PUBLICITÉ

En plus de fabriquer des smartphones éthiques, Fairphone étend son projet de revenu universel

 FairphoneRevenuUniverselBaseSmartphone2

Fairphone participe depuis plusieurs années à un projet de revenu universel de base, en partenariat avec l’association Eight, le Service international d'information sur la paix (IPIS) et la Coopération belge au développement. Il s’agit de donner un revenu fixe sans contrepartie à des populations villageoises en République Démocratique du Congo (RDC). 

Réduire la pauvreté et améliorer les conditions de travail 

La dimension politique de ce projet est frappante : Fairphone ne se contente pas de payer ses travailleurs et travailleuses selon un barème équitable. L’entreprise néerlandaise fournit, en partenariat avec la société civile, un revenu universel de base. Projet qui n’existe pas encore en occident, bien qu’il fasse partie du débat public depuis plusieurs années. Après une phase de test en Ouganda qui a eu du succès, un premier village en République Démocratique du Congo a été intégré au projet, dans la région de Lutala, en octobre 2021. De 2022 à 2026, le projet va s’étendre dans le Kalima, province de Maniema. Le projet de revenu de base, élaboré par l’association belge Eight, a une structure standard : tous les habitants du village reçoivent un montant mensuel fixe déposé sur leur compte bancaire mobile individuel. Cela nécessite un smartphone et c’est là que Fairphone intervient. En Ouganda, les adultes recevront 16 euros et les jeunes de moins de 18 ans 8 euros par l'intermédiaire de leur tuteur.

LA SUITE APRÈS LA PUB

FairphoneRevenuUniverselBaseSmartphone

Ce revenu n'est assorti d'aucune autre condition. En RDC, les montants s'élèveront chaque mois à 20 dollars pour les adultes et 10 dollars pour les jeunes de moins de 18 ans. Le projet est appuyé par une étude de Fairphone et de l’IPIS qui a conclu que : premièrement, les personnes qui sont soutien de famille en travaillant dans l’industrie minière ne génèrent pas assez de revenu pour sortir leurs proches de la pauvreté, et que deuxièmement, le niveau de revenu du ménage influe sur les conditions de travail, notamment sur les équipements de protection utilisés. Fairphone et l’IPIS prévoient aussi de réaliser une étude d’impact pour évaluer si leur projet de revenu universel de base a une influence durable sur ces deux variables. Par ailleurs, l’intégralité de l’étude de base ayant donné naissance au projet est disponible en ligne sur le site de l’association Eight.

Pas de ruissellement

Le postulat de base résulte d’un projet pilote mené par Eight de janvier 2017 à janvier 2019, qui a montré que, loin d’enrichir la population, l’exploitation minière et la croissance économique des pays dits en développement au Sud ne favorisent pas l’ensemble de la population. Au contraire, ces projets dits de développement enrichissent une élite et creusent les inégalités. Le ruissellement des revenus depuis l’élite économique vers les populations les plus pauvres est donc inexistant, comme cela a déjà été maintes fois démontré par de nombreux économistes.

FairphoneRevenuUniverselBaseSmartphone3

Pour illustrer cela, l’association Eight a réalisé un documentaire intitulé Crazy Moneyque l’on peut visionner en VOD pour 2 €. Fairphone joue un rôle clef dans les projets de l’IPIS et de l'association Eight en fournissant un moyen de recevoir les transferts d’argent correspondant aux revenus de base inconditionnels via des smartphones.

Source : fairphone.com

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bande annonce du documentaire Crazy Money


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Fairphone

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus