icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Top 5 des solutions pour numériser sa collection de disques vinyles

vinyle numeriser titre

Pendant les fêtes, vous avez été plusieurs à nous demander comment faire pour numériser votre bibliothèque de disques à microsillons analogiques. Alors pour bien démarrer 2016, voici quelques solutions proposées par On Magzine.

Ecouter des vinyles est toujours un plaisir, d’abord des oreilles, mais aussi des yeux si l’on a opté pour certaines solutions excentriques en matière de platines. Il n’en reste pas moins que l’on puisse vouloir écouter ses disques en mobilité ou tout simplement gagner de la place chez soi. Alors par où commencer ?

Quelques points importants concernant la numérisation des vinyles

De quoi dépend la bonne numérisation d’une bibliothèque de vinyles ? Les critères sont innombrables, mais on notera trois points cruciaux. Tout d’abord la qualité de la platine et de ses accessoires, sujet sur lequel vous pouvez lire nos nombreux tests dans le guide d’achat et dans le Guide de la vraie HiFi pour tous 2015.
Il faudra ensuite faire attention à la propreté des vinyles puisqu’ils seront enregistrés tels que lus lors du transfert. Vous trouverez quelques exemples dans cet article des différentes solutions de brosses et pistolets antistatiques qui peuvent aller du très bon marché au grand luxe comme la machine à laver d’Audiodesk.
Enfin, si vous n’optez pas pour une solution de numérisation automatique ou à la volée, il faudra traiter les enregistrements sur ordinateur avec un programme approprié. Beaucoup se tournent vers le logiciel libre Audacity. Celui-ci permet d’enregistrer et d’éditer en 16/24/32 bits et jusqu’à 96kHz pour ensuite exporter des fichiers en format WAV, AIFF, AU ou Ogg.
Muni de ces quelques conseils, voici maintenant les meilleures solutions pour numériser vos vinyles.

Teac TN300 USB

1/Via le port USB de la platine vinyle

Il est possible que votre platine vinyle soit dotée d’un port USB ou que vous choisissiez d’en acquérir une. Auquel cas, le pré-ampli phono est intégré à la platine ainsi qu’un convertisseur analogique/numérique. Le signal audio sort donc en numérique de la platine et peut être livré à un ordinateur via un câble USB. La qualité de ce flux envoyé vers l’ordinateur est déterminée par le convertisseur à bord de la platine.
Chez On Magzine, nous avons notamment testé les platines à port USB Numark TT250USB, Teac TN-300 et Audio-Technica AT-LP1240-USB qui assurent toutes une conversion en 16 bits/48 kHz. Par ailleurs, certains modèles de platine proposent une numérisation à la volée dans une clef USB qui leur est branchée, voire même vers un smartphone ou une carte SD via un dock ou un slot.

2/Via une liaison analogique (RCA, mini-jack…)

Lorsqu’une platine intègre son propre préampli-phono, on lui trouve généralement une sortie analogique de type RCA ou mini-jack. On peut aussi utiliser la sortie d'un préampli phono externe relié à la platine ou encore la sortie "REC", "TAPE MONITOR" d'un ampli intégrant un préampli phono, et branché à la platine.
Il suffit alors d’utiliser un câble mini-jack, ou RCA/mini-jack, et d’en brancher l’autre extrémité à un ordinateur. Il vaut généralement mieux brancher celui-ci sur l’entrée "in", souvent de couleur bleue, que sur l’entrée "mic", moins qualitétive, plutôt de couleur rouge. Sur les PC ou MAC récents, ces deux prises sont confondues.
Cette fois-ci, la conversion du flux en numérique se fait via l’ordinateur et c’est donc la qualité de son convertisseur qui déterminera la qualité de la numérisation.

numeriser vinyle phono USB

3/En utilisant un combo préampli phono + câble USB

Certaines marques proposent des boîtiers permettant de relier une platine vinyle à un ordinateur. Ces derniers comportent généralement une entrée phono avec prise de terre à laquelle brancher la platine vinyle et une prise USB à relier à l’ordinateur. Cette solution relativement économique s’adresse plutôt aux utilisateurs qui ont toujours leur platine, mais n’ont plus ni ampli intégré ni préampli phono. Elle assure généralement une conversion en numérique au format 16 bits/48 kHz. Un flux qu’il faudra ensuite, comme dans les solutions précédentes, traiter sur l’ordinateur avec un logiciel approprié.

Entotem Plato Ripper Vinyle 2

4/La solution "tout-en-un"

Certaines marques proposent des appareils qui numérisent les vinyles automatiquement. Il s’agit souvent d’une platine vinyle intégrant un préampli-phono, un convertisseur analogique/numérique et par exemple un graveur de CD ou un port USB dans lequel brancher une clef dans laquelle les fichiers seront copiés à la volée.
La marque Entotem propose aussi une solution tout-en-un à laquelle raccorder sa platine comprenant à la fois un préampli phono, un convertisseur Hi-Res mais aussi un disque dur NAS géré par une interface propriétaire sous Android. Chacune de ses solutions étant propre à la marque, on pourra comparer la qualité de la conversion en format numérique.

M2Tech joplinmk2 2

5/La solution high-end

Vous avez une immense collection de vinyles que vous avez soigneusement et minutieusement nettoyés grâce à une machine à laver de grande qualité ? Vous avez souri lorsque j’ai parlé de ceux qui n’auraient plus de préampli phono ? Vous avez sauté le paragraphe sur la connectique USB et les boîtiers assurant une conversion en 16 bits/48 kHz ? Des solutions existent.
M2Tech a mis au point le Joplin mk2, un convertisseur analogique vers numérique allant jusqu’aux 32 bits/384 kHz accompagné d’un préampli phono MM/MC entièrement paramétrable et fabriqué en Italie. Celui-ci permet également un travail sur les enregistrements des magnétophones cassette, tuners FM et lecteurs de bande. Cette solution un peu à part dans le monde de l’audio high-end permettra aux plus exigeants de dématérialiser leur bibliothèque analogique dans les meilleures conditions.

Quelques solutions à acheter en ligne

 

Nos articles conseils ON Mag :


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#3 Ken 04-05-2016 22:29
Si tu as un preampli phono de 16 bits/48khz. C'est que tu as du matos de merde. De la musique plutôt bonne doit être en 24/96 et l'excellence 24/192. Le nirvana étant 32/384. Tu dois avoir une platine de merde mais enregistre via le rca et achete toi une carte son qui peut capturer le son en 24/192. Le 44/48khz en 16 bits a un son similaire que les dvd et cd qui ont un son bien bof
#2 Guilhome75 04-04-2016 19:03
Bonjour,

Merci pour cet article instructif.
Dois je comprendre qu'il est inutile de régler le logiciel d'enregistremen t sur 24bits si nous possédons un pré-ampli phono avec sortie USB 16bits/48Kzh ?

Merci
#1 Guilhome 03-04-2016 22:51
Merci pour vôtre article très instructif.

Je possède un pré-ampli phono avec sortie usb en 16bits/48KHZ.
Si je comprends bien, même en demandant à mon logiciel de numérisation, une entrée en 24bits ou plus, je ne peux en réalité n'avoir que du 16?

Merci.
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework