurité des participants…

« Pas d’autre alternative responsable »

Hier soir, suite à une réunion exceptionnelle, la GSMA a officiellement annoncé l’annulation du MWC. Sur son site, elle évoque le coronavirus et les difficultés de voyager : « les inquiétudes mondiales concernant l'épidémie de coronavirus, les problèmes de voyage et d'autres circonstances rendent impossible l’organisation de l'événement pour la GSMA » lit-on sur le site de l’association.
Quant à Stéphane Richard, PDG d’Orange et président de la GSMA, il explique au micro de BFM Business que 130 000 participants étaient attendus au salon. Prendre la décision d’annuler le MWC était difficile, surtout quand l’on considère l’impact économique de l’événement – pour l’industrie de la téléphonie mobile, pour les organisateurs, mais aussi pour la ville de Barcelone (l’impact économique local est évalué à 500 millions d’euros selon les dires du président de la GSMA). Mais cette décision était la plus sage.
« Il n’y avait pas d’autre alternative responsable si on prend en compte la sécurité de nos salariés, la sécurité des visiteurs, la sécurité et la santé de l’ensemble des partenaires, un tel événement de cette taille en pleine épidémie, franchement c’était extrêmement difficile et risqué de le maintenir » a déclaré Stéphane Richard sur BFM Business.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: MWC 2020

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework