Test Fujifilm X-E2S : un appareil photo hydride rétro, très sympa et accessible

Fujifilm X E2S test on mag 2

Le Fujifilm X-E2S est un appareil photo hybride particulièrement accessible, que ce soit par son prix ou par son ergonomie. Il ne brille certes pas par sa fiche technique avec son capteur de 16 Mpx qui date un peu et son autofocus un peu paresseux, mais s’avère agréable à l’usage et propose des un rapport qualité/prix particulièrement intéressants pour le photographe prêt à le pousser un peu dans ses retranchements.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Un look retro inspiré des appareils photos télémétriques

Le Fujifilm X-E2S se situe dans le milieu de gamme de la série X de la marque japonaise constituée par des appareils photo hybrides intégrant un capteur APS-C. Il se situe juste en dessous du Fujifilm XT-1, il possède donc un capteur et une électronique d’une génération plus ancienne que le Fujifilm XT-2. Son look retro sympathique s’inspire des appareils photo télémétriques avec un viseur situé dans le coin gauche.
L'appareil dispose d'un boitier léger et robuste, bien que non tropicalisé. Les finitions sont un cran en dessous de celles du XT-2 mais son ergonomie et également légèrement simplifiée, le rendant plus facile d’accès. Sa prise en main souffre un peu de l’absence d’une véritable poignée.
Fidèle à la série X de Fujifilm l’appareil possède plusieurs molettes sur le capot pour régler la vitesse et corriger l’exposition. L’ouverture se règle sur la bague de l’objectif. La prise en main est quasi immédiate et il est facile au photographe averti de trouver ses marques. L’interface à l'écran est relativement simple avec juste ce qu’il faut de boutons pour accéder aux réglages essentiels sans se perdre dans des menus sans fin (enfin pour ce qui concerne les réglages photo, car pour les réglages vidéo on repassera).

Viseur électronique et écran non tactile

Pour cadrer ses compositions, le photographe a le choix entre un viseur suffisamment confortable et réactif pour ne pas être frustrant et un écran arrière non tactile, plus décevant en termes de luminosité et de colorimétrie, qui s’avérera cependant utile si l’appreil est posé sur un trépied ou pour bénéficier de la barre de réglage de niveau. Ce n’est certes pas ce qui se fait de mieux en la matière mais les sensations sont au rendez vous et l’appareil s’est révélé très agréable à prendre en main. Seul véritable défaut, le temps de latence entre deux vues qui se paie au prix d’un viseur qui affiche quelques instants une image noire. Pas désastreux, mais de loin le plus grand défaut concernant la prise en main de l’appareil. 

Fujifilm X E2S menus

-------------
A LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'APPAREILS ET ACCESSOIRES PHOTO
-------------

Une fiche technique qui date un peu mais un résultat honorable

Les performances du X-E2S sont en demi-teinte. Le boitier est en réalité une mise à jour logicielle du du X-E2 qui date du début 2014. Le capteur X-Trans CMOS II de 16,3 Mpx est véritablement poussé au paroxysme de ses capacités qui, couplé à son processeur EXR, délivre des images d’une belle qualité et supporte une montée dans les sensibilités élevées sans trop broncher. La qualité d’image reste au final tout à fait convenable pour 2017. Il ne faudra par contre pas trop en demander à son système d’autofocus à détection de phase qui ne sera à l’aise que sur des sujets immobiles, en se montrant alors particulièrement précis, mais qui montrera rapidement ses limites sur des sujets en mouvements. Ce qui au final n’est pas étonnant vu que les innovations de 2016 portent justement sur la qualité du suivi de l’autofocus.
On retrouve donc un appareil photo qui était au top en 2015, mais qui début 2017 se trouve un peu largué. Mais ces lacunes ne concernent que certains aspects de la photographie et l’amateur de photo calme et posée y trouvera parfaitement son compte. D’autant plus que le prix du boitier ne cesse de baisser et qu’il libère ainsi un budget à consacrer à une ou deux optiques fixes de qualité avec lesquelles l’amateur éclairé sera ravi de pouvoir s’amuser à pousser le Fujifilm X-E2S dans ses derniers retranchements.

Fujifilm X E2S semelle  

Un mode vidéo à la limite de l’anecdotique

Le X-E2S a beau filmer en Full HD à 60p, la qualité vidéo est décevante avec une image très éloignée des standards actuels. Les vidéos manquent de détail et ont un peu tendance à saccader ou à créneler. L’ergonomie du mode vidéo est également en retrait, l’interface du boitier n’a clairement pas été pensée pour filmer. Il n’est par exemple pas possible de faire varier les paramètres au cours de l’enregistrement. Bref le X-E2S n’a clairement pas été conçu pour la vidéo. Les amateurs de vidéo et de capteur au format APS-C se tourneront vers d’autres boitiers, comme le Sony Alpha 6500, certes bien plus cher.

Caractéristiques techniques :

  • Type : appareil photo hybride
  • Format : APS-C
  • Capteur : X Trans CMOS 16 Mpx
  • Sensibilité : 200-6400 (51200 en étendu)
  • Vidéo : Full HD à 60 ips
  • Autofocus : 49 collimateurs
  • Obturateur : 1/32000
  • Tropicalisation : non
  • Flash intégré : oui
  • Ecran : non tactile de 7,6 cm et 1 Mpx
  • Viseur électronique : oui, de 2,4 Mpx
  • Dimensions : 129 x 75 x37 mm
  • Poids : 350 g
  • Prix : 700 €

Notre avis :

Le Fujifilm X-E2S est un boitier élégant, léger et agréable qui se marie parfaitement avec de petites optiques fixes formant alors un couple performant pour les photographes avertis. Il se montrera également à l’aise avec un petit zoom trans-standard sans trop de prétention. Il se négocie actuellement à moins de 600 € sur internet ce qui le rend particulièrement attractif pour le photographe qui n’est pas intéressé par un autofocus dernier cri et qui ne voit dans la vidéo qu’une utilité accessoire. 

Notes :

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Qualité d'image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Réactivité :  etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Vidéo : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Autonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

 Offres Amazon :

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Fujifilm

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework