icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Nikon Z7 : l'appareil photo hybride plein format, compact et performant, à 493 collimateurs

Nikon Z7 test

Grands absents ces 5 dernières années sur un secteur dominé par Sony, les deux géants Canon et Nikon se lancent, avec l'EOS R pour l'un et les Z7 et Z6 pour l’autre, sur le marché de l’appareil photo plein format sans miroir. Pour l’occasion, Canon et Nikon ont chacun dévoilé une nouvelle monture plus large avec moins de tirage optique, offrant de nouvelles possibilités. Le Nikon Z7 affiche une fiche technique solide, proche de celle de l'excellent reflex expert D850. Est-ce suffisant pour convaincre les adeptes de la marque jaune de franchir le pas et de s’équiper d’un appareil plus compact et doté d’un viseur électronique ?

 

Nikon Z7

L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Un viseur OLED lumineux et paramétrable, une première chez Nikon

Semblant tout droit sorti des années 90 avec son look de petit soldat carré, solide et compact, le Nikon Z7 a fière allure. Son boîtier construit en alliage de magnésium est tropicalisé. Le Z7 a ainsi résisté sans peine, lors de notre test à une averse passagère. La première nouveauté du Nikon Z7 réside dans la présence d’un viseur OLED. Si son grossissement de 0,8 s’avère fort agréable, sa clarté et sa luminosité, très importantes, peuvent être un peu surprenantes pour ceux qui ont l’habitude des viseurs de reflex. Fort heureusement, sa luminosité peut être paramétrée de manière fine sur 11 niveaux. Principal avantage du viseur électronique, les modifications des réglages de prises de vue apparaissent instantanément dans le viseur : par exemple, une correction d'exposition se traduit immédiatement par un rendu plus clair ou plus dense. De quoi se faciliter la vie et s’assurer du résultat, même en situation de contre-jour.

Monture XXL et bague FTZ pour profiter de son ancien parc optique

Pour la première fois depuis 50 ans, la firme nipponne innove en présentant une nouvelle monture, la monture Z, avec ses monstrueux 55 mm de diamètre et ses 12 connecteurs. Nous avons eu entre les mains le kit Z7 surmonté d’un zoom 24-70 mm f/4 S et ses 500 grammes seulement. Le gain de poids est conséquent comparé à ce que pèse la même optique pour reflex. Sont également disponibles deux focales fixes lumineuses, le 35 mm f/1.8 et le 50 mm  f/1.8. Proposée en option, la bague FTZ, très légère (135 grammes) donne accès à tout le parc optique de Nikon. Par son intermédiaire, non seulement les anciennes optiques Nikon peuvent être utilisées sur le Z7, mais elles bénéficient également de la stabilisation sur 5 axes incorporée au boîtier. Les adeptes de la marque apprécieront.

Nikon Z7 capteur

Un capteur de 45 Mpx , 493 collimateurs autofocus et une sensibilité de 25600 ISO

Coté électronique, le Nikon Z7 peut s’appuyer sur un capteur CMOS plein format rétro-éclairé de 45,7 millions de pixels et d'un AF à détection de phase disponible sur la quasi-totalité de l'écran (soit 493 points AF), soit une recette à peu près idéale sur le papier pour des prises de vue simples et irréprochables. De quoi convaincre les Nikonistes déjà équipés d’optiques de qualité. La sensibilité du Nikon Z7 est comprise entre 64 à 25600 ISO avec une exposition possible jusqu'à -4 IL. De quoi apercevoir dans le viseur, en très haute sensibilité, des scènes qui à l’œil nu vous seraient presque imperceptibles. Les amateurs de paysages nocturnes devraient apprécier... Quant à ceux qui leurs préfèrent la photographie animalière et/ou sportive, ils peuvent compter sur une rafale qui monte jusqu'à 9 i/s en mode étendu. D'autant que le rendu des photos est vraiment très bon : les fichiers jpg sont ultra définis et la balance des blancs très bonne, y compris en basse lumière. Par ailleurs, on a beaucoup aimé la possibilité de faire des retouches rapides directement depuis l'écran arrière du Z7, que ce soit pour le réglage de l’horizon, le recadrage, ou l’utilisation du D-Lightning.

Un seul port carte mémoire, mais au format XQD

Parfois décrié pour son unique port de carte XQD, celui-ci nous inspire pourtant pleinement confiance, ayant déjà fait ses preuves sur des reflex experts comme le Nikon D850 ou le Nikon D5. Il suffit de trois petites minutes pour vider une carte 64 GB en USB 3. À vrai dire, nous sommes plutôt fans de cette « grosse » carte mémoire, à la fois performante et rassurante par la sensation d’avoir un véritable objet en main et non un vulgaire bout de plastique.

Nikon Z7 connectique

Simplicité et performance, les maîtres mots du Z7

Batterie chargée (il s’agit de la EN-EL 15b bien connue des Nikonistes, également rechargeable en usb), nous voilà partis photographier. Surprise de poids : le Nikon Z7 est réellement plus léger et moins encombrant qu'un reflex de même gamme. Avec sa poignée confortable, il sait rapidement trouver sa place dans toutes les mains, y compris les plus grandes. Celles-ci n'auront pas de mal à trouver la touche i pour afficher le menu rapide, totalement personnalisable, sur l'écran tactile. C’est simple et efficace. La mise au point et le déclencheur tactile se font d'une simple pression sur l'écran arrière. On comprend alors la portée de la très large couverture de l'autofocus : il est possible de faire la mise au point à n’importe quel endroit de l’écran, et ce de manière très efficace. La mise au point se fait au moment du toucher du doigt et la photo se déclenche lorsqu'on le retire. Des photos auparavent pas si évidentes à faire sur un reflex deviennent désormais possibles et naturelles. Autre avantage de la technologie hybride, et pas des moindres pour les adeptes de paysage : lors des poses longues, l'absence de miroir est une source de vibration en moins.

Un gain de poids et de compacité comparé à un reflex

Un 45 millions de pixels avec un 24-70 mm qui rentre dans un petit fourre-tout, c'est plutôt agréable... Un luxe même, à tel point que nous l'avons emmené à cheval pour faire quelques photos. Les randonneurs apprécieront certainement cette nouvelle compacité. Sa nervosité et sa précision en feront à coup sûr un excellent compagnon. Les premières heures, il nous est arrivé dans des cas complexes à contre-jour, d'avoir un petit peu de mal à faire la mise au point en autofocus, souci résolu en changeant les zones AF : on a fait le choix de zones plus petites, les possibilités sont larges et dans ce domaine chacun y retrouvera sa façon de photographier. Le mode silencieux, même s'il est très déstabilisant au début, se révèle vite un régal, on ne dérange plus la nature ! La discrétion est telle qu'à plusieurs reprises en photographie de rue, j'ai dû avertir que je prenais des photos : dans l'esprit des gens, pas de clic pas de photo…

Le Nikon Z7 en images :

Notre avis :

Les attentes étaient grandes concernant le Nikon Z7, nouveau venu sur le marché des hybrides plein format, concurrent direct du Sony Alpha 7 III et du Canon EOS R. L’essai est transformé : le Nikon Z7 se révèle un boîtier fort attachant, confortable y compris pour nos grandes mains. Avec un boîtier tropicalisé et compact, simple à l’usage, qui délivre des fichiers croustillants de détails, la firme nippone frappe fort pour son entrée dans le monde de l'hybride plein format. En vidéo ou en photo, l'écran tactile comme une vraie tour de contrôle permet de jouer avec l'image d'une simple pression du doigt et d'en contrôler le rendu en direct. Le changement de monture en dit long sur les choix déjà engagés pour l'avenir : il s'annonce lumineux pour la marque jaune.

>>> CELA PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'APPAREILS PHOTO

Exemples d'images réalisées avec le Nikon Z7 :

Notes :

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Qualité d'image : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Réactivité :  etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Autonomie :  etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Spécifications du Nikon Z7

  • Type : appareil photo hybride plein format
  • Capteur : BSI CMO de 45,6 Mpx
  • Sensibilité : de 64 à 25600 ISO
  • Rafale : jusqu’à 9 i/s
  • Viseur : OLED
  • Ecran : tactile  de 3 cm et 2 Mpx non orientable
  • Vidéo : 4k à 30 i/s ou Full HD jusquà 120 i/s
  • Stabilisation : mécanique sur 5 axes
  • Dimensions : 134 x 100.5 x 67.5 mm
  • Poids : 675 g
  • Prix : 3700 €


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Nikon

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework